La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Dossiers » Mémento du guitariste » Utilitaires » Pédale de volume

Pédale de volume

D 1998     H 00:23     A Judge Fredd    


agrandir

Voilà un équipement dont le nom ne laisse pas ­place au doute : il sert à contrôler pédestrement le volume auquel ­vous allez jouer.

Dans le cas le plus simple, on va la brancher entre la guitare et l’ampli ou bien dans la boucle d’effet de ce dernier. La première configuration vous permet de contrôler votre volume tout en jouant, et ce à tout moment. La deuxième est plus riche de possibilités en cela qu’elle offre deux points de contrôle du volume, l’un sur la guitare avant le préampli, l’autre, la pédale, après le préampli et avant l’ampli de puissance. Le résultat n’est pas le même suivant qu’on baisse l’un ou l’autre des volumes : en réduisant des trois-quarts le volume de l’instrument on obtient un son clair même sur le canal saturé parce qu’on n’envoie pas un signal suffisamment fort dans le préampli ; en faisant la même chose sur une pédale de volume en insertion, on baisse le niveau du signal qui rentre dans l’ampli de puissance, laissant fonctionner le préampli à plein rendement, ce qui donne un son très saturé à bas volume. Autre avantage, votre pédale peut vous servir de noise-gate si vous la ramenez en arrière quand vous ne jouez pas. Attention toutefois, certains amplis voient leur son perverti par la mise en insert d’une pédale de volume, ne pas insister dans ce cas.

 Ernie Ball Volume Pedal/Switch

Indépendamment de sa position, ce type de pédale, si vous la "manipulez" rapidement, à la manière d’une wha-wha, va imiter plus ou moins un trémolo. On peut aussi obtenir l’"effet violon" cher aux possesseurs de Stratocaster en coupant le volume lors des attaques, et en le montant ensuite. Si vous arrivez à maîtriser cet effet sur des arpèges, avec un delay (après la pédale de volume) calé sur la croche, dites bonjour à Eddie de notre part. Placée après un autre effet, elle aide à le gérer : couper une réverbération, contrôler le feedback d’une pédale de distorsion, couper des répétitions de delay etc. Dans une pédale de volume on trouve tout naturellement un potentiomètre actionné soit par une crémaillère (Dunlop), soit par une cordelette (Ernie Ball). Comme pour les wha-wha il en existe qui, en place de potentiomètre utilisent une photorésistance (Georges Dennis). Réglages supplémentaires : certaines pédales intègrent un réglage de volume minimal pour avoir un volume de rythmique en position zéro par ex. (Boss VF-50), d’autres un réglage de tonalité ; d’autres encore sont stéréo (Ibanez VL10) et/ou permettent des effets de panoramique pour peu qu’on utilise deux amplis (ErnieBall, G. Dennis). La pédale de volume, parce qu’elle est simple d’emploi et rend de multiples services est un investissement judicieux pour tout guitariste.

Portfolio

  • Boss FV-500H
  • Ernie Ball Volume pedal JR
  • Visual Sound Volume Pedal
  • Vox V850 Volume Pedal

 

Mots-Clefs

Effets
Volume
Numéro
Memento

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La 555 m’a tuer

2.  2013 L’année nouvelle est arrivée

3.  Polyvalente et convaincante

4.  Ils ne vous laisseront pas de bois !

5.  1 Judge + 1 Pape = 1 XploRat !


Dans la même rubrique

30/11/1997 – Pédale de volume

30/11/1997 – Noise-gate/noise supressor/Hush

30/11/1997 – A/B Box/Line Selector/Patch

30/11/1997 – Power Soak

30/11/1997 – HP Simulator