La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Un p’tit dé pour un gros pied !

Vigier Excalibur Bfoot Signature

Un p’tit dé pour un gros pied !

D 23 août 2007     H 20:32     A Judge Fredd    


agrandir

En 1995, Ron Thal sortait The Adventures Of Bumblefoot disque inclassable et inspiré, deux ou trois ans plus tard, il baptise son groupe... Bumblefoot, puis décide de s’appeler lui aussi... Bumblefoot. De sa collaboration avec Vigier on connaissait déjà la... Bumblefoot Guitar, en forme de pied avec ailes de bourdon qui battent à chaque fois qu’on se sert du vibrato, voici aujourdhui l’Excalibur Bfoot plus sage, mais pas trop quand même...

L’Excalibur Bfoot présente un corps stratoïde de petites dimensions, en deux parties d’aulne, recouvert d’un cherry sunburst, allant de rouge orangé à rouge soutenu, très bien fait. Classe. Ses pointes assez effilées et son échancrure du bas bien reculée assurent un accès total aux aigus et au... dé à coudre. Bumblefoot aimant se servir de dés à coudre comme mini bottlenecks, Vigier lui en a mis deux dans un petit logement sis sur la corne inférieure, avec un fond aimanté. En pratique, mieux vaudra n’en mettre qu’un dans le trou et garder l’autre en spare. Après plusieurs essais, j’ai réussi à prendre et à remettre le dé avec le petit doigt de la main droite tout en jouant une note aiguë un peu longue. Par contre pour ce qui est du tapping à huit doigts dont l’un chapeauté du dé comme notre ami, j’ai encore beaucoup de boulot.

 Vigier Bumblefoot

Dé-tails

A l’image de ce dispositif, plutôt sympa bien qu’’un peu gadget, la Bfoot a bénéficié d’une grande attention aux détails ce qui en fait une guitare à la fois joueuse, confortable et bien pensée. Son manche, en érable, vissé autour de la 17e/18e case (sur 24) comporte une frette zéro ce qui est un plus en terme de justesse. Il reçoit la fameuse barre de carbone (10% de carbone pour 90% de bois) qui assure sa rigidité et évite la présence d’un truss-rod. Le vibrato à blocage, un Vigier de type Floyd Rose est monté sur des roulements à aiguilles, cela le rend très agréable à manipuler. Plaqué contre la caisse, dans une petite dépression, il aide à la circulation des vibrations. Il ne se tire pas mais « dive bombe » à loisir. Son sillet comporte des pavés de serrage amincis car juste derrière un guide-cordes les rabat de manière uniforme avant qu’elles ne rejoignent leurs mécaniques respectives. Les attache-bandoulières possèdent un embout s’enfonçant assez profond dans le bois ce qui les rend bétons, la prise jack est nichée dans une petite cavité sur la tranche du corps, bref tout est pesé, pensé et ça se sent dès la prise en main. La Bfoot est très sympa, joueuse, avec un manche absolument pas shred like, mais plutôt rond et traditionnel. Il procure un confort total, rend la guitare facile à jouer et très réactive. Entre le vibrato, le dé à coudre et le manche on prend vite son foot.

Pour l’anecdote, signalons qu’existent deux types de logo : soit l’inscription Bfoot avec le dessin de la Bumblefoot custom à côté, soit avec la guitare placée en travers de l’inscription.

Dé-cibels

Les micros sont vissés dans le corps à la mode Van Halen, on ne les règle pas en hauteur à priori. Là encore on a donné dans l’original bien conçu : les deux Di Marzio, un humbucker Tone Zone en aigu et un Chopper. C’est un peu le chaînon manquant entre un simple et un double bobinage. En fait techniquement c’est un double bobinage, mais des bobinages très fins enroulés autour d’aimants de type rail, et très rapprochés du fait du format simple bobinage adopté par le micro. Comme sur un double cela supprime tout bruit de fond et comme sur un simple on obtient des sons assez punchy avec ici un renforcement dans les mids. Ceux qui connaissent le Fast Track 1 n’ont qu’à imaginer le même micro avec un rendu un peu plus fat. Tout cela se pilote via un sélecteur cinq positions :

  1. Chopper au son assez proche d’un double grave finalement

  2. Chopper plus Tone Zone en opposition de phase, on est dans le creusé mais ça sonne un peu plus corpulent qu’un simple Fender

  3. position inter entre les deux, un classique du genre

  4. Tone Zone splitté un son d’une finesse étonnante quand on connaît le Tone Zone

  5. Tone Zone le double aigu incisif et meurtrier comme on l’aime

Volume et tonalité sont fabriqué spécialement pour Vigier avec des courbes spécifiques. Résultat, sur le volume on a l’impression d’un boost sur la dernière graduation très pratique pour aller et venir très rapidement antre un son très saturé (volume à donf’) et un son plus mesuré plus crunch (volume à 9). La tonalité surprend agréablement, offrant une variété de couleurs différentes et musicalement exploitables tout au long de sa course.

Dé-lire

A l’image de son inspirateur la Bfoot conjugue un éclectisme sonore qui la rend très polyvalente, des aptitudes indéniables au jeu virtuose, un certain humour et une vraie élégance. Le prix est ce qu’il est mais on n’est pas volé, loin de là...

Sons clairs

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

Autres

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

vigier excalibur bumblefoot clean
vigier excalibur bumblefoot various

Autres infos
  • Les qualités d’une Excalibur avec une pointe de folie en plus
  • Vibrato à blocage
  • Volume et tonalité très efficaces
  • Vous aurez de quoi repriser vos chaussettes en tournée
  • Pas pour les pauvres...
  • Prix indicatif : 2 425 € TTC env.
  • Distribution : High Tech Distribution

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Vigier
Numéro
GX22

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La guitare des X-Men

2.  Un coupé qui en a

3.  Times are changing

4.  Retour aux fondamentaux

5.  Merci Steve !


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache