La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » J’osais même pas en rêver, Custom 77 l’a fait !

Custom 77 China Girl CS2 et London’s Burning CS4

J’osais même pas en rêver, Custom 77 l’a fait !

D 22 juin 2007     H 19:22     A Judge Fredd    


agrandir

Nouvelle venue, cette marque lyonnaise frappe très fort avec des guitares au rapport qualité/prix/prestations excellentes et bouscule avec brio tous nos à priori en la matière.

Les deux fondateurs de Custom 77, sont avant tout deux guitaristes, Jérôme et JB, jouant dans le même groupe. Amateurs et collectionneurs de matos, ils se disent qu’il doit bien y avoir moyen de fabriquer des guitares bien classes, d’inspiration vintage, à un prix abordable. Pour ça, pas de mystère, direction la Corée avec une grosse envie et un cahier des charges précis. Pour atteindre leur objectif en terme de prix, les deux compères décident de vendre leurs instruments par le biais d’internet uniquement, même si, suite à plusieurs demandes, il est probable qu’on les trouve bientôt dans certains magasins, de la région lyonnaise dans un premier temps, et au même prix !

Les deux instruments que nous avons eu à tester présentent un certain nombre de points communs : la tête spécifique (on aime ou on n’aime pas, personnellement j’aime bien, et puis Gibson refusant, tout à fait légitimement, les copies exactes de ses crosses...), la finesse de leurs manches en trois pièces d’acajou, une butée de type ESP juste avant la crosse qui renforce cet endroit par nature fragile et arrête la main gauche lors de retours rapides, six mécaniques à bain d’huile assurant une excellente tenue de l’accord, une monte d’Addario en 010/046 et le couple Stop Bar/Tune-O-Matic. Les deux guitares font preuve d’une fidélité à leur modèle de référence assez incroyable compte tenu de leur prix. Seule minuscule critique, la relative raideur de leur sélecteur trois positions mais c’est vraiment pour chipoter.

China Girl CS2

China Girl CS2

Aaaaaaaaaaaaayeouais touhèèèèèèèl !

La « CG » reprend les caractéristiques qui ont fait le succès de son prestigieux modèle : corps acajou, manche collé, touche palissandre, frettes jumbo. Les deux doubles à aimants Alnico sont des Modern 77, d’obédience PAF, avec cache chrome et entourage noir. Les bois employés, magnifiés par le vernis rouge translucide, ne présentent aucun défaut esthétique. La CG existe aussi en noir et en noir mat « gothique ». La guitare, légère, un peu plus de trois kilos, se montre bien équilibrée, son manche fin au profil en C trouvant immédiatement et naturellement sa place dans la main, avec un accès aux aigus total. Elle sonne déjà bien à vide, brillance, résonance et profondeur sont au rendez-vous, mais ne révèle vraiment ses qualités qu’une fois branchée.

Pour l’occasion le Judge avait ressorti son short, son cartable et son « Angus Young en 10 leçons ». Et là... mortel, il ne lui manquait plus qu’un stade de 50 000 places rempli comme un oeuf ! Micro aigu rapeux et médium, agressif juste ce qu’il faut pour aligner des rythmiques au Caterpillar et des solos à la tronçonneuse, micro grave plus bluesy mais capable de tirer son épingle du jeu sur les sons les plus violemment saturés, position intermédiaire très riche, le tout avec des attaques franches, claires et puissantes. Rarement (car il ne faut jamais dire jamais) une guitare de cette gamme de prix lui avait fait cet effet là : sonorités incroyablement authentiques, confort total, la China Girl donne plaisir à jouer.

London's Burning CS4

London’s Burning CS4

Du grain, du gras, du graillon

La « LB » CS4, le haut de la gamme Custom 77, marche elle aussi dans les pas de son illustre modèle, adoptant la même structure, un corps acajou surmonté d’une table en érable de 20mm ! D’où une grande fidélité aussi au niveau poids, c’est lourd et même très lourd, plus de quatre kilos et demi ! Le manche, collé, de type 1960, en acajou, est surmonté d’une touche ébène qui reçoit des repères losange en ormeau. Niveau look et fabrication c’est du beau boulot : binding multiplis à l’arrière et à l’avant du corps, binding autour de la touche, pickguard 3 plis, même accastillage que sur la CG, version dorée cette fois. A ce stade on note juste un très légère irrégularité sur le modèle testé à l’endroit où les binding du corps et celui du manche se rejoignent. Celle que nous avions était noire, mais pour les amateurs Custom77 propose également de magnifiques finitions sunburst sur table en érable flammé.

Les micros "Vintage 77" à aimants Alnico, de type PAF, ont été fabriqués exclusivement pour la série CS4. Ils sonnent plutôt bien et sont extrêmement différents l’un de l’autre. L’aigu rappelle sans conteste certains sons de Led Zep ou du Point Blank de la grande époque avec ce côté à la fois profond, grumeleux et creusé bien typique. Le micro grave est juteux, bluesy et chaud à souhait, sait rester défini dans les basses jusqu’au portes de la fuzz. La LB CS4 tape dans la reproduction vintage fidèle et se montre très logiquement à l’aise sur tout ce qui va du jazz au metal en passant par le jazz-rock, le hard-rock seventies, le boogie-rock, la pop et plus si affinité. Ceux d’entre nous qui préfèrent un rendu avec plus de médiums se tourneront vers la LB CS3, plus économique, qui associe la lutherie des LB et les micros de la CG.

Custom 77 c’est vraiment la bonne surprise de ce printemps 2007. Le but de ses deux fondateurs, associer, qualité de fabrication, petit prix, orientation vintage, confort de jeu et musicalité, est pleinement atteint. Si vous préférez juger sur pièce, sachez que la marque organise des sortes de Happy Hour, dans des bars de différentes villes pour faire découvrir sa gamme, les dates étant annoncées sur le site. Enfin, pour être tout à fait complets, plusieurs autres modèles sont actuellement en projet, Gold Top avec P90, Special, Deluxe avec mini humbuckers etc. Tant mieux pour nous !

Samples de la China Girl CS2

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

Samples de la London’s Burning CS4

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

Custom77 cgcs2
Custom77 lbCS4

Pour Contre Autres infos
  • Bien faites
  • Agréables à jouer
  • Rapport qualité/prix incroyable
  • Poids de la CS4
  • Prix indicatif : 
    • China Girl CS2 : 345 €
    • London’s Burning CS4 : 495 €
  • Distribution : Custom 77

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Custom 77
Numéro
GX21

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Généraliste et victorieuse

2.  Audiences d’Avril 2001

3.  Audiences de Novembre 1999

4.  Des Dieux et des Abysses : Pink Floyd

5.  Act first


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache