La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Erazor Head

Dean Razorback V 255

Erazor Head

D 20 juin 2008     H 19:57     A Judge Fredd    


agrandir

Comme d’autres Dean la Razorback V est de ces guitares qu’on juge un peu too much tant qu’on n’a pas posé les doigts dessus. Après ? Ben c’est trop tard, on est accro. Auscultation d’une gratte hautement addictive.

La RZR V 255 TTSB kézako ? Très simple : RZR parce qu’elle fait partie des séries Razorback, du nom du modèle plein de pointes dessiné par Dimebag, V parce que c’est une V, 255 parce qu’elle adopte un diapason de 25,5 pouces pour intégrer 24 cases et TTSB pour Two Tone (2 tons) Silver Black (argent et noir). Tout est clair ?

RZR V255

Affutée

Fabriquée en Corée, son corps et son manche, collé à hauteur de la 18e frette, sont en acajou. La touche palissandre, large et confortable reçoit 24 frettes jumbos et des repères en V sauf sur la douzième case, où l’on retrouve la lame de rasoir propre aux Razorback. La déco TTSB est plutôt bien vue et on regrette juste quelques points détails sur les limites de la bordure argentée qui ne sont pas tout à fait nickel du côté de la pointe supérieure sur le modèle testé. Autre détail un peu saugrenu sur l’un des capots de micro, EMG est écrit en doré et, sur l’autre, en argenté ; c’est pas bien grave mais bon... (Edit : en fait c’est EMG qui s’est mis à varier la couleur de ses logos afin qu’on puisse différencier ses modèles d’un seul coup d’oeil) Sinon, les pointes doubles et acérées donnent vraiment un côté bien agressif à l’ensemble. On les retrouve sur la crosse, réplique inversé et miniature du corps. Sous le sillet, on trouve le renfort désormais rituel.
L’accastillage Chrome Black se compose essentiellement de six Grover à bain d’huile et d’un vibrato à blocage sous licence Floyd Rose. Ce dernier tient bien l’accord et se montre joueur. Il est très facile à utiliser et on regrette d’autant plus le fait que sa queue se visse (c’est fini ça les mecs on est plus au moyen-âge...), ce qui crée parfois des problèmes quand on veut la basculer vers l’arrière pour des tirés de ouf. Mais dans l’ensemble, répétons-le, ses prestations sont top. Notons aussi le petit tapis mousse dans la cavité qui protège l’ébénisterie.

Profilé

Venons-en au profil en V du manche, selon moi un des points forts et distinctifs des Dean qui a longtemps été réservé aux modèles US. Super confortable, il prend moins de place dans la main quand on joue pouce par dessus, tout en présentant une bonne largeur de touche. La pointe arrière du V trouve et prouve toute son utilité lorsqu’on passe en position académique, pouce à l’arrière du manche : on a alors les mêmes sensations que sur un bon gros manche bien rond. Bref, ce profil cumule les avantages des manches fins et des manches épais en en éliminant les inconvénients. Que du positif d’autant que, comme sur la plupart des V, l’accès aux aigus très facile.
La RZR V n’est ni lourde ni trop légère, ses points d’attache bien placés la rendent on ne peut plus équilibrée en position debout. Elle se porte sans fatigue aucune et peut l’orienter comme on veut, manche bas ou haut on aura de toute façon toujours un look de tueur. On remarque aussi qu’à vide la guitare vibre bien de partout c’est très agréable et augure d’un bon sustain.

Elle taille dans la viande

Côté électronique on dispose de trois réglages, un volume comportant de petites rondelles de gomme sur son pourtour pour gripper même sous des doigts de gros bestiaux baignant dans la sueur (c’est un détail, hérité de Dimebag, mais ça participe au confort général) un sélecteur trois positions et une tonalité. Une fois branché que dire sinon que les deux EMG, 81 et 85, offrent des prestations très honnêtes en sons clairs et crunch et qu’ils sonnent la mort en son saturé transformant cette V en une implacable machine à scalper les imprudents qui s’approcheraient trop de l’ampli.

Over efficace en plus d’être belle et confortable, livrée dans un étui imposant mais très bien fait, cette RZR V 255 TTSB ravira les adeptes du metal toutes obédiences confondues.

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

dean V razorback255

Autres infos
  • Profil du manche en V
  • Look de tuerie
  • Son de tueuse
  • Confort de jeu
  • Prix très correct
  • Etui fourni
  • Queue du Floyd qui se visse...
  • Petits défauts de peinture sur le modèle testé
  • Prix indicatif : 1 199 €
  • Distribution : Calimex

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Dean
Numéro
GX27

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Marshall 100W

2.  Finlandia

3.  Blazing, badass and beautiful

4.  Galerie photo

5.  Super car !


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache