La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Reportages » Salons » Paris 2006 » Amplis

Salon de la musique de Paris 2006

Amplis

D 8 octobre 2006     H 17:55     A Judge Fredd    


agrandir

Le choix n’a jamais été aussi varié. La qualité est souvent au rendez-vous. A l’heure de la modélisation, les lampes se portent bien, merci. A l’heure de la législation antibruit, les stacks 100W n’ont jamais été aussi nombreux, délire non ?

Vous noterez des absences dans ce compte-rendu car :

  1. toutes les marques n’étaient pas présentes à ce salon
  2. je n’ai pas le don d’ubiquité
  3. sur certains stands il était très dur de trouver un interlocuteur
  4. j’attends encore des réponses à certains de mes mails

Fender Pro Junior Woody 30th Anniversary
Fender Pro Junior
Woody 30th Anniversary

Bogner
la marque présentait une nouvelle version de la Shiva à laquelle on a rajouté un boost, des bright et une véritable insertion d’effets.

Fatman
Fatman strikes back avec un preamp le Fatfunker et un preamp/compresseur, le 2Fat, tous deux à lampes.

Fender
fête ses 60 ans avec un 60th anniversary Pro Junior Woody en fait une version revisitée « vintage » du 15W Pro Junior avec plaque comémorative en prime. La série G-DEC dont le propos est de permettre à chacun de s’entraîner comme s’il jouait avec un groupe s’enrichit du G-DEC 30 et du G-DEC Exec qui bénéficie d’un habillage bois sunburst. Le Princeton Recording Amp est une réédition modernisée du Princeton avec, en autres, un overdrive et un compresseur intégrés ainsi qu’une sortie ligne symétrisée. Enfin deux nouveaux venus dans la série FM le 212 DSP et le 65 DSP.

Genz-Benz El Diablo 100W
Genz-Benz El Diablo 100W

Genz Benz
High Tech distibue désormais la gamme des amplis Genz Benz, du matériel de qualité made in Arizona. Je vous parle en connaissance de cause : j’ai un 2x12 G-Flex de la marque et franchement c’est un des tout meilleurs 2x12 de la planète. La gamme d’amplis pour guitare électrique se divise comme suit :

  • la série El Diablo, des têtes et des combos 60 et 100W aux look très impressionnants, dont une une tête 60 W Tribal Series esthétiquement très réussie, EL34 ou 6L6 en puissance, tous super équipés et dotés de toutes les options auxquelles les super stacks modernes nous ont habitué. Monstrueux !
  • la série Black Pearl, class A, EL84 sont au menu de cette série orientée plus vintage mais là encore GB fait fort, reverb à lampes, lampe rectifieuse etc. Se décline en combos 1x12 et 2x12 et en stack.
  • deux séries de baffles, les G-Flex (4x12 et 2x12) et les Tribal Series (1x12, 2x12, et 4x12). Sans oublier un 2x12 dédié au Black Pearl. Tous sont équipés de HP spécialement étudiés pour Genz Benz.

Hughes Kettner
Lancement de la série Switchblade, des amplis tout lampes combinées à de la modélisation. 4 Canaux et 3 types d’effets (reverb, delay et modulation) embarqués. La gamme comporte un stack et un combo 100W ainsi qu’un combo 50W. Chaque ampli est livré avec un pédalier super clair et simple d’utilisation.

Ibanez Thermion 120W
Ibanez Thermion 120W

Ibanez
Le Thermion est un 2 corps entièrement à lampes aux composants triés sur le volet. Deux canaux dont un boosté, 120W, 4 6L6 GC Ruby en puissance et 5 12AX7 en prémaplification. Côté baffle quatre 12 pouces Celestion Vintage 30. La tête coûtera 1139 € et la baffle 939 € ce qui donne un très beau stack, bien fini, à l’allure très cossue pour moins de 2000 € ce qui ne court pas les rues. Le premières impressions sont plutôt bonnes.

Krankenstein
Le Krankenstein

Koch
Une série d’amplis tout lampes class A qui plaisaient beaucoup à leur démonstrateur Jean-Claude Rapin. Voici ce qu’il en disait sur le satnd : « Ce sont des amplis simples d’utilisation, avec des corrections efficaces et des switches qui enhancent certaines fréquences (mids bass mids aigus), un insert excellent, du grain, de la rondeur et de la précision. L’ampli suit et rend bien les modulations de jeu. Du très bon matériel ».

Krank
Deux têtes Krankenstein trônaient sur le stand Willow’s. Il s’agit de l’ampli mis au point par Karnk et Diamond Darrel sur base Revolution. Il s’agit d’une signature posthume puisque malheureusement, Dimebag décédé entretemps, n’a jamais pu l’utiliser. Devinez qui utilisaient ces têtes ? Michael Angelo (j’suis pas fan perso mais bon...).

Line6
Troisième génération de Spider, en combo 75, 120 et 150 W ce dernier existant aussi en tête seule. 4Àà prestes dont 200 programmés par les gratteux de « tous les grands groupes du moment », 36 mémoires utilisateur, 12 modèles d’ampli, 7 types d’effets dont 3 simultanés, écran LCD, sortie directe stéréo avec A.I.R., accordeur incorporé etc. etc. etc.

Marshall
Mis à part la présence, très apprécié, du légendaire Jim Marshall (merci, merci, merci Monsieur Marshall) la seule nouveauté présentée était le stack complet réédition Jimi Hendrix, handwired et édition limitée... 500 pièces pour le monde entier et seulement 12 pour la douce France. A vos chéquiers, prêts ? ...

Mesa Boogie Roadster
Mesa Boogie Roadster

Mesa/Boogie
Des nouveautés marquantes chez Boogie avec les Roadster Series, en gros des Road King simplifiés. Quand on connaît le nombre d’options hallucinant du King, cela laisse pas mal de marge aux Roadster, jugez plutôt : quatre canaux totalement indépendants, quatre 6L6 en puissance avec possibilité d’en bypasser deux pour jouer en 50W, on peut d’ailleurs remplacer les 6L6 par des EL34 (sélecteur de Bias) et on a alors le choix entre un fonctionnement pentode ou triode, choix entre 12 modes pour chaque canal, etc. etc. autant dire que les Roadster sont des amplis plus que complets, dispos en tête ou en combo 1x12 et 2x12.
Le Stilletto Ace lui aussi décliné en tête (50W) ou en combo 1x12 et 2x12 comporte deux canaux indépendants avec choix entre 3 modes pour l’un et 2 pour l’autre. Il s’attache à reproduire les plus beaux sons des 50W anglais tout en proposant une électronique des plus modernes et complètes dans un design très rétro.
Côté baffles on retrouve lles Roadster et les Stiletto avec pour les premiers un 1x12 supportant 60W et un 2x12 (120W) et pour les seconds un 2x12 encaissant 120W et un 4x12 (240W).

Peavey Windsor
Peavey Windsor

Peavey
Les deux amplis les plus impressionnants étaient des stacks de type monocanal tout lampes fabriqué au USA :

  • le Penta, dispo depuis Juillet jouant la polyvalence grâce à son voicing qui permet d’attaquer les lampes différemment pour obtenir cinq types de sons (penta = 5), trois se référant à des amplis britanniques (on se demande bien lesquels ;-)
  • avec le Windsor focus sur « les sons de l’âge d’or du rock », à l’anglaise là encore, via trois réglages pour sculpter le son à l’envi, une Resonance et une Presence jouant sur la section puissance et un potentiomètre de Texture. Il sera dispo avant la fin de l’année.

Les Transtubes font peau neuve, C’est déjà la troisième génération de cette série hybride. Ils seront en France à partir d’octobre 2006.
Introduction de la série Valve Kings des tout tubes fabriqués en dehors des USA (délocalisation quand tu nous tiens...) donc proposés à des tarifs plus abordables.

MTS Signature Lynch Box
Le MTS Signature Lynch Box
sans ses modules

Orange
Distribuée depuis mars 2006 par High Tech Distribution, la marque était bien représentée au salon avec :

  • le combo Rockerverb 50, entièrement à lampes, deux canaux avec égalisations séparées et 2 Celestion Vintage 30.
  • le Thunderverb, ampli étonnant puisqu’il est censé se comporter aussi bien avec une guitare qu’avec une basse, idéal donc pour tous ceux qui jouent en dropped D ou C ou A. Mais ce n’est pas tout, reverb à lampes, deux canaux dont un avec shape control, 200W sous 4/8 ohms, 100W sous 8/16 ohms, atténuateur de puissance, pédalier, insert piloté par lampes etc., de quoi donner envie d’y jeter une oreille.
  • et le Tiny Terror, 15 W tout lampe, class A conçu prioritairement pour le studio, et de gros 4x12 gorgés de HP Celestion.

Randall
On pouvait voir sur le stand la nouvelle série G3 qui inclut un circuit de puissance à transistor piloté par une 12AT7, la gamme allant de 75 à 300W. Ce circuit dit Valve-Dynamic est censé procurer les sensations d’un ampli lampes sur un ampli à transistors.
Côté tout lampes, les Tube Series sont des amplis premier prix avec pour l’instant deux modèles de 50W un combo et une tête 669 et 659 €.
Le MTS Signature Lynch Box reprend les spécifs des MTS, amplis à modules, en gros vous avez trois canaux que vous choisissez dans un éventails de modules disponibles, et met le tout à la sauce Georges Lynch avec un vinyle façon snakeskin et un baffle surdimensionné et très très trèèèèès lourd. L’ampli est livré avec des modules concoctés par le maître, comptez 2800 € pour la tête et le baffle

Roland
La série des Cube s’enrichit de nouvelles fonctions, le Power Sqeezer qui vous permet d’avoir le son velu à bas volume, un accordeur et une prise aux pour le 20X et le 30X.

The Valve 3/100
 The Valve 3/100

The Valve
Une marque italienne d’amplis haut de gamme cousus main. Ils sont distibués par Guitar Distribution depuis début septembre 2006 et avaient l’air de sonner vraiment très très bien comme en témoigne la vidéo ci-dessous. A suivre...

VHT
Les Deliverance series étaient les vedettes du stand. Amplis tout tubes monocanaux qui existent en 120 et 60 W, le but recherch&é étant d’associer le grain d’un Plexi et la puissance légendaire des VHT. Au tre nouveauté, l’égaliseur qui était en option sur la série Classic était monté en standard depuis Janvier.

Visual Sound Pony
Visual Sound Pony

Visual Sound
Visual Sound lance un concept à part : des amplis à lampes monocanal, avec un son clair, de super qualité destiné à être attaqué avec des pédales. Deux modèles, le Pony 30W un Celestion 12 pouces et le Stallion 60 W, deux HP. Les deux sont livrés avec des 6L6 mais peuvent être équipés d’EL34 par l’utilisateur lui-même d’autant que le BIAS est réglable lui aussi. Ils sont livrés avec la Jekyll and Hyde une pédale comportant 2 canaux d’overdrive, l’un plus vintage, l’autre plus moderne.

Vox

Diversification tout azimut chez Vox avec :

  • une nouvelle ligne d’amplis à modélisation la série DA. La gamme comporte pour l’instant deux modèles l’un de 5 W et l’autre de 15W, piles et secteur, 2 canaux, 11 amplis modélisés, 11 effets etc.
  • une ligne de câbles au look vintage
  • une ligne d’effets à lampe, les Cooltron, dont la particularité est de pouvoir fonctionner aussi bien sur secteur que sur pile, ce qui est inhabituel pour un effet embarquant une lampe. On trouve dans cette série deux boost, un compresseur, un vibrato/tremolo de type Vib’Trem, deux overdrives et une disto, tous à lampes donc.

 

Mots-Clefs

Type d’article
Reportage Salon de Paris 2006

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Avis de tempête

2.  Le K

3.  Rafraîchissante

4.  Câbles classes

5.  Les Multieffets


Dans la même rubrique

08/10/2006 – Vidéos

08/10/2006 – Patrick Rondat au Salon de Paris

08/10/2006 – Ambiance

08/10/2006 – Guitares

08/10/2006 – Amplis