La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Un manche en béton !

Guitares SFG

Un manche en béton !

D mars 2000     H 14:14     A Judge Fredd    


agrandir

Attention les SFG (ou Steve Fouché Guitars du nom de leur inventeur le luthier bordelais Steve Fouché) débarquent « incessamment sous peu » dans la capitale. Scrutez bien les vitrines de vos revendeurs favoris car elles valent vraiment le coup.

Leur principal atout, caché, c’est le système Bear Up, ce qui veut dire tenir le coup en anglais. Imaginez un glaive fait d’un alliage spécial d’aluminium, conçu pour résister à la tension quelle qu’elle soit. Regardez maintenant la Fusion, et essayez de visualiser cette pièce de métal à l’intérieur de la guitare. Elle part des deux vis de fixation du Floyd Rose (original s’il vous plaît), passe sous les micros, continue sur toute la longueur du manche en érable et se termine sous le sillet bloque-cordes. Autant dire que se crée une véritable boucle à propager les vibrations des cordes, avantage harmonique propre aux manches conducteurs, combiné à une solidité et une stabilité à toute épreuve, quel que soit votre tirant de cordes ou votre accordage, avantage mécanique dont seules les guitares à manche en carbone pouvaient s’enorgueillir jusqu’à présent. L’armature en alu supporte aussi la tension des ressorts du vibrato et permet une jonction corps/manche en trois points : l’un, classique, au talon, les deux autres, plus inattendus, dans le corps, sous le micro aigu.

SFG Guitare

Lors de la prise en main, on apprécie la courbure de la touche en ébène, le fini des vingt-quatre frettes et le design rock très ergonomique du corps comme du talon. On remarque aussi la forme très travaillée de la plaque qui protège l’accès à l’électronique et aux ressorts du vibrato. La guitare testée était équipée d’un Seymour Duncan SH1 en grave et d’un Bill Lawrence XL500. La lutherie convainc sans problème, on a là affaire à du très bon travail, les doigts se régalent et on sent l’instrument vibrer sans contrainte, c’est très plaisant. La Fusion se montre à l’aise sur tous les types de sons, clairs, crunch, ou saturés voire oversaturés. Si le Seymour se montre à son avantage dans cet écrin, l’OBL pourra paraître un peu sec à certains (dont moi), notamment dans les saturations poussées, même s’il s’agit d’un micro de bonne qualité par ailleurs.

Manche SFG

Alors bien sûr tout cela a un prix qui n’est finalement pas si élevé si l’on considère que voilà une guitare entièrement faite à la main, dotée d’un équipement haut de gamme et d’un système exclusif particulièrement efficace. Elle est garantie trois ans, autant dire à vie car si le système n’a pas bougé en trois ans, il ne bougera jamais.


  • Prix indicatif : 15 995 F T.T.C. env.
  • Distribution : Steve Fouché Guitars

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique Luthier
Type d’article
Banc d’essai
Marques
SFG
Numéro
G&C 216

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Cour Supreme is born

2.  Un homme d’état qui en a quatre...

3.  Fête de la Musique ? Sans moi merci...

4.  Galerie Photo

5.  Single cherche partenaire


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache