La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Elle est bonne et en plus... elle est bonne !

Yamaha Pacifica 812W NT

Elle est bonne et en plus... elle est bonne !

D novembre 1998     H 10:25     A Judge Fredd    


agrandir

La série des Pacifica était déjà connue pour l’attention dont elle est entourée à tous les stades de la fabrication, mais force est de reconnaître, à travers le test de cette 812W, que la série s’améliore encore, grâce, entre autres, à l’adoption croissante de Seymour Duncan.

On est d’emblée frappé par la qualité et la beauté des bois employés ainsi que par le niveau élevé de la finition. Le corps en aulne est surmonté d’une table en érable le tout recouvert d’un superbe vernis. Le manche en érable supporte une touche en palissandre vingt-deux cases. Il est fixé au corps en quatre points à hauteur de la dix-septième frette, la jonction des deux bénéficiant d’un léger chanfrein idéal en termes d’accès aux aigus.

On ne quitte pas le monde de la qualité avec le vibrato Wilkinson et les six mécaniques à bain d’huile Spertzel dont les fûts vont décroissant. Le tout tient on ne peut mieux l’accord même quand on brutalise un peu le vibrato. Notons encore un guide cordes bienvenu sur les cordes aiguës et le pickguard classieux façon nacre. Le dos bien rond du manche, procure un confort de jeu optimum, l’action moyennement basse, favorise les tirés, et on sent un certain ressort dans les cordes qui dynamise le jeu. Quand une guitare vous aide à jouer... elle est forcément bonne.

Yamaha Pacifica 812W 

Ainsi soient ses sons

L’électronique se compose donc de deux simples Vintage et d’un double ’59 (inspiration PAF bien sûr) Seymour Duncan. Le son est superbe avec de belles attaques qui n’ont plus le côté sec qu’on pouvait déplorer sur certaines des premières Pacifica, et pas mal de corps. Sur le micro grave ou en intermédiaire grave/médium, il suffit de se brancher sur un Twin pour retrouver toutes les couleurs du Texas Blues façon SRV. Le micro milieu se montrera utile en chorus pour traverser un mix et se rapproche en fait beaucoup de celui d’une Stratocaster ; pas de surprise dons de ce côté. L’inter aiguë est, elle encore, très fendérienne, et incite à retrouver les grands anciens façon Allman Brothers et Outlaws.

Il n’est guère que le micro aigu qui soit un peu en retrait en son clair : c’est un double et il est forcément moins performant que les simples dans ce registre. Cela étant, au prix de quelques réglages, on retrouvera des sons bluesy avec juste ce qu’il faut de volume pour que cela crunche dès qu’on attaque un peu. Sur canal saturé, le double nous enchante tant en rythmique qu’en chorus où les harmoniques sifflent et les larsens fusent. Le grain est serré mais ne manque pas d’air. Ce humbucker se montre vraiment puissant et généreux. Les simples ne sont pas en reste et si vous aimez la strat saturée vous serez servis. Les graves sonnent rond et bénéficient de belles attaques. La 812 allie des sons Stratocaster très authentiques à la patate d’un double. C’est le propre de cette configuration me direz-vous et vous aurez raison. Reste que, dans le ce cas précis, cela s’entend vraiment !

Yamaha signe là un très bel instrument bien fait, agréable à l’oeil comme sous la main, avec des possibilités sonores impressionnantes et une tenue d’accord irréprochable. Logiquement, on se dit que le prix va tempérer nos ardeurs, eh bien pas du tout ! Et là, on est obligé de reconnaître qu’elle a tout bon cette Pacifica.


Autres infos
  • Lutherie excellente et esthétique.
  • Confort de jeu irréprochable.
  • Accessoires huppées et efficaces.
  • Sons variés et efficaces.
  • Bon rapport qualité/prix.
  • Une telle guitare mériterait d’être livrée dans un étui et non dans un carton !
  • Prix indicatif : 4 490 F TTC env.
  • Distribution : Yamaha France

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Yamaha
Numéro
G&C 201

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Attention ces micros peuvent provoquer un état de dépendance !

2.  Les plus

3.  Le feu sous la braise

4.  L’osmose

5.  Mise en Root de la Tele


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache