La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Reportages » Salons » Los Angeles NAMM 2008 » Guitares

Winter NAMM 2008

Guitares

D 20 février 2008     H 16:03     A Judge Fredd    


agrandir

Je renonce à résumer ce secteur. Faites-vous donc une idée par vous-mêmes en lisant ce qui suit. Soyez patients au chargement de la page, du fait des très nombreuses photos.

 

A

AMPEG


AMG 100

Presque quarante ans après le lancement de la Dan Armstrong, mais si vous savez bien cette guitare en plexiglas et à micros interchangeables, Ampeg en propose trois versions en... bois ! L’ AMG100 BLD, en frêne des marais, adopte un finish vintage blond et un pickguard noir, la CH reconnaissable à sa robe vintage cherry est faite d’acajou, tandis que le corps de la BK, noire avec pickguard façon écaille, est en aulne. Double cutaway avec accès aisé aux aigus, 24 cases, mécaniques Grover sont au menu. Les AMG100 sont livrées avec deux micros, un simple « Rock Treble » et un double « Sustain Treble ».

ARIA


Aria  PE EXO

La série PE (d’inspiration LP) gagnait trois nouvelles pensionnaires l’Exo avec table spalted maple, cordes traversantes et deux Seypour Duncan Dimebuckers, la Core dont le table est en érable moucheté avec des Seymour Duncan Designed et la DLX-2 elle aussi en designed mais plus conventionnelle avec son Stop Bar et sa table érable de base. Les MAC (stratoïdes) suivent la même logique avec une ExoSP qui répond aux mêmes critères que la PE et une Gothic aux micros moins huppés mais avec coil-tap. La CS600, double cutaway rejoint la DLX-2 en entrée de gamme.

Aria FA 77

Nos amis les jazzeux n’ont pas été oubliés avec la FA-77 une arch top acoustique dotée d’un minihumbucker flottant et la TA-50QM façon 335.

Les électroacoustiques Fet Elite à pan coupé, se voient équipées d’un nouvel égaliseur 4 bandes avec affichage LCD et d’une sortie symétrisée au format XLR. Enfin, les AD, Dreadnought de la marque existent maintenant avec cutaway florentin, micros actifs L.R.Baggs M1, ou avec des dos et éclisses en acajou.

B

BABICZ


Babicz

Jeff Babicz et Jeff Carano, deux anciens de chez Steinberger, ont fondé leur propre marque d’acoustiques au solutions innovatrices. Ils passent aujourd’hui un cap important sur le chemin de la reconnaissance puisque Martin (excusez du peu) vient de doter son OMCRE (une OM avec cutaway) du Continually Adjustable Neck, procédé exclusif Babicz permettant grâce à une simple clef Allen d’ajuster l’action de la guitare à volonté. L’OMCRE embarque par ailleurs le fabuleux preamp Fishman Aura Pro.

BC RICH


Stealth Chuck Shuldiner

Sortie de la Stealth Chuck Schuldiner (feu le guitariste/chanteur de Death) Tribute qui sera dispo en version US et coréenne,

Dos

des Speed V dont la particularité est d’avoir la forme de la tête Widow peinte dans le dos c’est assez classe, et de la Virgin VG-1. La sculpturale Draco, sortie l’année passée en édition limitée, sera désormais un modèle de production régulier. On devrait de plus en France voir arriver les Warbeast Blood Bound et Trace.

BLACKBIRD


Blackbird

Pour son deuxième NAMM, cette jeune marque californienne présentait ses deux Carbon-fiber Rider, l’une à cordes métal l’autre à cordes nylon. Toutes deux, outre leur look surprenant, présentent la particularité d’être complètement creuses, manche compris, ce qui augmente leur puissance sonore. De plus, leur taille et leur matériau en font des guitares de voyage parfaites.

C

COMPOSITE ACOUSTIC/RAINSONG


Deux marques qui évoluent sur le même créneau. CA présentait toute une gamme assez huppée d’acoustiques en fibre de carbone d’une manière originale puisque pour démontrer l’insensibilité de leurs instruments aux changements climatiques, les créateurs en avait installée une, sur du sable dans un caisson en plexiglas, avec quatre puissants spots braquée sur elle, et l’autre dans une douche où elle subissait un ruissellement d’eau continu.

A la douche la CA

Rainsong de son côté adoptait grosso modo les mêmes arguments (une guitare qui ne bougera pas que vous soyez au pôle ou sous les tropiques) avec en plus la présence d’une préamplification embarquée.

CRAFTER


WD Bubinga

Pas mal de nouveautés au rayon électoacoustique de fabrication coréenne : deux modèles 36e anniversaire, WD-Rose et WD-Bubinga, single cutaway, dont la table en épicéa et la touche sont ornés d’inlays représentant des cervidés, équipées d’un preamp LR Baggs Stage Pro et d’un micro Element tout comme les GLXE-3000/OV (single cutaway) et DLX-3000/OV en ovangkol.

Slim Arch

La série Slim Arch, très inpirée de la T5 Taylor, reçoit six nouveaux finishes très classieux. Les TM et TMC (pour cutaway), 035 et 045 adoptent un look très western et reçoivent tout comme la TRV 23EQ/N, un preamp intégrant un accordeur sur écran LCD. Crafter propose d’ailleurs plusieurs accordeurs dont le F-Tuner au format stomp-box.

Cruzer ST

Annonce enfin de deux modèles électriques entièrement noirs, une ST (genre stratocaster) et une LS (type LP) fabriquées en Chine sous la marque Cruzer by Crafter.

D

DAISY ROCK


Debutanate Butterfly

La marque rose bonbon s’ancre encore un peu plus fortement dans la girl attitude en lançant une sous-marque Debutante by Daisy Rock qui comme son nom l’indique s’adresse aux gamines, futures stars du rock. La gamme Debutante reprend les modèles phares, Daisy, Heart, Star etc., avec un prix encore plus serré pour séduire les parents et un diapason de 22,5 pouces pour s’adapter aux petites mimines. Des packs comprenant ampli et accesoires roses sont aussi dispos.

Daisy Rock Siren

Daisy Rock n’oublie pas les adultes avec une avalanche de nouveaux finishes, une nouvelle électroacoustique, la Butterfly Jumbo, et un nouveau modèle la Siren. Cerise sur le gâteau, DR présentait également son premier modèle signature la Bangles, double cutaway, semi-hollow équipée de deux mini-humbuckers.

DEAN


Pour ne pas être en reste, Dean est également arrivé au NAMM les mains plus que pleines :

Dean Mustaine double manche

le Dave Mustaine ça fait à peine un an qu’il est là mais il ne chôme pas avec trois nouvelles grattes à tomber, une USA Dave Mustaine Double Neck, double manche orange et rouge avec six des mécaniques de la 12 cordes placées en bas du corps, les cordes s’enfilant par la crosse, terrible, une VMNT Angel Of Deth avec ailes peintes sur fond sanguinolent, et une VMNTX qui devrait constituer l’entrée de gamme de la série.

Dean Matt Healey

Il se passe toujours quelque chose chez les Razorback avec une Explosion pour gaucher, et deux nouvelles finitions, Cemetary Gates et 10 000 Commemorative, façon marchepied de tracteur pour célébrer la 10 000e Razorback vendue. Les Stealth avec et sans Floyd sont des ML aux oreilles taillées en pointes façon Razorback. Les ML gagnent une finition Slime, une autre noir mat dite Knight, un modèle en Bubinga une signature Matt Heafy (Trivium) aux couleurs kamikaze. L’autre gratteux de Trivium, Corey Beaulieu, signe une très jolie V rouge aux formes chantournées et élégantes tandis que l’ancêtre Leslie West jette son dévolu sur une Soltero.

Tommy Bolin

Signature encore sur des grattes made in USA, Vinnie Moore signe la Vinman2000, stratoïde deux simples un double, Floyd Rose, Tommy Bolin la Tribute Teaser, une strat en gros.

Corey Beaulieu

La Split Tail, introduite l’année dernière est maintenant en production et gagne au passage une version Floyd. Les Vendetta voient arriver trois nouvelles dont une avec camouflage digital.

Mamba

On termine avec les acoustiques et l’improbable MLCoustic, la sèche des gros méchants qui suent, une Performer Tribal à inlay barbelés tribaux et la Mamba Acoustic à la déco très... venimeuse.

A noter : la marque fabrique désormais ses propres micros aux USA.

DI PINTO


Mach XII

La guitare qui frappait les esprits chez Di Pinto c’était la Mach XII, une douze cordes électrique en acajou, manche érable vissé avec stripes façon course automobile, un simple et un « double simple ».

DUESENBERG


Sur le stand Duesenberg on pouvait admirer deux protos de lap-steel très esthétiques avec trois detuners et capot métallique flottant.

E

EKO


D-Tone

La marque italienne est de retour. Au menu des reissues avec les Vintage Series (Rock VI, Camaro, Manta, 700, Cobra) mais aussi des modèles entièrement nouveaux comme la D-Tone Bergotti au look très travaillé ou les Kadett déclinées dans une multitude de finitions et de configs micros.

Kadett

Signalons aussi toute une gamme acoustique et électroacoustique dont une magnifique Ranger 12 cordes qui trônait sur le stand.

ERNIE BALL/MUSIC MAN


Ernie Ball John petrucci BFR Baritone

Chez Ernie, sur un stand années 30, les stars se sentaient chez elles, Lukhater, Morse, Tony Levin étaient là, dipos, sympas. Dans la série Ball Family Reserve on pouvait voir une John Petrucci Baritone très impressionnante et pas mal de nouveaux coloris dont un superbe sunburst mordoré.

ESP/LTD


Comme chaque année, les nouveautés ESP et LTD pleuvent dru.

Côté signatures, John Donais (Shadows Fall) nous gratifie d’un modèle ESP à base d’Horizon, tête reverse, deux doubles EMG, table en érable flammé, touche ébène existant aussi en version JD600 LTD,

Richie Sambora Signature

Richie Sambora présente la LTD SA-2 noire et blanche au look rétro très personnel, Rob Arnold (Chimaira) endorse la LTD RA-600, strat en aulne muni d’un Floyd, d’un EMG 81 et d’une touche à repères gothiques, Matt De Vries adoptant la LTD MFA-600, une Viper traitée à l’identique sans Floyd.

Michael Padgett

Michael Padget (Bullet for my Valentine) reçoit lui une ESP à son nom, forme V ornée d’une tête de mort et touche avec déco arme à feu, déclinée en version LTD, la MP-600.

Stef B8

Stef Carpenter (Deftones) passe de 7 à 8 cordes d’où une Stef-B8, baritone à manche conducteur et diapason de 27 pouces dont la version LTD se nomme SC-608B.

Georges Lynch Super V SE

Avec Georges Lynch, c’est à trois nouveaux modèles qu’on a droit : l’ESP Super V SE nouvelle version de la Super V qui reçoit une déco GT noire et argent, la LTD GL-256 version économique de la fameuse GL-56 du maître et la LTD GL-Serpent-600, stratoïde noir et blanche, Floyd, un simple un double, à la déco super travaillée. Pour finir avec les signatures, signalons encore un nouveau finish Digi-Camo sur la LTD Jeff Hannemans (Slayer), de nouveaux vernis See-thru sur les Ninja de Michael Amott aussi bien en ESP qu’en LTD, ainsi que l’introduction de la version LTD de deux ESP, les WA-200 (Will Adler de Lamb Of God) et Gus-200 (Gus G. de Firewind).

EC Sin City

Intéressons-nous maintenant aux séries standard de la marque : pour ESP il s’agit surtout de nouveaux finish, See-Thru sur certaines Horizon, Aged Honeyburst sur l’Eclipse II, Candy Apple et Olympic White sur les Vintage Plus. En LTD, par contre ça bouge nettement plus avec deux Eclipse dans les Graphic Series, la Guitarsonic et la Sin City aux looks torrides, l’adoption d’un manche conducteur et d’une touche ébène sur certains modèles tels l’AX-2E et la F-2E,

FM 408

l’arrivée de la FM 408, 8 cordes, micros EMG, et là encore un paquet de nouvelles finitions dont la très réussie Skulls and Roses sur la M-200SR.

F

FENDER/SQUIER


New American Standard

Lancement des New American Standard. En gros, Fender a ausculté ses modèles mythiques Stratocaster et Telecaster, analysant et isolant ce qui en fait la quintessence tout en cherchant ce qui pouvait encore être amélioré. Les New American Standard reçoivent donc un chevalet redessiné avec des pontets en acier plié à passage de corde rallongé, un nouveau finish pour le manche comme pour le corps et un nouvel étui.

FERNANDES


Nomad Flames

Grand lifting d’hiver chez Fernandes, toutes les séries y passent, avec une montée en gamme de tous les finishes, Dragonfly, Vertigo , Vortex et même la petite Nomad Standard, la gratte de voyage Fernandes qui revient en noir, flammes, drapeaux US et Union Jack.

FRAMUS


Quoi de neuf Outre-Rhin ? La Renegade Custom II pour commencer, d’inspiration Telecaster, en frêne des marais, avec un simple en aigu et un mini humbucker en grave signés Seymour Duncan.

Mayfield Legacy

La Mayfield Legacy ensuite, d’obédience 335, en acajou, équipée de deux P90 SD eux aussi.

G

GIBSON/EPIPHONE


Il y a 50 ans Gibson sortait quatre de ses guitares de légende la LP Standard, l’ES-335, la Flyin V et l’Explorer. Pour marquer le coup, Gibson s’est bien lâché, principalement sur les deux dernières citées, omniprésentes dans des tas de versions différentes parmi lesquelles :

Reverse Explorer

une Reverse Explorer annoncée pour septembre 2008, tout acajou assez marrante avec une tête rappelant celle de la Moderne, un pickguard en zig-zag et des mécaniques toutes droites sans clefs

Holy-V

que l’on retrouvait aussi sur une Flyin V au corps et à la crosse évidés et sur le couple

Explorer 50th

Flyin'V 50th

Explorer/Flyin’V 50th Anniversary aux bois choisis et aux corps chanfreinés. Couple encore pour deux modèles shred entièrement noirs (même les repères dot sont noirs sur la touche noire) avec Khaler et EMG.

Explorer Shred

On n’ a pas fini d’en bouffer d’la V et d’l’Explorer c’t’année c’est moi qui vous l’dit... pis c’est tant mieux !

Inspired by Johnny Winter

La série Inpired By s’étoffe en ce mois de Janvier avec la Les Paul Standard #1 de Slash reproduite à la brûlure de cigarette près et signée par le hero en personne, la très belle Firebird V 1963 de Johnny Winter,

inpired by Jimmy Page

la LP Custom de Jimmy Page, une Black Beauty 1960 avec Bigsby certifiée et authographiée elle aussi, la Les Paul Custom de Steve Jones (Sex Pistols) reconnaissable à ses deux pinups, celle de Mick Jones (Foreigner), sans oublier les 335 de Lee Ritenour et d’Alex Lifeson (Rush). Encore une petite pour la route, bien que celle-là m’ait un peu étonné : un clone Gibson de la Dean Split Tail, mélange de SG et de V, avec micros EMG, hardware noir, le tout ciblé façon Zakk Wylde était suspendu parmi les Inspired by.

Autre nouveauté vraiment top, la Les Paul Axcess répond au principal reproche qu’on pouvait faire à la Les Paul : son accès aux aigus difficile. L’Axcess présente donc une jonction corps manche des plus confortables, une découpe stomacale et existe aussi en version avec Floyd Rose. De quoi séduire tout azimut.

Ultratone

L’Ultratone, espèce de LP Junior avec deux P90 et un look très années 50 marie vintage et anticipation. Autre guitare étonnante, la Les Paul Premier aux micros interchangeables avec un système de branchement façon ventilateur de PC, les micros se retirent par derrière (on dévisse une plaque) et se changent assez facilement.

Signalons encore deux nouvelles hollow bodies dans la lignée de la 335 mais plus légères et aux dimensions réduites la ES-339 et la ES-359.

Elvis Costello Century Of Progress

Ne pouvant rivaliser en terme de qualité/prix avec les ateliers asiatiques de la marque la division acoustique de Gibson USA s’est pas mal recentrée sur la production de modèles custom et/ou hors norme. C’est le cas de la Elvis Costello Century Of Progress guitare refaite entièrement à l’image de celle de d’Elvis Costello vintage datant de 1936, dos et côtés en érable, table épicéa, manche acajou au profil en V assez prononcé et une débauche d’inlays en tout genre rendent cette guitare unique, anfin pas tout à fait puisqu’il y en aura 300 exemplaires pour le monde. Même type de traitement pour la magnifique J200 et deux ou trois autres acoustiques de toute beauté qui étaient exposées.

Les Paul Ultra II

Chez Epiphone la fête commence avec la Les Paul Ultra II au corps creusé de deux grosses chambres, équipée de deux humbuckers et d’un micro acoustique Shadow Nanomag incrusté en bout de touche juste à côté du micro grave. L’Ultra II dispose en sus d’un preamp acoustique dont les réglages (graves, aigus et gain) se trouvent au dos de la guitare et de deux sorties, l’une Magnetic qui peut aussi combiner les deux signaux lorsqu’utilisée seule et l’autre dédiée au Nanomag.

Futura

On continue avec la série Prophecy, guitares qui partagent les spécifications suivantes : 24 cases, inlays blade, table en érable flammé, micros divers dont des EMG pour les plus huppées, Floyd Rose sur les modèles FX, strap-locks Epiphone et boutons de potards perle. Quatre formes dans cette série, les EM2 stratoïdes découlant de l’EM1, les Futura interprétation libre de l’Explorer dont un proto présent dans le show room présentait une jonction corps-manche travaillée pour un accès total aux aigus qui devrait devenir la règle, deux SG et deux Les Paul.

Tom Delonge Signature

Epiphone a aussi ses signatures avec la Slash Signature Les Paul Standard Plus Top (arf ! on reprend sa respiration...) intégrant un tenon long, des Seymour Duncan Alnico Pro II et les nouveaux Lock Tone Stop Bar et Tune O Matic censés augmenter le sustain de l’instrument. Tom Delonge de Blink 182 a pour sa part opté pour une demi-caisse ES-333 sur laquelle il a fait monter un... Dirty Finger yo ! Avec un volume pis c’est tout et des stripes façon course automobile. Très classe.

EJ200E

Signature posthume sur le versant acoustique avec la très belle Elvis Presley EJ-200E, électroacoustique reproduisant le plus fidèlement possible la Gibson J-200 1956 du Pelvis.

GODIN


5th Avenue

Beaucoup de nouveautés chez Godin cette année : la 5th Avenue, une arch top acoustique à la mode années 50 qui va se retrouver probablement sous les 1000 euros, sonne très bien et existe en noir, en clair et en brun foncé.
La nouvelle Multiac Spectrum SA se pare d’un lipstick Seymour Duncan et de trois sorties, micro, piezo et MIDI.

Passion RG3

La Godin Passion RG3 Premier Atelier dédiée aux strat lovers, assez haut de gamme, procure un feeling très stratocaster avec un corps très léger comportant six chambres reliées entre elles (bonjour les résonances), un pickguard dessiné du plus bel effet, des plots plus larges sur les micros et le High Definition Revoicer de la marque.
La série Summit a été redessinée et dotée également du revoicing.

Red Line 1

Godin lançait d’autre part les Red Line 1 orientées metal, un EMG, un volume, forme stratoïde avec crosse 3+3 qui ont déjà séduit Steve Stevens entre autres.

H

HAGSTROM


12 cordes

En 2008, Hagstrom lance sa ligne acoustique dont le porte drapeau se nomme G2500. De type Grand Auditorium elle est en ovankol avec une table en cèdre. Comme les électriques, les acoustiques de la marque recevront une touche en Resinator. Autre acoustique, la Hagstrom 12-String, en acajou avec table en épicéa, équipée d’un prémap avec EQ 3 bandes.

HJ800

Pour ce qui est des électriques, la HJ800 va couronner la ligne Jazz maison ; Hagstrom relançait par ailleurs les modèles Select, bois sélectionnés, micros de marque etc. pour la Swede et l’Ultraswede.

I

IBANEZ


Ibanez Montage

Ibanez a créé la sensation en proposant la Montage, guitare électrique acoustique au look étudié, avec DSP embarqué et manche ajustable grâce à la technologie FAST (Ibanez Fast Action Set-Up Technology), le tout dans une multitude de finitions différentes et à un prix annoncé comme extrêmement raisonnable.

JS Silver Surfer

Au rayon électrique, Ibanez célébrait les vingt ans du modèle Joe Satriani avec une JS décorée du surfer d’argent en relief (une version « plate » sera aussi disponible).

PM35NT

Signature toujours avec la toute nouvelle PM35NT modèle économique orientée jazz de la série des Pat Metheny. Introduction des Ultimate S, sorte d’aboutissement de la série S Prestige, avec pour la première fois 24 cases, et pas mal d’améliorations sur le hardware. Existe en version tremolo et fixed bridge.

Giger 2008

La Giger 2008 adopte une touche décorée façon épine dorsale et...

Xiphos 7

...la Xiphos introduite l’année dernière existe désormais en 7 cordes.

INDIE


Hollow Double Cut

La Hollow Double Cut, une double cutaway, semi-hollow avec deux P90 était la grande nouveauté Indie pour le NAMM.

L

LÂG


Lâg étoffe son offre haut de gamme avec les Master 3000 qui existent désormais pour les quatre lignes d’instruments maison dans cinq finitions différentes : SPM, érable Spalt Naturel avec accastillage doré, TGB, Tiger Brown sur érable bouclé avec accastillage nickel, AMS, Amber Shades sur érable bouclé avec accastillage doré, BDN, beu de Nîmes sur érable flammé avec accastillage nickel, BKS, Black Shades sur érable flammé avec accastillage noir satiné (Arkane) ou nickel (Jet, Roxane, Imperator). Le moins qu’on puisse dire c’est que ça en jette un max !

LARRIVEE


Larrivée RS-4

Encore une marque acoustique haut de gamme qui se lance dans l’aventure électrique. Fruit de quatre années d’efforts, voici donc la RS-4, single cutaway, acajou avec table érable, fabriquée au USA, équipée de deux doubles Jason Lollar Imperial, de Strap locks et mécanique Schaller, capas Bumblebee, potards CTS et le reste à l’avenant.

M

MARTIN


Chez Martin on a l’habitude d’arriver au NAMM avec une foultitude nouvelles guitares mais quand en plus on fête son 175e anniversaire, alors là, on se lâche grave !

00 Stauffer 175th

On commence avec une tapée d’éditions limitées : une D-100 Deluxe en palissandre du Brésil saturée d’incrustations de nacre, une 00 Stauffer 175th avec étui à l’ancienne, crosse Stauffer/Martin 6 en ligne à l’arrière recouvert d’une plaque nickel gravée et une D-50 Koa Deluxe très décorée elle aussi. Ces trois modèles seront produits à 50 ex. Vous aurez peut-être un peu plus de chances avec l’America’s Guitar ou la D-28M Elvis Presley (175 ex.), la Arts & Crafts 2 ou la MC-DSM (100 ex.).

OM Negative

On retourne dans l’exclusif avec une très sympathique OM Negative qui est noire là ou les autres sont claires et blanches là où les autres sont foncées. Etonnant et esthétique mais pour 60 chanceux seulement.Pour la spectaculaire Nub X, Martin a fait appel à Nub de Nub Graphix qui exerce d’habitude ses talents sur des motos, c’est plutôt réussi et évidemment il n’y en aura que 200.

OM 000-42M Eric Clapotn

On continue avec les Signature éditions limitées, en vrac : la 0-45S Stephen Stills (91ex.), la 000-42M Eric Clapton en clair ou en sunburst (250 en tout), les 00-42K et K2 de Robbie Robertson (100 de chaque), une HDC-40 Travis Tritt (40 ex.), une OM-28M Rosanne Cash (100ex.), une OMC-41 et MC 12-41 (12 cordes) pour Richie Sambora (200 de chaque), la Claire 2 (100 ex.), la 00-21 du Kingston Trio (100 ex.).

HM Ben Harper

La HM de Ben Harper n’est pas limitée, elle.

D-18 Authentic 1937

Les Authentic Series comptent désormais dans leur rangs deux 000-18 Authentic 1937 en acajou, claire ou sunbusrt, même traitement mais façon dreadnought pour la D-18 Authentic 1937.

La D-21 Special reprend les caractéristiques de l’OM-21 au format dreadnought, l’OMC, une OM avec cutaway existe depuis cette année en version Cherry Special Edition.

DX 175th

On termine avec une OMCX1KE, OM avec cutaway en koa, table épicéa, une DX 175th à la déco auto-glorifiante qui ne sera dispo que pendant l’année 2008, une DX1RGT, une LXM Tenor, la FeLiX III avec Felix The Cat dessus (1000 ex.) et la Cowboy V avec un cow-boy dessus (500 ex.).

O

OVATION/ADAMAS


Plus exclusives tu meurs ! Pour 2008 et pour la première fois, la traditionnelle série limitée de la marque sera constituée de 100 Adamas avec entre autres specs high-tech, un préampli VIP renfermant cinq images de micros différentes.

Viper P90

La Viper a du succès, en voici donc de nouvelles versions, dont une équipée de P90. Enfin, plus abordable, la série Ultra (collaboration USA/Corée) s’enrichit d’un modèle multi soundholes.

P

PARKER


25th Anniversary

Une très luxueuse édition limitée à 25 exemplaires en Koa avec hardware plaqué or, une série de quatre guitares (les 4 saisons) qui seront lancée le 25 du premier mois de chaque trimestre et...

LP

...une nouvelle tête sur les guitares de forme LP que fait Parker, une tête 3+3 plus dans l’esprit que la traditionnelle 6 en ligne de la marque.

PEAVEY


Custom

Outre de magnifiques modèles Custom Shop destinés à mettre en avant le Peavey Online Custom Shop, une appli web permettant à tout un chacun de créer sa propre guitare custom à partir de ses propres fichiers graphiques,

PXD series

Peavey lançait les PXD Series, guitares aux formes aggressives, toutes de noir et d’aluminium revêtues. Quatre modèles, Tomb, Twenty-Three, Tragic et Void, avec divers équipements suivant le positionnement dans la gamme : vibratos Kahler, étuis Coffin Case ou gig bags, micros actifs Peavey VFL ou EMG avec Afterburner. Disponibilité prévue : deuxième trimestre 2008. Plus anecdotiques, deux modèles signature, l’un mis au point pour Jodh Rand guitariste de Stone Sour, l’autre fruit de la collaboration entre Peavey, les motos Buell et Mike Stone guitariste de Queensrÿche.

Power Slides

On pouvait aussi admirer les très belles Power Slides, des lap steel aux formes hallucinantes et

Orange County

les magnifiques Orange County Limited Edition.

PRS/SE


Mira

PRS présentait la Mira, double cutaway aux couleurs et au pickguard rétro, tout acajou, 24 cases dispos en manche standard ou fin, chevalet wraparound et micros PRS propres au modèle avec coil tap. Le Judge en a l’eau à la bouche...

Single Cut Jumbo

La Singlecut a droit à sa version hollowbody, standard, tout acajou, avec table érable, ainsi qu’à une version Jumbo Thinline, plus grande, plus jazz avec Bigsby et touche ébène. Attention il n’y aura que 300 de ces monstres pour le monde entier !

Mc Carthy Korina

La Mc Carthy existe désormais en version korina et une Mc Carthy II, en acajou avec table érable, équipée de nouveaux micros et d’un Voice Control (voicing) réglable et débrayable. On célébrait aussi le retour de l’aulne sur les modèles CE après plus de dix ans d’absence.

DGT

Les modèles signature n’étaient pas en reste avec une Santana MD dont la particularité semble tenir aux micros spécifiques et au Master Voice Control embarqué et la DGT de David Grissom présentée en version Gold Top.

N’oublions pas les SE avec deux nouvelles Singlecut, la Soapbar équipée de simples de type P90 et la Trem pourvue d’un tremolo ; la Custom SH Soapbar cumule, elle, des simples de type P90 et un corps semi-creux, tandis que la Mike Mushok SE Baritone affiche un diapason de 27,5 pouces.

R

REVEREND


Fabriquées dans l’état du Michigan, les Reverend, disponibles en France chez Broc n’ Roll, se sont taillées une réputation assez flatteuse.

Double Agent

La marque présentait au NAMM les Double Agent, manche vissé, corps en Korina, un double et un P90 et Bass Contour. Variante, la FM comporte en plus une table en érable flammée.

Ron Asheton

Mais l’événement c’était la signature Ron Asheton (guitariste des Stooges), une Volcano (la V selon Reverend) tout korina, avec 3 P90. On serait très heureux de l’essayer, à bon entendeur salut. On pouvait aussi admirer le prototype d’une future demi-caisse assez sympathique.

S

SHECTER


Jeff Loomis

La marque présentait une nouvelle 7 cordes Jeff Loomis (Nevermore) Signature sans vibrato. Par ailleurs, Schecter continue de décliner ses séries phares, avec deux V Hellraiser,

Devil Spine

deux Devil, Custom et Spine (avec déco façon colonne vertébrale), une Hollywood Classic à manche conducteur et trois nouvelles Blackjack ATX dont une 7 cordes.

Stargazer

Nouveautés encore avec les Stargazer inspirées des Rickenbacker, la Stiletto Classic découlant des basses Stiletto de la marque

Zacky Vengeance

et la Zacky Vengeance à la déco type « Louis Vuitton tête de mort », du meilleur goût...

STAGG


The Resonator

Présentation de The Resonator dobro en acajou avec une table en épicéa au milieu de laquelle trône une imposant résonateur « Spider Style ». Stagg lançait également un pack comprenant une électroacoustique SW206 à pan coupé avec égaliseur actif à 4 bandes et accordeur sur écran LCD, un practice amp de 10W, un jeck, une bandoulière, un jeu de cordes de rechange, un gig bag et un CD-ROM comprenant leçons, accordeur, métronome, dictionnaire d’accord etc. Tout pour bien débuter quoi.

T

TAKAMINE


Encore un anniversaire à fêter : 45ans ! Cela nous vaut donc une 45th Anniversary, une dreadnought avec cutaway, table épicéa, palissandre africain pour le dos, koa pour les côtés et ébène pour la touche et le chevalet.

Takamine Dragon

La Dragon est une dreadnought série G dont la table noire s’orne d’un magnifique dragon en abalone avec une boule de feu comme repère à la 12e case. Une petite Signature ne fait jamais de mal voici donc la Kenny Chesney Signature model, table en cèdre le reste en acajou, équipée d’un preamp maison CT4B.

Takamine ltd 2008

La LTD2008 2008 limited edition se veut dans l’air du temps avec déco planète terre autour de la rosace et des repères coucher de soleil.

TANGLEWOOD


Evolution 12 cordes

La marque britannique lance la série Evolution, cinq Dreadnought en cèdre dont une douze cordes et...

Heritage super jumbo

....à l’autre bout du spectre la série Heritage composée de trois Dreadnought, une Super Folk, une Super Jumbo et une Grand Auditorium.

TAYLOR


Solidbody

Avec la T5 Taylor avait fait le premier pas vers l’électrique, il vient de faire le second avec la Solidbody. Lancée confidentiellement aux USA depuis quelques mois, elle a fait son entrée officielle au NAMM. Trois niveaux de finition : Classic reconnaissable au pickguard, Standard avec table en frêne insérée dans le corps (du travail d’orfèvre) et Custom dont un modèle avec table en Koa est sorti exprès pour le Show. Au menu les doubles Style One maison au format mini humbuckers et, suivant finition, touche ébène, hardware aluminium, essences variées etc.

816 CE

Plus classique la série GS gagne 11 nouveaux modèles dits CE pour Cutaway et Electric.

TRAVELER GUITAR


EG1 Stripes

Chez Traveler on n’en finit plus de cartonner avec l’EG-1 que l’on décline en version tout acajou plus légère, flame top ou bandes façon GT de course, il y avait même, juste pour le fun, une EG-1 entièrement en plexiglas sur le stand (pas à vendre, trop lourde...).

EG-2

On pouvait aussi y admirer le prototype de l’EG-2, la même avec en plus, un DSP embarqué (effets) à niveau réglable, deux distos analogiques différentes et une entrée CD/MP3. Bref un tout-en-un qui sera totalement finalisé pour Francfort.

TRUSSART


Danny B Harvey model

Entre autres réalisations, James exposait une magnifique guitare entièrement chromée faite pour Dany B. Harvey (The Head Cat, Lonesome Spurs, Nancy Sinatra) voir interview. On pouvait aussi croiser Gilby Clarke (ex Gun n’ Roses) et Alex Skolnick (Alex Skolnick Trio, ex Testament) sur le stand, venus pour une séance de dédicaces.

V

VOX


A côté d’un scooter aux armes de la marque embarquant un DA-5 fonctionnel, le fabricant britannique présentait sa grande nouveauté : les Virage.

VIrage SC

Eh oui des guitares et pas des reissues, non, des guitares originales, semi-hollow, l’une simple et l’autre double cutaway.

Virage DC

Originales elles le sont par bien des points, de la tonebar qui traverse tout le corps de l’instrument à la forme même du corps incurvé sur tous les plans, de accastillage inédit et très doux au toucher aux micros three-90 capables de fonctionner au choix comme des simples, comme des simples proches de P90 et comme des doubles, rien n’est standard dans ces Virage qu’il nous tarde d’essayer plus à fond.

W

WASHBURN


Modèles Scott Ian

Deux nouvelles signatures Scott Ian l’une avec de nouveaux graphics et l’autre, d’inspiration Randy Rhoads peinte à la main par le Ian himself (vous pouvez voir la vidéo sur Youtube), bon c’est pas du Michel-Ange non plus hein... Deux Pilsen Joe Trohman Signature (Fall Out Boy) qui se distingue par des repères de touche en trous de serrures, et deux V Greg Tribbett series (Mudvayne, Hellyeah), avec à chaque fois une noire et une blanche.

WVS 48

Très sympas également les séries HM (pour heavy metal) dans lesquelles Washburn a incorporé des savoir-faire de chez Parker pour proposer par exemple des manches super plats, à la mode shredder. On distinguait particulièrement une magnifique WVS48 en finition Taxi new-yorkais jaune avec bordure à damier.

Acoustiques

De 1883 à 2008 il y a... eh oui 125 ans, un anniv’ comme celui-là, ça se fête et ça donne une superbe série acoustique limitée 125th Anniversary composé de guitares refaite à l’identique avec marques de jeu (aged) pour faire comme si elles avait vraiment 125 ans. Respect !

X

XOX Audio Tools


XoX

Après avoir présenté le prototype de leur guitare The Handle en fibre de carbone à la Messe 2007 et analysé les retours de nombreux musiciens, les italiens de XOX Audio Tools l’ont équipé de Di Marzio, d’un truss rod, d’un chevalet Wilkinson et d’une balance entre les deux micros plutôt que d’un bête sélecteur 3 positions. Résultats une superbe guitare de 2kg, 24 cases, rapide et super confortable à jouer avec des sons que lui envieraient bien des guitares à la construction plus classique. Design et performances comme savent si bien faire les italiens !

Z

ZEIMATIS


GZV500MF

Etaient exposées une très spectaculaire GZV500MF (pour Metal Front), tout acajou avec touche ébène et micros PAF Di Marzio, la GZMF300 se décline désormais aussi en version deux humbuckers (elle en a trois d’habitude), deux prototypes réalisés pour Keith Richard et Ron Wood trônant en bonne place sur le stand : la KR1 Custom Black en acajou du Honduras à corps creux avec deux doubles Di Marzio Custom PAFet la RW1 Custom Phoenix faite du même bois mais recouverte de métal et adoptant une config und double + un simple Di Marzio toujours.

Protos Rolling Stones

Les intéressés les ont d’ores et déjà utilisées dans le film Shine A Light qui sortira en Avril.

Tribal Tattoo

Prototype encore, la MF501 Tribal Tattoo adoptant des motifs tribaux était là pour tester les réactions du public à ce nouveau design.

Heart and sun

On pouvait enfin admirer les GZ acoustiques Heart et Sun (suivant la forme de leur rosace) dont la disponibilité est annoncée pour Pâques.

 

Mots-Clefs

Type d’article
NAMM 2008 Reportage
Numéro
GX25

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La fille du retour de la vengeance 2

2.  What ? 1/4 de watt ? (ad lib)

3.  Cinq wahs signature

4.  Iron Fist

5.  Souple et puissant


Dans la même rubrique

20/02/2008 – Accessoires

20/02/2008 – Amplis

20/02/2008 – Guitares

20/02/2008 – Effets

02/02/2008 – La machine s’emballe !