La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Chaude et puissante

Hamer Artist Studio

Chaude et puissante

D février 1997     H 18:39     A Judge Fredd    


agrandir

L’Arch Top, vaisseau amiral de la marque aux formes inspirées de la Les Paul Special Double Cutaway, a connu un tel succès au USA, qu’Hamer l’a décliné dans de multiples versions dont la Studio et l’Artist. La guitare du présent test est un combiné des deux.

Studio désigne chez Hamer comme chez Gibson, une finition excluant tout binding autour de la table (en érable) comme autour du manche, ce qui réduit considérablement le coût de fabrication et donc le prix de vente des instruments. Le modèle Artist est, quant à lui, apparu début 96 au NAMM. C’est en quelque sorte une "Arch Top Thinline", corps acajou, table sculptée en érable, avec une cavité dans la partie supérieure du premier et une ouïe en "f" pratiquée dans la seconde. Sa deuxième spécificité par rapport aux autres déclinaisons de l’Arch Top vient de ses micros, les tout récents Seymour Duncan Seth Lover en lieu et place des habituels PAF 59 et Jeff Beck Model du même manufacturier. Pour ceux qui l’ignorent encore, Seth Lover est LE gars qui a conçu et mis au point LE premier double bobinage, en 1957, quand il travaillait chez Gibson. Associés à la structure semi-solidbody de l’Artist, ils apportent à la guitare une couleur vintage, qui lui permet d’être aussi à l’aise en jazz qu’en rock et en blues.

Hamer Artist Studio

Polyvalence et authenticité

L’instrument sonne à mi-chemin entre une Les Paul et une 335, avec la même tendance à accrocher lorsqu’utilisant des sons très saturés, on se rapproche trop de l’ampli. Le son est chaud, plein et fin à la fois, le micro grave convenant à merveille au style Georges Benson en son clair et au power blues à la Gary Moore en saturé. Quant à l’aigu, il va du son BB King à celui d’ACDC. Le manche acajou possède un dos rond et galbé. Formé de trois pièces de bois il ne bougera que peu au long de la vie de l’instrument (vous pouvez me croire, j’en ai trois). La touche, en palissandre comporte vingt-deux cases, délimitées par des frettes jumbos qui associés au chevalet cordier Wilkinson Hard-Tail garantissent un bon sustain. La jonction corps/manche s’effectuant à la vingt-et unième case l’accès aux aigus est on ne peut plus aisé. Bref, la finition comme le confort de jeu de l’Artist Studio, sont au niveau habituel chez Hamer : excellents.

Si vous aimez les grattes qui sonnent chaud et puissant, essayez l’Artist Studio, et si avez des sous, sachez que l’Artist existe aussi en version plus luxueuse, avec binding et repères trapézoïdaux. Une fois encore, Hamer, propose un instrument bourré de qualités.


Autres infos
  • Look
  • Sons
  • Polyvakence 
  • Accroche à fort volume en son très saturé 
  • Prix indicatif : 14 080 F TTC env.
  • Distribution : Camac

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Hamer
Numéro
G&C 182

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Crate is great

2.  Audiences de Mai 2000

3.  Mettez-vous au vert

4.  Suite et faim...

5.  HP Simulator


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache