La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Hey Hey mama, said the way you move...

Snarling Dogs Black Dog

Hey Hey mama, said the way you move...

D juin 1997     H 19:08     A Judge Fredd    


agrandir

Depuis un moment, Charlie Stringer, maître des chiens grondants, n’avait pas fait parler de lui. Il revient pour mieux nous terrasser à l’aide de pédales de distos très convaincantes, dont la Black Dog, objet du présent test.

Snarling Dogs Black Dog

En réalité, la Black Dog et ses soeurs, sont conçues par JerseyTron FX, petite compagnie fondée par Kenny Segall et Rich Excellente. Ce dernier n’est pas un inconnu puiqu’il a travaillé pour Hendrix et qu’on lui doit, entre autres, la fameuse Chevy ’57 d’American Showster (celle dont le vibrato allume le clignotant). Il a aussi oeuvré pour Electro Harmonix, c’est dire que le bonhomme connaît son sujet. Charlie a donc débusqué les deux lascars et distribue leurs pédales dans le monde entier, un tremolo et une wah étant prévus pour le courant de l’année.

La Black Dog est censée émuler le son d’amplis équipés d’EL34, (en clair les Marshall). Comme les trois autres pédales, elle bénéficie d’un robuste châssis alu campé sur quatre patins antidérapants et fonctionne à pile ou sur alim externe 9VDC. Côté réglages, on trouve un volume/gain qui joue sur le niveau de sortie (conséquent) de l’effet, avec un boost très net entre 10 et 12, et un O.D./Dist. qui varie le taux de saturation et sa couleur, de l’overdrive à la disto. Un inter de contrôle de l’attaque à deux positions complète le tableau. Il est bon de laisser cet interrupteur sur la position Snarl (la plus cool) si on veut conserver un rendu naturel, sauf à bas volume où le surplus de puissance du Bite aide à la clarté sonore. Enfin, rigolo, les yeux du chien (deux LED témoins) s’allument lors de la mise en fonction de la pédale. Les deux potentiomètres permettent de nombreuses et subtiles variations, à l’image du couple gain/master d’un ampli, faible volume et forte saturation, saturation assez vintage à fort niveau, toutes les couleurs de l’EL34 sont là. Avec le Bite, on a beaucoup plus d’aigus, et lorsqu’on pousse la disto, le son devient très cisaillant.

Riche et polyvalente, la Black Dog est une pédale sur laquelle chacun trouvera satisfaction. Le but, recréer des sons "Marshall" est atteint de belle manière. Les essais ont été réalisés sur un ampli à transistors qui s’en trouvait transfiguré. Seule restriction, vérifier que l’ampli utilisé supporte le boost que va lui imposer la pédale. La Black Dog fait mal et, au prix où elle est, il serait vraiment idiot de passer à côté.


Autres infos
  • Richesse et polyvalence
  • Excellent rapport qualité prix
  • Puissante et chaleureuse
  • Robuste et rigolote
  • Certains amplis pourraient être submergés par le surplus de vitamines
  • Prix indicatif : 585 F TTC env.
  • Distribution : Camac

 

Mots-Clefs

Effets
Distorsion
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Snarling Dogs
Numéro
G&C 186 Guide d’achat 1997
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Cour Supreme is born

2.  Un homme d’état qui en a quatre...

3.  Fête de la Musique ? Sans moi merci...

4.  Galerie Photo

5.  Single cherche partenaire


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango