La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Wâââârrr !!!!

Jackson JS32 Warrior

Wâââârrr !!!!

D 26 octobre 2013     H 16:47     A Judge Fredd    


agrandir

Hep toi ! Oui toi, jeune padawan qui n’a pas envie de faire partie de la cohorte conformiste, toi qui est en quête d’une arme à la hauteur de tes rêves les plus fous, je te présente la… Warrior !!

Comme celui de sa glorieuse aînée le corps de la JS32 Warrior, ici en tilleul, présente quatre pointes calquées sur celle de la tête Concorde de la marque et un ample arrondi à l’arrière. Son vernis, noir mat satiné, va très bien à ses formes et se montre doux au toucher, classe ! Le manche, vissé, en érable, finition natural satiné, présente un renfort en graphite, gage de stabilité et reçoit une touche en palissandre à radius compensé, 12” vers le sillet et jusqu’à 16” côté corps. 24 frettes jumbo et les habituels repères en dents de requin complètent le tableau, le tout, ainsi que la tête étant entouré d’un binding. Qui dit 24 cases, dit diapason long de 25,5”. Le profil du manche n’est pas celui très particulier des Jackson US mais plutôt le profil standard des productions asiatiques, calculé pour convenir au plus grand nombre. Il se love dans la paume sans problème, glisse bien, et ne fatigue pas la main à la longue. La forme du cutaway inférieur, alliée au contourage de la jonction corps/manche, permet un accès facile et un jeu aisé dans les aigus.

JPEG - 59.4 ko

Equipement

Côté micros on trouve deux humbuckers maison, à haut niveau de sortie et aimant céramique. Un volume, une tonalité et un sélecteur trois positions routent le signal vers la coquille jack située sous la corne arrière supérieure comme sur les RR de la marque. C’est là que se pose à mon sens, le premier petit inconvénient du aux attaches de bandoulières. A l’arrière, l’attache est placée sous la prise jack, donc si comme moi vous aimez passer votre câble par-dessus l’attache, ben oubliez. Du coup le fil se balade. L’autre attache est placée sous la corne, on ne peut fonctionnellement rien lui reprocher mais on remarque quand même que quelle que soit l’option choisie pour l’arrimer le bout de la bandoulière est toujours un peu mis à la torture.

La guitare est équipée d’un vibrato Floyd Rose Jackson flottant avec une cavité protégée par une mousse dense pour éviter que le vibrato ne cogne contre le bois lors de tirés échevelés. On peut d’ailleurs le tirer jusqu’à un ton, un ton et demi, après j’ai eu peur de casser quelques chose donc je me suis rabattu sur les dive bombs façon nouilles trop cuites. En jeu standard, il fonctionne plutôt bien ; si on le maltraite vraiment on finit par observer de légers désaccordages sur la chanterelle mais rien de rédhibitoire, rien qu’on n’ait pas déjà vu sur quantité de Floyd Rose, même originaux.

Grâââââh !

A l’essai, j’ai d’abord pu constater que la Warrior jouit d’un excellent équilibre en jeu debout. Ensuite, j’ai remarqué que le micro aigu était réglé trop bas. Hé m’sieur Jackson c’est pas parce qu’ils ont un haut niveau de sortie qu’il faut les enterrer vos micros. Enfin, la guitare se joue facilement, les cordes sont souples sous les doigts, le jeu en aigu ne pose aucun problème, bref, c’est du beurre. Les deux micros marchent bien en son clair et ne sont finalement pas si patates que ça. Ils ont de bonnes grosses basses flatteuses en sons clair sur les arpèges par ex, ainsi qu’en son saturé en palm mute, mais ça bave un peu quand on balance de grosse pêches en accord, même si dans l’ensemble le son est bon. Un bon son, assez neutre qui se traite facilement. Alors effectivement on peut jouer rock, hard, metal avec cette Warrior mais ses micros n’ont pas un caractère à la hauteur de son look, donc on pourra éventuellement envisager d’upgrader le kit micro par la suite vu que la lutherie est plutôt sympa.

JPEG - 94.3 ko
La version Black with white bevels

Cette Warrior existe en deux versions, Satin Black, c’est la nôtre et Black with White Bevels soit noire avec des bordures blanches. C’est une bonne guitare qui en donne suffisamment pour le prix auquel elle est proposée, sauf peut-être qu’une housse aurait été bienvenue vu la forme. Enfin, votre revendeur sera sûrement compréhensif.


Autres infos
  • Look torride
  • Bien finie
  • Facile à jouer
  • Équilibrée
  • Le Floyd fonctionne bien
  • Rapport qualité/prix
  • Emplacement des attaches de bandoulière
  • Micros assez neutres
  • Prix indicatif : 357,60 €
  • Distribution : Fender France

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Jackson
Numéro
GX59

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Riff Machine

2.  Vox Cry Baby

3.  La tenue de l’accord

4.  (12 x R)3

5.  Fille de Strato


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache