La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Du beau boulot

David’s Custom Shop

Du beau boulot

D juin 1999     H 23:15     A Judge Fredd    


agrandir

Le David’s Custom Shop nous a habitués à de belles réalisations. Cette fois encore, le travail est remarquable, et cette nouvelle réalisation à la PRS possède de nombreux atouts.

D’entrée, un simple coup d’oeil suffit à apprécier la haute qualité générale de l’instrument et son excellent degré de finition. Un examen plus attentif confirme cette bonne impression : la lutherie ne souffre aucun reproche, le vernissage, quatre couches de vernis polyuréthane avec ponçage systématique entre les couches, comme d’habitude, est à la hauteur.

Toutes les pièces rapportées sont de premier choix, bref c’est du top. Le design du corps est un habile mélange de Fender et de Gibson avec une structure classique : base en acajou surmontée d’une table voûtée en érable. Le manche est constitué de trois pièces d’érable, gage d’une bonne tenue dans le temps, et reçoit une touche ébène vingt quatre cases, parsemée de repères en nacre. Celui de la douzième case est nanti d’une plaque photoluminescente ; en gros, on la voit dans le noir ce qui peut s’avérer pratique sur scène. La jonctioncorps manche s’effectue à hauteur de la vingt-deuxième frette, comme dans un rêve. Autant dire que l’accès aux aigus ne pose aucun problème.

David's Custom Shop

Le dos du manche assez plat, sa largeur confortable et le caractère assez plat de la touche invitent à la virtuosité sans gêner le jeu en accord. L’action, la facilité de jeu et l’aisance qu’on ressent aux commandes de cet avion impressionnent. De plus, les six mécaniques à fût décroissant Spertzel autobloquantes, aidées par la rectitude des cordes derrière les sillets, dotent cette David’s Custom Shop d’une tenue de ’ l’accord performante. Au chapitre des petits détails sympa, notons : le sillet en os, le cache truss rod en nickel chromé personnalisable, le capuchon du sélecteur et les tours de micros métalliques, ainsi que les hauts de potards et la plaque de la cavité électronique recouverts d’érable.

Oune, deuye, trouâ, branchez le guitar...

Même non branchée, cette six cordes sonne à la fois bright et profond. Elle résonne bien, avec un son riche et plein de sustain. Ses deux doubles sont des Seymour Duncan SH2 The jazz dont la couleur se marie à merveille avec l’instrument. Ces micros, l’aigu comme le grave, combinent attaque, velouté et chaleur avec un niveau de sortie raisonnable. Résultat, c’est la totale ! En son clair, on a du corps et de la brillance. On peut suggérer ses notes ou les attaquer façon gros boeuf : la guitare réagit au quart de tour traduisant toutes les nuances de votre jeu. Cette fidélité et cette précision s’accompagnent d’une rondeur chaleureuse sur le micro grave et d’un côté légèrement plus raide, plus râpeux sur le micro aigu.

Vous l’avez déjà compris, les SH2 plus la configuration du manche, la Nick Model est taillée pour le jazz, le blues et le jazz rock. Oui mais voilà, si vous passez en dropped D et que vous sélectionnez le canal Lead de votre machine à saturax, elle suit et joue le jeu. Si bien que c’en devient inquiétant, car là c’est le bois qui parle, même s’il s’agit de jouer metal. On conserve la précision et le piqué des attaques tout en bénéficiant des énormes qualités sonores naturelles de l’instrument, ce qui fait qu’on finit par sonner trois fois plus énorme que pas mal de guitares soi disant forgées au Walhalla.

Outre l’excellence de sa fabrication, la force de cet engin vient de la cohérence entre sa lutherie et son électronique qui relèvent de la même philosophie. Loin de l’enfermer dans un style, cela lui donne une grosse polyvalence et beaucoup de caractère. N’oublions pas qu’en plus c’est une guitare de luthier alors, si esthétiquement elle n’est pas tout à fait à votre goût, pas de problème.


Autres infos
  • Fabrication top.
  • Sons tops.
  • Prix top.
  • Confort de jeu top.
  • Accessoires tops.
  • Rien qui ne soit totalement subjectif.
  • Prix indicatif : 8 500 F TTC env.
  • Distribution : David’s Custom Shop

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique Luthier
Type d’article
Banc d’essai
Marques
David’s Custom Shop
Numéro
G&C 208

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Les Metallicasters

2.  Audiences d’Avril 1999

3.  Parce qu’elle en vaut bien plus...

4.  They call me Tremellow Yellow

5.  L’arme économique


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache