La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Bienvenue au club !

Hughes & Kettner Club Reverb

Bienvenue au club !

D octobre 1998     H 16:00     A Judge Fredd    


agrandir

On ne présente plus la série Attax, à transistors, de la marque d’outre Rhin tant elle a fait un carton dans notre beau pays. Or, ça bouge pas mal chez nos amis teutons en ce moment avec plusieurs séries limitées et la sortie du Club Reverb, nouveau combo 65W plein d’atouts.

On retrouve le look "écusson" propre à la marque, cette fois en noir, avec peinture granitée recouvrant une ébénisterie toujours aussi bien ajustée. Comme sur le récent Surf Model, l’arrière du Club Reverb est pratiquement clos à l’exception d’un évent de 25mm de haut environ, à la base de l’engin, ce qui favorise les basses et améliore leur rendu.

Le Club Reverb possède deux canaux, Clean et Lead. Le premier dispose d’un volume, le second, d’un gain, un master et un voicing. Tous deux partagent une égalisation trois bandes, la reverb et un master général. Un sélecteur manuel des canaux et la connectique (entrée instrument, départ et retour de la boucle, entrée footswitch et prise casque) complètent la face avant chromée. A l’arrière, rien hormis l’embase secteur. Dès les premiers pas sur le Club on se rend compte que, pour que l’ampli donne sa mesure, il faut positionner le master général entre la moitié et les trois-quarts de sa course. En dessous, les sons ne sont pas mauvais mais on ne profite pas de la patate et du souffle du Club Reverb ; au-dessus on s’expose à des larsens incontrôlables en son saturé.

H&K Club Reverb

Sur le canal Clean, le son reste clair jusqu’à 5 au volume, l’ampli fait montre d’une belle santé : beaucoup de puissance, le son est plein et se rapproche de plus en plus du rendu d’un ampli à lampes. La compression est belle, les graves bien présents (merci le panneau arrière) et les attaques claires et nettes. L’efficacité de l’égalisation permet de belles variations de sons. La reverb est très très longue dès les premières graduations. On ne l’utilisera donc que si l’on cherche des effets de type Shadows, Dick Dale et compagnie. Certains trouveront peut-être que l’effet est un poil excessif mais il faut bien que l’ampli justifie son nom... Passé le point milieu du volume Clean, on commence à cruncher dans un registre très Stones, ce réglage impliquant d’autre part un volume relativement conséquent sauf à baisser pas mal le master général.

Sur le canal Lead, les rapports gain/master fonctionnent à plein, d’autant qu’on a encore le master général derrière. Après un quart d’heure de manipulations de ces trois réglages, on trouve beaucoup de choses intéressantes et très exploitables, allant de sons discographiques et politiquement corrects à des sons plus scéniques, plus agressifs et qui remuent plus d’air. Les taux de saturations sont toujours relativement élevés. Ce n’est pas tout, puisqu’on va pouvoir agir encore sur le son via le voicing. Ce dernier joue sur l’égalisation des médiums selon un principe désormais connu : dans un sens ils sont favorisés, dans l’autre ils sont minorés tandis que basses et aigus sont rehaussés pour obtenir des sons de type thrash. On note une grande complémentarité entre ce réglage et l’égalisation. En clair l’usage du voicing ne court circuite absolument pas l’égalisation permettant là encore pas mal de nuances.

La prise casque permet de travailler en chambre, si l’on prend garde à ne pas pousser trop le volume pour ne pas prendre de fréquences hyper aiguës dans es tympans. La boucle marche très bien, intégrant l’effet au son sans l’atténuer.

Adhésion au Club

Des sons clairs et crunchs plutôt réussis, des sons saturés variés, une puissance respectable pour un encombrement réduit, une qualité de fabrication toue germanique, il ne manquait plus qu’un prix des plus raisonnables pour faire du Club Reverb une bonne affaire. Que demande le peuple ?


Autres infos
  • Qualité de fabrication
  • Sons nombreux et variés
  • Egalisation efficace et voicing
  • Prix raisonnable
  • Pas de reverb courte
  • Prix indicatif : 2 980 F TTC env.
  • Distribution : Camac

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
65 W Combo Transistors
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Hughes & Kettner
Numéro
G&C 200

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La strat qui te découpe à la hache hache

2.  Mise en Root de la Tele

3.  Wacko Tango

4.  Inspiration Custom Shop

5.  Virtuose !


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy