La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Que pour les frenchies

Tokai ALS-48 Limited Edition Lemon Drop

Que pour les frenchies

D 20 décembre 2009     H 16:47     A Judge Fredd    


agrandir

Nous sommes nombreux à connaître l’excellence des Tokai japonaises, mais également à être un peu plus circonspects sur certaines guitares de la marque fabriquées en Chine. Ces Limited Edition, réservées à l’hexagone et initiative de l’importateur français vous feront-elles franchir le pas ?

Cette ALS-48 fait partie d’une série limitée de 108 guitares commandées spécialement à Tokai par le distributeur français, dont une bonne quantité d’ALS mais aussi des Explorer-like, Firebird-like et des SG-like. Les principales différences avec le tout-venant de la production chinoise de la marque tiennent en quelques points :

- tête open book originale (même pas peur ;-)

- micros upgradés, vraisemblablement des Giovanni, haut de gamme du fabricant coréen Artec

- choix de l’usine de production chinoise afin de garantir le niveau de fabrication

- Limited Edition apposé sur chaque guitare.

Le corps, en trois pièces de tilleul, est surmontée d’une table érable à la finition dite Lemon Drop, j’aurais dit miel, mais bon... l’essentiel est là : c’est très flatteur et agréable à l’œil. Le manche, en deux pièces d’érable (scarf joint), comporte donc une crosse rapportée et reçoit une touche palissandre à frettes jumbo. La finition est plutôt soignée et le seul point discutable concerne le sillet ou plutôt la touche : juste devant le sillet, on remarque un petit jour (¼ de mm) entre la fin de la touche et le sillet proprement dit. Cela n’a aucune incidence sur le jeu ou la justesse, le sillet étant bien posé, et ne concerne vraisemblablement que le modèle testé. La ressemblance avec l’inspiratrice est parfaite, jusque dans le manque d’ergonomie de la jonction corps/manche : pas de miracle c’est ni plus ni moins confortable que sur une LP. De même l’accastillage et le routing électronique sont strictement conformes à ce qu’on trouve sur l’ancêtre. Rien que de très classique donc, jusqu’au poids dans la moyenne LP.

JPEG - 20.2 ko

Prise en main

La tenue de l’accord est correcte sans plus, mais un bon ajustement des gorges du sillet devrait améliorer notablement les choses. Quant aux mécaniques, de type Kluson, elles font le taf.

Le profil du manche, rond mais pas trop, s’avère agréable à l’usage. L’action, ni trop haute, ni trop basse, permet un jeu fluide d’autant que le confort des tirés se situe dans la bonne moyenne.

Les sonorités de cette ALS sont conformes à l’esprit LP avec du punch, de la rondeur, un micro grave dont les basses se tiennent et ne se délitent pas en saturax, un aigu bien agressif et compact. Alors bien sûr ça ne sonne pas comme une Gibson 5 fois plus chère, mais ça ne sonne pas 5 fois moins bien non plus. On a là un instrument musicalement convaincant, dont les contrôles de volume et de tonalité permettent de varier le rendu grâce à une remarquable progressivité.

L’ALS-48 Limited Editon est une jolie guitare, aux sons bon esprit, grâce à des micros de bon aloi, épaulés par une électronique bien efficace. Elle présente, ce qui ne gâte rien, un bon rapport qualité/prix. A tester si vous cherchez des Gibson-like à portée de votre bourse.

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

tokai als48

Autres infos
  • Look
  • Micros
  • Sons convaincants
  • Prix
  • Sillet (voir texte)
  • Prix indicatif : 399 €
  • Distribution : WSL

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Tokai
Numéro
GX36

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Got Axe ?

2.  Judge et le Web 2.0

3.  Sons de synthèse

4.  Pleine d’atouts

5.  Welcome to the dark side...


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache