La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Nouveau départ

Hoogeboom Guitares HLP Classic Brown et Dark Red

Nouveau départ

D 22 avril 2017     H 12:13     A Judge Fredd    


agrandir

La dernière édition du festival d’Issoudun fut l’occasion de tester d’excellents instruments dont ces deux HLP très convaincantes, filles de David Hoogeboom.

Dans une autre vie, David Hoogeboom supervisait la production du défunt atelier Lâg à Bédarieux, c’était le bras droit de Michel Lâg en quelque sorte. Il vole désormais de ses propres ailes et a décidé de repartir d’une feuille blanche pour proposer sa vision personnelle de la lutherie électrique, sans concession. Les deux guitares testées ici s’inspirent bien sûr de la Les Paul, mais elles s’en inspirent seulement, pas de copie appliquée et besogneuse pour David. Il reprend l’architecture de base et y applique ses propres recettes, ses propres convictions, sa propre expérience.

JPEG - 654 ko

HLP Classic Brown - 3 200 €

La Classic Brown, comme son nom l’indique, est la plus « classique » des deux. Elle dégage des vibrations très roots du premier coup d’œil aux premières notes, en passant par la prise en main. Son corps, en acajou du Honduras est surmonté d’une table sculptée, en érable ondé, le rapport en épaisseur étant d’un tiers pour la table érable et deux tiers pour le dos en acajou. Sur le côté, un faux binding constitué par la tranche de la table, teintée plus clair à cet endroit, souligne les formes à la fois rebondies et angulaires de l’instrument. Le manche, en palissandre indien reçoit une touche en ébène de Macassar et des repères dot abalone. Sur la tête, un placage érable rappelle la table, faux binding compris. A l’arrière, traité satiné, une dépression au niveau de la jonction corps manche permet un accès aux aigus nickel, et on remarque aussi l’embase jack nichée à l’arrière de la table, ça donne une petit côté exclusif sympa. L’accastillage se compose de deux boutons de potards et d’un capuchon de sélecteur métalliques, de deux attaches de sangle larges, six mécaniques Gotoh 510 avec leur tête tout en arrondis doux (doudoudidonc…) et un chevalet wraparound Schaller Signum avec des pontets réglables individuellement, bref rien que du bon.

JPEG - 410.9 ko

Les deux doubles sont « handmade in France » par SP Custom, un Heatcrusher en aigu, un Jazz Land en grave, une config qui permet d’aller du blues le plus doux au gros saturax bien heavy, bref de proposer une guitare aussi polyvalente que son inspiratrice. Ils sont servis par un volume et une tonalité dotés de potards CTS, de capas Orange Drop et un sélecteur 3 positions.

La guitare allie brillance attaque, profondeur et sustain, c’est très réussi de ce point de vue. Les sons clairs sont riches et vivants, le Heatcrusher nous amenant rapidement vers des crunchs de la plus belle eau très roots on a un très bel équilibre grave aigu. Sur canal crunch, les mids ressortent et la HPL Classic se montre généreuse avec de la profondeur, , beaucoup d’harmoniques ; ça sonne riche et vivant. Si on monte un peu plus en saturation, on remarque que le son se densifie tout en gardant son caractère vivant et joueur, ça compresse en souplesse gentiment et naturellement. Enfin sur gros staturax on est frappé par le caractère toujours assez roots des sons délivrés. Les graves se tiennent bien, les aigus n’envahissent pas l’atmosphère tout ça reste très naturel et équilibré. ON passe par tous les registres du boogie texan au hard 70’s en passant par des sons très fusion, très Santana, avec les réglages appropriés. En drop D avec un léger creux sur les mids, on tape le metal des nineties sans coup férir : c’est plaisant, les ronconcons sonnent la mort, bref quand on finit par relever la tête on s’aperçoit qu’une demi-heure vient passer en un clin d’œil.

La Classic Brown est une superbe guitare, bien faite, bien pensée, bien équipée capable d’un panel impressionnant de sonorités.

JPEG - 1.3 Mo

HLP Dark Red - 2 800 €

La Dark Red reprend une architecture semblable à celle de sa sœur mais avec une table en frêne, un chevalet wraparound Graphtec Resomax et des mécaniques Gotoh SG301 plus classiques que celles de la Classic Brown. Deux Barecknukle Rebel Yell sont vissés directement dans le bois dont la finition rouge et noir achève de peaufiner l’orientation plus metal de la Dark red.
Dès les sons clairs on sent plus d’agressivité, mais les graves sont quand même présents bien ronds pour asseoir le tout. La Dark Red fait montre d’un excellent sustain également. Le son est plus tranchant de suite plus raide que celui de la Classic dès le micro grave. La position intermédiaire mixe bien les deux micros. Ensuite, quand on passe sur l’aigu, il faut baisser le volume pour rester en son clair, on sent que ça pousse et que ça veut lâcher les chevaux. En son crunch, il faut là encore jouer finement du volume pour ne pas saturer trop franchement à moins que ce soit justement le but qu’on recherche. Elle sonne plus droit, plus percutant, plus hauts mediums que la Classic. En mode saturax, on entre vraiment sur son terrain de prédilection et elle nous emmène rapidement vers le metal avec une grande netteté des attaques, une précision du son même avec de forts taux de saturation. Le son est tendu même sur le micro grave. Une bonne machine pour les adorateurs des abysses.

High Level Paul

Les deux guitares sont extrêmement bien fabriquées, bien équipées, proposent des concepts très cohérents, se montrent très faciles à jouer et extrêmement musicales. J’ajoute qu’elles sont livrés en étui Hiscox, une des Rolls en la matière.


Autres infos
  • Superbes
  • Qualité des bois
  • Equipement au top
  • Sons
  • Sustain
  • Etui Hiscox
  • Coûtent leur prix mais ça les vaut
  • Prix indicatif : voir texte
  • Distribution : Hoogeboom guitares

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Hoogeboom Guitares
Numéro
GX81

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  C’est le roi !

2.  Audiences de Septembre 1999

3.  Reload

4.  Huber über alles

5.  De sérieux ARG-uments


Dans la même rubrique

22/08/2017 – The new Reeveserend

22/06/2017 – The girl in red

20/06/2017 – Neeeeeeeed !!!!

22/04/2017 – Nouveau départ

20/04/2017 – Show yourself !