La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Twin Power

Cort Garage 1 et 2 Matthias Jabs Signature

Twin Power

D 20 avril 2011     H 20:42     A Judge Fredd    


agrandir

On sait, depuis l’année dernière, que l’après Scorpion pour Matthias Jabs tournera autour du matos. Mais, loin de l’endorseur moyen qui se contente souvent d’une couleur perso ou d’une signature vite fait sur un coin de crosse, Matthias nous propose aujourd’hui deux fausses jumelles, bien nées et orientées scène, les Garage 1 et 2 .

Les deux guitares partagent un grande partie de leurs spécifications, corps en frêne des marais de forme stratoïde, aux cutaways assez prononcés et échancrés, recouvert d’un vernis noir satiné pour la 1, gris métal satiné pour la 2, très agréable et doux au toucher. Là-dessus le Matthias nous visse, en quatre points, à hauteur de la seizième frette, un manche érable, très fendérien, que ce soit pour le look ou les sensations de jeu avec un profil en C très légèrement asymétrique, un peu plus rond en haut, ce qui facilite la stabilité lorsqu’on joue avec le pouce par dessus le manche et un peu plus fin dans la moitié inférieure, c’est bien vu et cela accompagne la morphologie de la main. Obédience classique encore avec la touche érable 24 cases, et le chevalet à six pontets individuels dont les cordes s’enfilent par l’arrière. Six mécaniques à bain d’huile, un jack coquille, un sillet en Tusq et une jonction corps/manche bien contourée, facilitant l’accès aux aigus, complètent la panoplie. Par ailleurs, toutes deux sont livrées dans un petit gigbag très correct orné du sigle Matthias Jabs. Bref, on a là deux guitares pensées pour la scène, pour jouer, et on regrette d’ailleurs que Matthias n’ait pas pensé aux straplocks.

Garage 2

A vide, ça résonne bien, c’est brillant on a un bon sustain. L’action et les sensations de jeu rappellent l’univers fendérien, les deux guitares sont très faciles à jouer. Le sillet en Tusq noir participe à l’excellente tenue d’accord des deux instruments.

Outillage

Les contrôles sont les mêmes sur les deux Garage à l’exception du sélecteur trois positions inutile sur la 1 : volume, un switch Full Force permettant d’avoir le micro bridge en direct en bypassant les potards et une tonalité, dotée d’un astucieux chapeau transparent pour une meilleure préhension, car son potentiomètre push-pull splitte le ou les micros en simples bobinages très convaincants. La 1 ne reçoit qu’un humbucker Scorpu MJ-Design tandis que, fort logiquement la 2 en reçoit deux. L’angle prononcé de leur implantation fait un peu peur à première vue, certains plots ne se trouvant pas directement sous leur corde respective, mais à l’usage cela n’a aucune incidence audible.

Les Scorpu sont des micros puissants, dans une veine « dimarzioesque », en double du moins. Le micro aigu est royal pour tout ce qui est sons saturés rock/hard rock ou big rock et peut aussi aller sur les terres metal. Ça sonne, avec des harmoniques, du corps, ça fuse, les graves sont souples et rebondissent bien, bref des sons saturés réjouissants, d’autant qu’on peut jouer du volume de la guitare pour retrouver des saturations un peu moins chargées, flirter avec les sons crunchs et revenir en un instant sur le son « à fond les ballons » d’un simple basculement du switch. C’est très jouissif. Splittés, les Scorpu sont aussi très à leur aise avec un rendu très « american classic » surtout le grave et en position intermédiaire, l’aigu étant un peu plus raide dans ce mode. On note sur la position milieu que le split joue : on a la position inter entre deux humbuckers et, une fois splitté, la position inter entre deux simples, plus fine. A noter : le petit chapeau du potard de tonalité est vraiment super pratique.

Garage 1

Coupé ou berline ?

Les Garage sont deux bonnes guitares, j’apprécie la 1 parce qu’elle est plus radicale, mais si vous avez besoin de plus de polyvalence, de sons clairs plus veloutés, vous préférerez la 2. Et, au prix où elles sont, chacune d’elle constitue une bonne affaire pour qui cherche une guitare qui envoie sans s’arracher le porte-monnaie et ce, qu’on soit fan de Scorpion ou pas. D’ailleurs, tant qu’on y est pourquoi ne pas se craquer les deux ?


Autres infos
  • Bien pensées pour la scène
  • Confort de jeu
  • Micros Scorpu convaincants
  • Bon rapport qualité/prix
  • Housse fournie
  • Avec des Straplocks, c’eût été parfait
  • Prix indicatif :
    • Garage 1BK : 599 €
    • Garage 2GM : 649 €
  • Distribution : Saico

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Musiciens/Groupes
Matthias Jabs
Marques
Cort
Numéro
GX44

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La strat qui te découpe à la hache hache

2.  Mise en Root de la Tele

3.  Wacko Tango

4.  Inspiration Custom Shop

5.  Virtuose !


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache