La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Les quatre cavalières

Tonerider Analog Effects

Les quatre cavalières

D 20 juin 2009     H 14:01     A Judge Fredd    


agrandir

Tonerider est née de l’alliance de deux expatriés installés à Hong Kong, Andrew Cunningham anglais, fabricant de micros, et Brad Ferguson, un texan qui a roulé sa bosse dans le monde l’électronique musicale. Leur but ? Fabriquer des pédales de qualité aux sonorités classiques, à un prix modeste. Voyons s’ils l’ont atteint.

La gageure du prix a sûrement été la plus évidente à réaliser puisque les pédales, de conception américaine (designed by Brad Ferguson), sont fabriquées en Chine (en même temps quand t’habites à Hong-Kong...).

A première vue les Tonerider sont assez sobres : boitiers simples de couleur crème, la sérigraphie prenant place sur un fond de couleur différente suivant l’effet. Tout cela a l’air bien solide, les patins grippent bien, les pédales sont stables et pourvues d’un switch rassurant. Chacune présente une entrée, une sortie et à l’avant une prise d’alim. En revanche pas de trappe à pile donc tournevis obligatoire lors du changement d’icelle. A l’intérieur, une cloison métallique isole la pile des composants électroniques ; elle est donc bien maintenue et repose de plus sur un tapis de mousse.

La série comporte quatre pédales, entièrement analogiques et True-Bypass : Compressor (marron), American Overdrive (rouge), British Distorsion (vert) et Super Lush (luxuriant) Chorus (bleu).

CP-1

Compressor 84€

La pédale est dotée de trois réglages : Sustain jouant sur la longueur du son, Volume qui joue sur le niveau des attaques et Tone. En son clair, on a une grosse réserve de volume, à tel point que la pédale peut servir de booster. On entend un peu trop l’effet sur l’attaque à moins de maintenir le volume dans la deuxième moitié de sa course, ce qui induit une forte saute de volume entre le son dry et le son compressé. C’est moins flagrant en son saturé où l’effet procure une grosse réserve de sustain. Le Tone permet de corriger le rendu (rendre une guitare moins agressive dans les aigus par exemple). En gros, un compresseur qui ne révolutionnera pas la catégorie et qui risque de donner des choses assez différentes suivant les amplis. Il se peut donc qu’il convienne à certains et ne soit pas du tout la tasse de thé des autres.

AO-1

American Overdrive 79€

Réglages classiques, Drive, Volume et Tone pour cet overdrive. Tous trois sont exploitables sur toute la longueur de leur course, seul le volume est meilleur dans la deuxième moitié. Côté Drive, on commence vers 1/1,5 avec un très léger overdrive, du genre qu’on déclenche par des attaques main droite un peu plus appuyées, pour arriver très progressivement à des choses plus musclées. Cela étant, la tonalité générale des overdrives obtenus est plutôt vintage, assez light, avec des taux de saturation mesurés, un effet naturel, qui rend aussi les attaques moins scintillantes, un peu plus muds. Si on le désire, on peut récupérer de la brillance soit en poussant le volume (deuxième moitié de la course), ce qui amène aussi un boost conséquent par rapport au son dry, soit en agissant sur la tonalité. On peut ainsi aller d’overdrives voilés, aux attaques qui se couchent un peu, vers des overdrives plus tranchants, du style « rock ricain flamboyant ». Une pédale qui a un beau grain surtout pour cette catégorie de prix.

BD-1

British distorsion 75€

Cette disto est dite british parce qu’elle se réfère aux amplis anglais des années 60 et 70. Pour être au même niveau de volume que votre son dry, il est nécessaire de maintenir le volume de la pédale autour des ¾. Ce n’est pas un problème vu que les taux de gain disponibles sont très conséquents, permettant à la British de bien remplir son rôle. Le tone agit sur tout, il rajoute des aigus et enlève des graves, avec de très bons résultats de moins la quart, au quart de sa course. Au début, c’est un peu sourd et à la fin un peu trop criard, mais reste cependant utilisable ponctuellement. Un grain assez neutre, des réglages efficaces, cette disto sans être époustouflante fait bien le boulot surtout au regard de son prix très correct.

SC-1

Chorus 84€

Deux réglages pour cette pédale : Rate (vitesse) et Depth (profondeur) plus une jolie LED bleue. Le chorus est très agréable, très doux, le traitement du son l’enjolive bien et même en partant d’un son dry très plat on obtient quelque chose de très enrobé, luxuriant, comme une jolie enveloppe, très naturelle autour du son. Ce chorus va de choses très ténues très subtiles, s’apparentant plus à un léger phasing, à un delay court un peu déformé, jusqu’à des ambiances très riches, style années 80, à la Prince ou Cargo de Nuit, avec une pointe de chaleur en plus par rapport à la production courante actuelle. On retrouve la chaleur des pédales japonaises qui ont popularisé le chorus au début des années 80. Sûrement la plus réussie des quatre pédales car, tout à la fois, la plus musicale la plus riche, et la plus immédiate à utiliser. Deux boutons pour une multitude d’effets.

Trois sur quatre c’est un bon score : un compresseur dont on pourra faire l’économie, une disto très honnête, un overdrive extrêmement convaincant, un superbe chorus. Il faudra désormais compter avec les Tonerider.

Compresseur

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

Overdrive

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

Distortion

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

Chorus

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

tonerider compresseur
tonerider overdrive
tonerider distortion
tonerider chorus

Autres infos
  • Look sobre
  • Construction très propre
  • True Bypass
  • Rapport prix/prestations
  • Luxuriance du chorus
  • Beau grain de l’overdrive
  • Compresseur un peu en retrait
  • Tournevis obligatoire pour changer la pile
  • Prix indicatif : voir texte
  • Distribution : Guitars Addicts

Portfolio

 

Mots-Clefs

Effets
Chorus Compresseur Distorsion Overdrive
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Tonerider
Numéro
GX33
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Audiences de Novembre 1999

2.  Transistube

3.  Elle deviendra votre obSession

4.  La machine s’emballe !

5.  La vie en Colorsound 2/3


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango