La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Le petit prince

Orange Tiny Terror

Le petit prince

D décembre 2006     H 01:42     A Judge Fredd    


agrandir

Qu’est-ce qui est tout petit, blanc, métallique, avec une poignée en métal chromé, bien saignant et qui monte et qui descend ? Un Tiny Terror dans un ascenseur bien sûr !

L’arrivée du petit prince d’Orange ne vous a sûrement pas échappé, ou alors vous étiez sur Mars. Même les filles le trouvent « trooooop mignon ». Mais ne nous y trompons pas, avec ses deux 12AX7A en préamplification et ses deux EL84 en puissance, il n’a aucun mal à délivrer les 15W annoncés (je dirais même que certains 20/25 watts auraient du mal à s’aligner question puissance) et fait largement honneur à son nom.

Pour le Tiny, exit ébénisterie et vinyle Orange, on garde le châssis blanc et on referme le tout avec du Zintec de 1,5mm d’épaisseur (non non j’ai pas piqué l’info dans la doc, j’avais reconnu du premier coup d’oeil ;-), sur la surface duquel on a ménagé des évents ce qui assure une ventilation optimum à l’engin. On ne risque pas d’attraper mal à la tête avec les réglages : Gain Volume et Tonalité ou le service minimum. A l’arrière, on trouve trois sorties HP 2 x 8 et 16 ohms autant dire qu’on peut attaquer pas mal de baffles différents.

Orange Tiny Terror

Une vraie petite frappe

Pour cet essai, nous avons branché la bête sur un 2x12 THD. Alors au départ faut laisser un peu chauffer, car le TT ne se montre sous son vrai jour qu’au bout de deux minutes de chauffe environ. Quand on dispose d’aussi peu de réglages on espère qu’ils seront efficaces. Rassurez-vous bonnes gens, c’est le cas ! Les rapports gain/volume sont très interactifs et permettent de jouer (et c’est vraiment un jeu) sur le rendu comme on le veut. Il suffit ensuite d’ajuster la tonalité. L’ampli est prévu pour fonctionner en 15W comme en 7W. Dans le deuxième cas, une seule des deux lampes de puissance est en fonction et le son s’écrase un tout petit peu, on est un poil moins bright, sans que cela soit pénalisant. Au contraire, cela double, ou presque, les possibilités sonores de l’engin.

Tout au long des essais, j’ai pu constater que le TT se montrait fidèle à l’instrument et aux caractéristiques des micros qui l’attaquaient. Il a son caractère mais n’uniformise pas le son des différents instruments. On est étonné du nombre de sonorités différentes dont est capable cet appareil. Son rayon d’action va des sons cleans au sons saturés en passant par une grande variété de crunchs. Amateurs de grosses distos bien lourdes et bien creusées, passez pourtant votre chemin, le TT n’est pas vraiment pour vous. Les EL84 c’est plus blues rock que nu metal, désolé.

Avec sa housse

Vendu avec une housse capitonnée qui propose un petit sac devant pour accueillir votre câblage, le Tiny Terror pourra aussi vous accompagner dans vos déplacements (répétitions, enregistrements ou répés en chambre chez les potes, petites scènes etc.).

Terrorific

Orange nous livre une petite brute polyvalente, suffisamment puissante pour jouer sur petite scène, suffisamment discrète pour jouer chez soi, au grain et à la dynamique beaucoup plus authentiques que n’importe quelle simulation logicielle (avis aux home-studios), auquel on ne peut reprocher que son prix élevé.


Autres infos
  • Mignon
  • Puissant
  • Applications multiples
  • Housse capitonnée
  • Un peu cher
  • Un peu chiche en connectique
  • Prix indicatif : 499 € TTC env.
  • Distribution : High Tech Distribution

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
15 W Lampes Stack
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Orange
Numéro
GX18

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Canned Heat

2.  Laurent Brondel et le Consortium

3.  Merci Seymour

4.  Made in Hazia

5.  Ebourrifififtyfiant !


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy