La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Sympathy for the Devil

N.O.S. DVL 666

Sympathy for the Devil

D 22 juin 2007     H 19:24     A Judge Fredd    


agrandir

Cela faisait un moment qu’on avait envie de mettre les mains et les oreilles sur un ampli N.O.S. (Name Of Sound). Alors quand Jean Fontanille et Ricardo (de La guitare.com) nous ont proposé de passer au journal avec ce DVL 666 sous le bras, on a sauté sur l’occasion et... on n’a pas été déçus du voyage.

Jean Fontanille est un guitariste qui enseigne également et officie au sein de Fantastic(s)3, trio avec lequel il a enregistré un album éponyme.Il devrait rentrer en studio cet été pour enregistrer avec Naïmeh (les mêmes plus une chanteuse) groupe metal façon Rammstein avec un chant plus mélodique. Tout ça l’a amené d’une part à être endorsé par Vigier et, d’autre part, à collaborer avec Gérard Cortier, l’âme de N.O.S. Gérard Cortier... voilà un bonhomme qui a décidé de construire des amplis à lampes entièrement customisables, montés et câblés à la main avec des soudures argent, le tout en France et même pas à Paris, à Alès ! Quel snobisme hein ? Le tout pas plus cher que certains hauts de gamme de série.

Non, Cortier n’est pas fou ! C’est un passionné ! Nuance...

Gérard Cortier, le DVL 666 et Jean Fontanille

Le corps du démon

Le DVL 666 testé est donc autant l’expression de la maîtrise technique de Gérard que des desiderata de Jean : 120W, deux canaux, Soft et Armaggedon (devinez lequel est le canal saturé...), bénéficiant chacun de son gain, de son volume et de sa propre égalisation trois bandes. Un Sweep permet de déplacer le centrage des fréquences médiums et, pour agir sur l’ampli de puissance, on dispose d’un volume général, d’une presence et d’un Rumble. Le DVL 666 comporte une boucle d’effet et est livré avec un footswitch de changement de canal et de mise en/hors service de la boucle. Le baffle, à roulettes, séparé intérieurement en deux chambres délivre 240W en mono sous 8ohms ou 120W en stéréo sous 16 ohms.

Tête et baffle présentent une qualité de fabrication sans faille : recouvert d’un gros cuir noir, protégé par des cornières métalliques, l’ampli est bien carré bien trapu, c’est un bon gros stack dans les tons beiges, couleurs de la finition dite « Salt and pepper ». Apparemment N.O.S. c’est du sérieux, du solide, du soigné. Rien que la tête fait 23 kg, c’est vous dire la densité des bois employés et le poids des transfos, surdimensionnés bien entendu, comme chez Soldano par exemple.

Ampli de choix

S’il aime la guitare pyrotechnique, Jean est plutôt vieille école, côté ampli, médiums, graves, aigus ça lui suffit, mais : « Gérard m’a fait essayer le Sweep et j’ai trouvé ça bien, quand on coupe les mids le son est creusé, mais suivant la fréquence médiums sur laquelle on est centré, le son change complètement. Le Sweep déplace cette fréquence et rend l’ampli très polyvalent, notamment pour tout ce qui est travail en studio etc. » A noter : le Sweep fonctionne quel que soit le réglage de mids mais c’est sur les sons creusés que son action est la plus audible.

Le canal Soft est un vrai clean, 6L6 obligent, calibré pour ne cruncher qu’en tout dernière extrémité (c’était le choix de Jean, il a été pleinement respecté). Le son clair, droit, se tient bien avec des graves ronds et présents, des aigus clairs et brillants et des mids qui font où on leur dit de faire. On a une bonne interaction entre les trois réglages d’égalisation ainsi qu’entre l’égalisation et la Presence. Les sons crunchs sont très légers, idéaux pour tout ce qui est blues mais ne sont atteint qu’à partir d’un certain volume (c’était le choix de Jean etc.). On a donc toute une variété de sons clairs allant du jazz à la ballade hard et au blues.

Tête N.O.S. DVL 666

L’Armaggedon part de sons crunchs bien plus poilus et va jusqu’à super gros saturax de la mort qui va bien. On jouit d’une bonne interaction entre gain volume et master, ce qui offre une palette de saturations étendue. A partir de la moitié du master le réglage Rumble permet d’éviter les basses qui tournent, gommant les mauvais côtés des fréquences basses quand on joue fort, sans les affaiblir. Au contraire, elles semblent plus ramassées. Ce canal est le plus gratifiant à mon sens, beau grain, taux de saturation conséquents, couleurs variées, bonne projection du son, que demande le peuple ? Nous l’avons essayé avec la Vigier Excalibur de Jean équipée de Seymour Duncan, une WSL équipée d’EMG HZ et la Xavier Petit de Ricardo, équipée de Di Marzio Evo. Il s’est à chaque fois montré extrêmement respectueux et de la guitare et du guitariste (nous étions trois à nous repasser les guitares et aucun n’avait le même son).

Du sur mesure

Si la config de ce DVL666 ne vous convient pas, rappelez-vous que c’était le choix de... (ok, ok Judge, c’est bon on a capté) ...et que donc tout est customisable : lampes (6L6, EL34, KT88...), nombre de canaux, égalisation, boucle(s), baffle, HP (un grand choix de Celestion, Jensen...) et finition. Mieux, si en prenant de l’âge vous passez de gros metalleux qui tue à country gentleman à Stetson ou si vous achetez un N.O.S. à quelqu’un d’autre et que vous désirez changer quelques spécifs, Gérard Cortier propose de retravailler l’ampli. Qui dit mieux ?

N.O.S. est une marque française d’amplification sérieuse et crédible, menée par un amoureux de la lampe et du travail bien fait qui, comme tous les bons, sait se mettre à l’écoute des musiciens. La seule remarque que je permettrais concerne la finition du châssis qui pourrait gagner en allure d’un point de vue esthétique mais c’est marginal par rapport au reste. Notez que N.O.S. vend aussi ses baffles séparément, parmi lesquels on trouve un 2x12 vertical dont nous vous reparlerons dans le numéro de rentrée avec sans doute une bonne surprise à la clef.


Pour Contre Autres infos
  • Fabriqué à la main
  • Belle finition
  • Puissant
  • Sur mesure
  • Excellent baffle
  • Esthétique du panneau de commandes perfectible
  • Prix indicatif 
    • :tête : 2 090 € TTC env.
    • baffle : 990 € TTC env.
  • Distribution : N.O.S.

Portfolio

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
120W Lampes Stack
Type d’article
Banc d’essai
Marques
N.O.S.
Numéro
GX21

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Cinq wahs signature

2.  Compact, simple et efficace

3.  Cinq préamplis de sol à lampes

4.  Il tient parole

5.  La nouvelle Kisstare


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy