La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Langue vivante

ESP F Standard Sanskrit BKS

Langue vivante

D 20 avril 2009     H 12:45     A Judge Fredd    


agrandir

Bon je sais, ça devient une habitude chez le Judge de louer les qualités des Standard Series ESP. Mais qu’est-ce que j’y peux moi si elles conjuguent toutes une lutherie de haut vol, un confort extraordinaire et les prestations sonores qui vont avec ?

La F c’est d’abord une forme particulière, certains l’aimeront, d’autres prendront le train, mais on doit reconnaître qu’elle est originale et plutôt réussie. Cette Sanskrit tape dans un registre « heroic fantasy meets black metal » avec sa finition noir satiné et sa merveilleuse touche ébène ornée d’un unique et très bel insert « Sanskrit » à la 12e case. Le corps, en acajou, très bien sculpté, recèle moult méplats et chanfreins, et se trouve parcouru de nervures qui lui donnent un côté arme de Morgoth ou aile de chauve-souris. Parlons tout de suite du seul reproche que j’aurais à faire à cette guitare : le côté tout noir, très sympa, souffre de petites incohérences esthétiques. Les Spertzel noires mat, le reste de l’accastillage black chrome et la trappe à pile argentée, façon alu brossé, ne sont pas assorties. C’est dommage puisqu’il aurait suffit d’un hardware entièrement noir mat pour éviter cet écueil. De même, un sillet en graphite aurait été esthétiquement préférable. Cela ne concerne cependant que l’aspect cosmétique de la guitare, les Spertzel étant probablement les meilleures mécaniques à blocage du marché, la trappe à pile ESP assurément l’une des mieux pensées que j’aie pu voir, et la tenue de l’accordage de cette F, carrément impressionnante, même par temps de gros baston.

La F Sanskrit

Grande classe

Comme d’habitude chez ESP, la finition ne souffre pas le plus infime défaut. La Sanskrit s’avère être une excellente guitare qui se joue avec une aisance incroyable. Véritable autoroute, son manche conducteur, en érable, remplit la main sans gêne aucune. Le finish satiné de son dos, agréable, aide à la glisse, tout comme sa fabuleuse touche 24 cases. On pourrait d’ailleurs en avoir 26 ou 27 qu’on pourrait toujours y accéder car la jonction corps/manche s’effectue à la 18e case côté supérieur du manche, et vers la 22e case, côté inférieur. Le contourage de la jonction, très ergonomique, concourt lui aussi à la facilité de jeu extrême de l’instrument. La F tient toute seule en position debout, procurant, là encore, un grand confort.

La monte micros s’inscrit dans la logique générale de la bête, avec un EMG 81 en aigu et un 60 en grave, servis par un volume et une tonalité, configuration qui a largement fait ses preuves sur pas mal d’instruments dédiés au heavy, au metal et autres musiques de catégorie hypergraoûh. Sans surprise, la belle se montre impériale sur ces territoires, le 81 vous rabotant le crâne avec entrain, le 60, plus doux et plus versatile prenant le relais dès lors qu’il faut nuancer plus. Leur prestations sont ici teintées de mids chatoyants et d’attaques nettes et claquantes dûes à la lutherie de la F. Comme quoi on peut être montée en EMG et dégager une personnalité sonore forte et particulière.

La F Sanskrit est un extraordinaire instrument. Si son look vous plaît n’hésitez pas et souvenez-vous que le sanskrit, la langue, a été, depuis l’antiquité, l’apanage d’une certaine élite.

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

esp f

Autres infos
  • Lutherie top niveau
  • Confort extrême
  • Machine à graôuh
  • Originale
  • Bon rapport qualité/prix 
  • Couleurs différentes des parties métalliques
  • Prix indicatif : 1 690 €
  • Distribution : laboitenoiredumusicien.com

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
ESP
Numéro
GX32

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Riff Machine

2.  Vox Cry Baby

3.  La tenue de l’accord

4.  (12 x R)3

5.  Fille de Strato


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache