La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » La Vendée fait de la télé

Kompozit Guitars Number Two

La Vendée fait de la télé

D 23 décembre 2013     H 19:08     A Judge Fredd    


agrandir

Alex Turbé (le père Turbé quoi…) cherchait quelqu’un pour faire la peinture de sa guitare fromage et en plus il avait mal au dos. Et voilà qui explique la naissance des Kompozit Guitars. Vous inquiétez pas vous allez comprendre…

Alex Turbé dit Alesk est un guitariste vivant en Vendée, sévissant dans diverses formations, donnant également des cours de guitare, bref, un pur gratteux quoi. Fan de Bumblefoot impécunieux le gars se fait sa propre guitare fromage et cherche une bonne âme qui lui peindrait la chose en jaune… gruyère forcément. Voilà-t-y pas que ses recherches le mènent chez Yann Airiau, un pays, peintre aérographiste, qui bosse pour les motards et leur fait même des pièces en polyester (carénage, habillage etc.).

Le gars Alex, perturbé par un mal de dos lancinant, cherche depuis longtemps à alléger ses guitares (d’où la guitare fromage aussi), il tilte alors direct ! Bon sang mais c’est bien sûr !

  • On pourrait faire des guitares dans cette matière ?

  • Banco ! répond l’autre.

Ca va tout l’monde suit ? Et il faut bien avouer que ces guitares sont très légères, autour de 2,780 kg en moyenne ce qui n’est pas très loin d’une Parker en carbone.

JPEG - 154.1 ko

Ok mais on a affaire à quoi Judgie les bons tuyaux ?

J’ai eu à tester la Hot First et la Two. Comme leurs noms l’indiquent très finement, il s’agit du dernier proto et/ou de la première guitare de présérie, ainsi que de la deuxième, fabriquée celle-ci pour un client, le premier. Le Judge vous a bien embrouillés ? Rassurez-vous, on va se concentrer sur la Two car elle est très proche (aux options persos près) de celle que chacun de nous pourrait commander chez Komposit.

Le corps, en fibre de verre moulée, adopte une forme Tele, avec une nervure qui court sur presque toute la bordure du corps, un chanfrein de confort pour le passage du coude et un autre pour loger l’estomac à l’arrière. Un gros pickguard metal œuvre de Norbert (Pickguard.fr) avec des ouïes au milieu pour profiter du son de l’instrument même en acoustique, supporte les deux humbuckers SP Custom Savage Beast ainsi que le cordier, du même Norbert, à la forme originale et aux pontets Tele façon Graphtec. Le reste du pickguard est ajouré aux armes de la marque. Là-dessus se visse un manche de luthier français, qui, à la demande, peut être en érable (comme ici), en acajou ou autre bois, brut ou peint c’est au choix. La plaque de fixation, en quatre points, est, sur la Two, décorée de l’Union Jack. La touche est en érable et on remarque la tête un peu agressive propre à Kompozit avec des guides-cordes sur les quatre cordes les plus aigues pour qu’elles soient bien plaquées sur le sillet. Le client a voulu des strap locks Dunlop, il les a, c’est ça l’avantage de connaître son fabrican et de pouvoir discuter avec lui. La guitare est légère, agréable sous la main, elle se joue facilement et résonne déjà bien sans être branchée. L’action est un poil haute, dans l’esprit Fender mais cela ne gêne absolument pas la main gauche. Bref, il faut lui rentrer un peu dedans mais on est bien servi en retour.

JPEG - 4.2 Mo

La Two sonne

Les deux micros, routés via un volume, une tonalité et un sélecteur trois positions, se splittent, offrant six sons en tout. Même si les Savage Beast sont censés être de gros défourailleurs metal on arrive à en tirer bien d’autres sons Une fois splittés, on obtient des sons clairs assez fins même limite guitare acoustique, plus globalement des sons clairs façon Tele et sur la position milieu ça se marie très bien avec un effet tremolo. Volume et tonalité sont hyper progressifs. En double, on a de beaux graves bien ronds avec des aigus et des attaques présents. Ca se retrouve sur les sons crunch dans lesquels cela donne beaucoup de précision que ce soit sur le jeu en accord ou en chorus. Après quand on envoie le boulet sur du gros saturax on peut aller jusqu’au metal sans aucun problème, même si son domaine de prédilection est à mpon sens le rock dans toutes ses acceptions, du crunch façon Tom Petty au saturations organiques façon boogie texan en passant par la fuzz stoner la plus délitée. Sur les deux guitares j’ai pu noter aigus bien présents, bien tranchants et le fait qu’ on ne manque jamais ni de basses, ni de mids.

Une guitare aussi originale que bonne à ce prix-là, livrée en housse ou en étui, ça ne se loupe pas. Si elle vous fait de l’œil, craquez !


Autres infos
  • Look
  • Confort
  • Légèreté
  • Micros
  • Options possibles
  • Prix raisonnable
  • Rien
  • Prix indicatif : 1 541 €
  • Distribution : Kompozit Guitars

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Kompozit Guitars
Numéro
GX60

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Le Judge vous les souhaite joyeuses !

2.  Noise-gate/noise supressor/Hush

3.  Total Access

4.  Les petites soeurs de l’Eclipse

5.  Les plus


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache