La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Le petit frère

Laney LC15

Le petit frère

D décembre 1996     H 01:28     A Judge Fredd    


agrandir

Laney, dont le retour au premier plan s’avère réussi tant du point de vue technique que commercial, complète son entrée de gamme avec le LC15.

Laney LC15

Ampli tout lampe architecturé autour d’un préampli comprenant trois ECC83 et d’une section de puissance dotée de deux EL84, le LC15 est logiquement crédité de 15W. Les lampes sont fermement maintenues par des clips métalliques. Le tout est servi par un HP 10" HH Invader, supportant 35W sous 8 ohms. Extérieurement, le LC15 reprend les grandes lignes de son frère LC30 : ébénisterie solide, vinyle épais, toile grise, mini potars flèche, panneau des commandes chromé, patins stables, poignée maousse et cornières métal, le tout respirant la qualité et le sérieux. En outre, l’ampli intègre deux entrées instrument (Hi et Lo) et une sortie ligne.

Performant

Evidemment côté commandes c’est du basique, gain, volume, égalisation trois bandes et switch Bright, rien de plus, mais rien ne manque. Pour obtenir des sons clairs, mieux vaut laisser le gain en dessous de 2. Cela fait on peut pousser le volume jusqu’à 6, limite au-delà de laquelle le son crunche. Bien sûr ces taux sont à relativiser suivant la guitare employée et la position du volume instrument, le LC15 étant très sensibles à ses variations. L’ampli produit naturellement pas mal de basses ce qui est plutôt agréable sur un ampli de cette taille. Cela permet en outre de ne pas trop pousser le réglage ad hoc et donc de ne pas mettre le HP en mauvaise posture. Le réglage de mids est très exploitable, tout comme celui des aigus qu’on ne poussera pas à plus de la moitié, d’autant que l’ampli nous offre un Bright de la meilleure eau. Il donne au son plus de tranchant, plus de mordant et de clarté en jouant sur la brillance des fréquences aiguës. En son clair, cela rehausse des micros manquant un peu de caractère, de tranchant. En son crunch ou saturé, je serais presque partisan de le laisser enclenché en permanence, car il redonne au son toute sa tenue, sans influer sur le taux de saturation que l’on peut dès lors doser en toute liberté. Le LC15 crunche bien avec son gain et son volume à 4. En poussant ce dernier on salit le son en restant crunch. En poussant le gain on sature franchement. Bien sûr on ne thrashera pas avec cet ampli mais on obtient une saturation conséquente, belle et chaude, merci les lampes.

Le LC15 séduira les amoureux des lampes, les guitaristes épris de musicalité et/ou en délicatesse avec leur banque. Il vaut qu’on l’essaye, à plus forte raison si l’on fait partie des trois catégories précitées.


Autres infos
  • Qualité de fabrication
  • Look
  • Les sons et le Bright
  • Tout lampe à ce prix !
  • Va faire souffrir la concurrence
  • Prix indicatif : 1 690 F TTC env.
  • Distribution : Musikengro

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
15 W Combo Lampes
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Laney
Numéro
G&C 180

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Cinq overdrives

2.  Flyé le Judge !

3.  Fou de la Messe

4.  Le Tremolo Show

5.  La vie en Colorsound 2/3


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy