La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Un Soldano plus abordable

Soldano Hot Rod Custom 50

Un Soldano plus abordable

D février 1997     H 19:25     A Judge Fredd    


agrandir

D’aucun reprochaient au HR 50, entrée de gamme de la marque catégorie stack, de ne présenter qu’un canal. Le HR50 Custom devrait mettre tout le monde d’accord avec son boost qui enrichit l’ampli.

On remarque d’emblée, et ce n’est pas une surprise chez Soldano, la qualité de fabrication et de finition de l’appareil : vinyle façon peau de serpent dotant l’ampli d’un look vraiment particulier, cornières métalliques chromées, large poignée de transport, grilles métalliques noires assurant protection et ventilation, châssis blanc en tôle emboutie, rien n’est laissé au hasard, chaque détail respire le savoir-faire et le sérieux. A l’avant se trouvent une entrée instrument, une entrée footswitch (fourni) pour déclencher le boost, un pré volume, une égalisation trois bandes, un master volume, un réglage de presence et un très beau pilote bleu façon rubis. Comme dans Spinal Tap tous les réglages de l’ampli sont gradués jusqu’à 11. A l’arrière, deux sorties HP, un sélecteur d’impédance 16/8/4 ohms, une sortie slave accompagnée de son réglage de volume pour driver un autre ampli à partir du Hot Rod ainsi que le départ et le retour de la boucle d’effets occupent le terrain. Côté lampes, quatre 12AX7 Soldano assurent la préamplification tandis que deux 6LA6 Sovtek en puissance créditent logiquement l’ampli d’une grosse cinquantaine de watts.

Soldano Hot Rod Custom 50

Premier essai aux studios Eurêka sur un baffle 4x12 équipé de Celestion Vintage 30 et fonctionnant sous 16 ohms, puis avec un 4x12 Marshall série JCM 900. L’ampli a une assez belle sonorité, l’égalisation se montre efficace, et polyvalente, la presence tempérant ou exagérant les options choisies. Les rapports pré/master offrent une bonne palette de sons même si l’on a déjà vu plus riche chez Soldano, notamment sur le SLO 100. Pour obtenir du son clair, mieux vaut maintenir le pré volume entre 1 et 3 et pousser au master si l’on veut de la puissance. On a tout de même du mal à garder du corps sans cruncher du moins avec des doubles bobinages. Avec des simples, plus brillants, plus incisifs en attaque, les résultats sont plus probants. Pré volume entre 3 et 4,5, on crunche, le son s’affirme, plus corpulent, plus présent quel que soit le type de micro utilisé. Par contre au fur et à mesure que l’on pousse au préamp, il faut revenir en arrière au master sous peine d’accrochages peu musicaux. En fait, la solution idéale est de maintenir les deux volumes à 5, ce qui permet en jouant sur le volume de la guitare d’obtenir soit des sons clairs de belle facture soit des sons crunchs, voire un peu plus. En grosse saturation, on note une légère tendance à rajouter un voile sur les aigus et ce sur les deux baffles. En enfonçant le boost, on gagne en puissance, on récupère des médiums. Le son devient plus boueux, plus pâteux mais reste très exploitable dans le registre boogie blues.

Indispensable baffle

Deuxième essai dans les locaux du journal, avec le baffle Soldano B4/12, un 4x12 équipé d’ Eminence développés spécialement pour Soldano, fonctionnant en 16 ohms. On retrouve les tendances décrites précédemment, mais on note : une considérable amélioration du grain, plus de rondeur en son clair et la disparition du voile sur les aigus en saturé. Les rapports drive/master gagnent en subtilité, car on a plus de latitude dans leurs réglages respectifs, le rendu gagne d’une façon générale en chaleur. Le son est plus vivant, l’ampli semble transfiguré. Il me semble qu’on aura donc intérêt à acheter la tête avec son baffle tant ils sont une merveille de complémentarité. Notons d’autre part l’excellence des prestations offertes par la boucle d’effets, précise, chaude et pleine de relief.

Le Hot Rod Custom Soldano est un ampli blues rock de bon aloi, bénéficiant d’une excellente finition et d’un baffle très complémentaire de la tête. Son prix nettement plus démocratique que celui d’un SLO devrait permettre à nombre d’entre nous d’entrer dans le club des Soldanistes.


Autres infos
  • Qualité de fabrication
  • Bon look
  • Sons crunchs convaincants
  • Baffle très complémentaire
  • Boucle d’effets excellente
  • Moins versatile qu’un SLO 100 (moins cher aussi)
  • Prix indicatif :
    • Tête : 9 990 F TTC env.
    • Baffle : 5 325 F TTC env.
  • Distribution : Music Import Diffusion

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
50 W Lampes Stack
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Soldano
Numéro
G&C 182

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Viendez ma bande !

2.  Practice amp à tout faire

3.  Effets

4.  Copie de clone

5.  Le sustainer en bonus


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy