La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » A observer de près

ESP Eclipse Arch Top

A observer de près

D juillet 1998     H 14:39     A Judge Fredd    


agrandir

Nouvelle déclinaison de la gamme Eclipse d’ESP, l’Arch Top fabriquée aux USA se situe au carrefour des genres et prêche l’oecuménisme musical.

Imaginez une "Les Paul Thinline", et vous aurez à quelques détails près une assez bonne idée de l’Eclipse Arch Top. Son corps en acajou est recouvert d’un très esthétique vernis violet. Une ouïe très "art déco" rehausse l’ensemble d’autant qu’elle bénéficie, comme le corps, le manche et la crosse d’un binding bien posé.

ESP Eclipse Arch Top

La face avant est sculptée, toute en courbes. A l’arrière une découpe stomacale accueille votre bedaine et on note le profilage ergonomique de la jonction corps/manche (seizième frette). Ce dernier, vissé en quatre points, fait d’une pièce d’érable présente un dos à la fois rond et plat qui devrait convenir à tous. Sa touche en palissandre présente une courbure mesurée. L’accastillage accentue le côté néo vintage de l’instrument puisqu’outre les mécaniques Gotoh à têtes nacrées, les capots de micros et les boutons de potards chromés, il compte un cordier flottant d’esprit très jazzy. L’Eclipse, très réussie esthétiquement, se montre agréable sous les mains, répond bien et possède un joli volume sonore en "acoustique" (merci la cavité). Bref, tout irait pour le mieux si la grosse corde de Mi n’avait tendance à sortir de son pontet quand on l’attaque un peu. Cela ne concerne peut-être que le modèle testé et il suffira de creuser un peu la gorge du pontet pour y remédier, mais bon...

Pour donner de la voix, l’Eclipse dispose de deux doubles ESP lh-200, avec volume aigu, volume grave et tonalité. Les volumes sont relativement progressifs avec un net apport en gain entre 9 et 10 ce qui permet de passer rapidement d’un son clair à un son crunch ou d’un son crunch à un son très saturé suivant le canal d’ampli sur lequel on se trouve. Cela étant, à la baisse de volume, correspond une perte de clarté dans les attaques. Donc le mieux, si on veut descendre un peu en volume, est d’avoir une position intermédiaire avec l’un des deux micros baissé.

Cette guitare est capable aussi bien de sons blues sur un canal clair que hards sur un canal saturé. Son point fort vient de cette polyvalence. Bien sûr on trouvera toujours une guitare plus adaptée à tel ou tel style, il n’empêche que l’Eclipse est à l’aise dans une palette de genre assez étendue. Cette tendance pourrait d’ailleurs être accentuée avec des micros moins transparents que les LH-200. Une guitare honnête, belle et bien placée au niveau prix.


Autres infos
  • Look
  • Finition
  • Prix raisonnable
  • Gorge du pontet de la corde de Mi grave pas assez profonde sur la guitare testée.
  • Prix indicatif : 7 800 F TTC env.
  • Distribution : COM Distribution

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Test express
Marques
ESP
Numéro
G&C 198

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Bienvenue au club !

2.  Loadbox et reamp sont dans un bateau

3.  L’ampli de puissance

4.  Comment Lava ? Très bien merci !

5.  50 ou 100 watts ?


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache