La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Divers » Adieu Filopat et Patafil !

Line 6 Relay G30

Adieu Filopat et Patafil !

D 20 février 2010     H 17:15     A Judge Fredd    


agrandir

Après plusieurs mois d’attente, c’est enfin la libération aussi bien pour Line 6 que pour tous ceux qui, comme moi, étaient impatient de mettre les mains dessus. Ayé ! Les Relay, systèmes sans fil Line 6 sont là ! Et, si j’en crois le G30, entrée de la gamme et objet de ce test, ils tiennent toutes leurs promesses.

Depuis quelques mois Line 6 expliquait à qui voulait l’entendre que ses systèmes sans fil allaient bousculer la catégorie, redéfinir le standard, bref on allait voir ce qu’on allait voir.

Alors ? On ouvre la boîte et on découvre un, ou plutôt deux engins (émetteur et récepteur), vraiment très compacts : l’émetteur, mignon, est fait d’un plastique de bel aspect (polycarbonate), avec une agrafe pour clipser l’engin sur la bandoulière, une épaisse bande de gomme sur le côté, qui pourra s’avérer bien utile en cas de chute et ajoute au plaisir de la prise en main, ainsi qu’une entrée jack standard ! Je m’arrête un peu là-dessus : j’ai utilisé des systèmes HF Rexer pendant plus de dix ans sur toutes sortes de scènes et, quand le deuxième a rendu l’âme, la marque n’était plus importée. J’ai cherché et tous les systèmes que je trouvais, imposaient un jack propriétaire par le biais d’une prise non standard. Vous allez peut-être trouver ça idiot mais, du coup j’ai laissé tomber le HF et suis revenu au jack. Donc un grand merci à Line 6 d’avoir eu l’intelligence de laisser chacun libre d’employer le jack que bon lui semble, ce qui ne les empêche pas d’en fournir un avec le G30. On termine avec l’inter de mise en marche, deux diodes témoins, qu’on retrouvera sur le récepteur, l’une violette pour Power (autre bonne idée, l’alim de l’émetteur se fait par deux piles LR6, moins chères que les 9V carrées) et verte pour le signal audio, ainsi qu’un sélecteur de canal à six positions.

Le tout

Zéro prise de tête

On retrouve le même sélecteur sur le récepteur et il faut bien sûr choisir le même canal sur les deux appareils. Donc, on peut être six dans un groupe à utiliser un G30 sans risque de se marcher sur les pieds, chacun son canal. Si, par extraordinaire on avait besoin de plus de canaux, les grands frères G50 et le G90 en offrent douze, ça ira comme ça ? Un autre sélecteur permet de recréer la déperdition de son induite par un jack (des fois que ça vous manquerait) en simulant sa présence (choix entre 5 ou 9m). Line 6 insiste enfin sur l’absence totale de compression du signal, sur sa conversion numérique/analogique en 24 bit, sur sa protection, en gros vous jouez sur une bande de 2,4 GHz, en wifi crypté, et sur l’absence totale de dégradation qu’engendre la distance ou l’usure de la pile sur les HF conventionnels.

Alors je sors l’engin, mise en place des piles, de l’adaptateur secteur du récepteur, mise en route, 2mn connexions comprises. Je commence par écouter ce qui sort de là en son clair, je fais plusieurs fois le changement jack/émetteur, et j’avoue : la différence, si elle existe, est imperceptible. Son saturés, pareil, j’ai même un tout petit soupçon d’aigus en plus. Je teste la simulation de jack, c’est léger mais on entend bien la différence. Perso, je ne l’utiliserai pas mais cela plaira à d’autres. On teste la portée maintenant qui est de 30m selon Line 6. Ça tombe bien, j’ai un appart en longueur dans lequel le wifi atteint la dernière pièce mais avec une bonne baisse d’intensité (c’est mon ordi portable qui me le dit), on va voir si ça s’entend. Je me plugue sur le Pod, j’enclenche l’enregistreur audio sur l’ordi et je pars jouer au fond de l’appart. Je reviens j’écoute. RAS ! Bon j’ai fait que 20m mais avec trois murs au milieu quand même.

Le Judge est joueur, il s’approcha de sa vieille télé à écran cathodique et... PAF ! Interférences ! J’en étais sûr se dit-il... m’enfin bon on joue pas souvent à côté d’un écran cathodique sur scène. Pour en avoir le cœur net, il se rebranche avec un câble et se rapproche de sa télé et... PAF ! Interférences, ben oui qu’il est bête ce Judge : c’était pas l’émetteur qui chopait les interférences, c’était les micros de la gratte, pfff... honte sur moi...

Hit the road, jack...

Les tests en appartement étant plus que concluants, restait à essayer le G30 en conditions réelles, je profitais donc d’un gig avec Cour Supreme pour ce faire. Marshall JCM800 VHM Custom bien à donf’, avec deux grattes très différentes, j’ai pu constater qu’il n’y avait rien à signaler : le relay G30 a fonctionné à merveille, je n’ai à aucun moment été gêné par quoi que ce soit d’inhabituel, aucun bruit, aucune interférence et bien sûr la liberté absolue qu’offre un système sans fil.

Bref, Le Relay G30 est un excellent système HF, facile d’emploi, respectueux du signal et surtout... très performant. C’est dit, le Relay G30 change réellement la donne dans la catégorie des systèmes HF abordables.


Autres infos
  • Clarté et respect du signal
  • Emetteur compact et solide
  • Récepteur au format stomp box
  • Jack standard
  • Piles LR6
  • Prix raisonnable
  • Absence de sortie Tuner sur le G30
  • Prix indicatif : 357,90 €
  • Distribution : Line 6 Europe

Portfolio

 

Mots-Clefs

Type d’article
Banc d’essai
Marques
Line 6
Numéro
GX37
Accessoires
Emetteur/Récepteur

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La Vendée fait de la télé

2.  La continuité dans le changement

3.  Ô korina !

4.  Avec lui, rien n’est interdit

5.  Un tout lampes « modèles »


Dans la même rubrique

27/04/2015 – La quadrature du cercle

28/12/2014 – Kill Kill Kill !!!

25/10/2014 – Exhaustive

25/10/2014 – Very good devices, for Shure !

21/08/2014 – Fidèle et discret