La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Divers » Ton Marshall en tongues avec des EL84 !!

VHM Original KT50 Thermïonic Breaker

Ton Marshall en tongues avec des EL84 !!

D mai 1998     H 21:52     A Judge Fredd    


agrandir

Le kit KT50, conçu, fabriqué et commercialisé par Valve House Music ouvre de nombreuses portes à ceux qui aiment travailler la texture de leur son. C’est bien plus qu’une simple astuce technique.

Décidément nous avons bien de la chance, nouzaut’ français. Non contents d’avoir d’excellents luthiers nous disposons aussi de très bons techniciens. Parmi eux, il en est un (en vrai c’est une équipe mais bon...) qui en plus d’être bon, ne recule devant rien. Après avoir osé customiser, et de quelle manière !, les amplis Marshall, le voilà qui propose à n’importe quel possesseur d’ampli à lampes fonctionnant avec soit des EL34, soit des 6L6 d’équiper sa machine d’EL84 ; et non seulement ça marche mais en plus ça tue !

Les EL84 sont en quelque sorte des EL34 naines, des lampes de puissance fines, dont les broches rappellent celles des lampes de préamplification. Elles équipent le Vox AC30 par exemple. Le KT50 Thermïonic Breaker est donc un support ressemblant à la base d’une EL34 ou d’une 6L6 qui s’enfiche en lieu et place des dites lampes. Sur le dessus de l’engin, on trouve une embase, moulée dans de la résine, destinée à recevoir une EL84,. Evidemment cette résine recouvre tous les composants nécessaires à l’adaptation de l’ampli aux lampes et inversement car, c’est là que c’est fort, tout est complètement transparent pour l’utilisateur. On ne se casse pas la tête avec le réglage d’impédance, le bias ou autre prise de chou, c’est plug n’ play comme on dit.

Deux KT50

Alors quel intérêt ? Disons plutôt quels intérêts, car ils sont multiples. Le premier tient à la puissance : théoriquement un 100W devient avec ces lampes un 60 W ; sur un 50W on descendra à 30 W. La baisse de volume est effective, mais ce n’est pas tout puisque cela s’accompagne d’un changement de son : l’EL84, telle le roseau, plie plus tôt grâce à la finesse de son tube de verre et de ses composants. C’est donc la lampe idéale pour des sons clairs chaleureux et des sons crunchs de toute beauté. En son saturé, elle est loin d’être ridicule, mais elle rajoute souvent un petit "film" suraigu par dessus le son.

Infernal !

Essayés sur mon Marshall VHM JCM 800 les KT50 ont donc permis d’obtenir des sons clairs infiniment plus juteux, ronds et souples qu’avec les EL34 et pourtant cet ampli a été retravaillé pour que les sons clairs soient meilleurs que ceux d’origine... En sons crunch, j’avais l’impression de jouer sur un Vox ; quel modèle ?... disons un Vox JCM 800, hé hé. En son saturé apparition du film mentionné plus haut. Cela étant, avec des lampes de grade plus doux il disparaît presque. Notons tant qu’on y est que les changements de lampes restent tout à fait sensibles et audibles ; il n’est donc pas innocent de passer des Groove Tubes aux Sovtek ou à des lampes génériques. Pour en avoir le coeur net j’ai sorti un VHT Pittbull Classic et là encore amélioration des sons clairs, moins raides, optimisation des sons crunch pourtant déjà excellents sur cet ampli. J’ai également testé le kit sur un préampli Groove Tubes dont le circuit peut recevoir soit des EL34 soit des 6V6 avec une différence moins notable que sur un ampli, mais le son passant par un HP simulator il est plus difficile de juger. Etape suivante, j’ai remplacé les deux 6L6 d’une tête Fender ProSonic que j’avais en test ; les sons clairs et crunchs sans être meilleurs sont différents, plus anglais, plus tweed ; on pense également à certains sons de Boogie et, là encore, on note une véritable différence de volume. J’ai gardé le meilleur pour la fin, avec un essai sur mon vieux Carvin XV112 combo : là j’ai atteint le nirvana au point qu’il y a de bonnes chances que je laisse les KT50 en permanence dessus. Des sons blues rock boogie idéaux avec juste ce qu’il faut d’agressivité et de rondeur, une texture granuleuse sur micro grave, plus chromée sur micro aigu, superbement équilibrée en position intermédiaire (humbuckers de type vintage), le pied quoi... Mais mieux encore, sur cet ampli on peut pousser la saturation sans qu’apparaisse à aucun moment le petit film aigu susmentionné, j’avoue que là, je suis resté sur le c...

Les KT 50 sont donc à la fois une excellente idée et une prouesse technique d’un grande utilité. On les appréciera qu’on veuille disposer de sons différents lors d’un enregistrement, atténuer un peu la puissance de son ampli ou en changer la couleur pour se rapprocher d’un son Vox.


Autres infos
  • Plug n’ play.
  • Volume plus mesuré.
  • Nouvelles sonorités.
  • Beaux sons clairs et crunchs.
  • Petit film suraigu sur les sons très saturés sauf exceptions.
  • Prix indicatif : 690 F TTC env.
  • Distribution : VHM

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
Lampes
Type d’article
Banc d’essai
Marques
VHM
Numéro
G&C 207

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Vibrator le retour

2.  Bonne année 2007 !

3.  Chérie j’ai craqué sur les Jones !!

4.  La tenue de l’accord

5.  Plus micro que la Micro


Dans la même rubrique

27/04/2015 – La quadrature du cercle

28/12/2014 – Kill Kill Kill !!!

25/10/2014 – Exhaustive

25/10/2014 – Very good devices, for Shure !

21/08/2014 – Fidèle et discret