La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Vive les doigts sales !

Gibson Designer N-225

Vive les doigts sales !

D 26 décembre 2013     H 10:15     A Judge Fredd    


agrandir

La N-225 des Designer Series est un drôle d’oiseau, une guitare particulière qui ne plaira pas à tout le monde mais assume certains parti pris étonnants pour une Gibson.

Au premier regard c’est pas le coup de foudre, faut bien le dire. Une forme qui emprunte à la fois à la SG et à la Les Paul Junior DC, un hardware noir ne mettant pas du tout en valeur le tremolo Vibrola dont la poignée plastique „ivoire“ jure avec l’ensemble de la guitare, un vernis plutôt terne, bref, on aurait voulu saper le pouvoir de séduction de la N-225, qu’on ne s’y serait pas mieux pis. Y a- t-il un designer dans l’assistance ?

Et pourtant…

…c’est bien dommage car, nous le verrons, le ramage de cette Gibson est bien supérieur à son plumage. Mais commençons par le commencement, la lutherie : le corps, en érable surmonté d’une table, en… érable, est chambered c’est à dire qu’on y a aménagé des chambres, des cavités qui allègent la guitare tout en favorisant une certaine résonance générale. Deux petites ouïes donnent d’ailleurs à la N-225 de faux airs de mini 33x. Alors par là-dessus mon p’tit monsieur, j’vous mets un manche collé en… érable, profil ’60 Slim Tapper avec touche palissandre, 22 frettes jumbo et roule ma poule. Tout cet érable dans une Gibson ce n’est pas très courant mais bon... A l’essai, l’instrument est léger, plutôt agréable à jouer, avec un talon aminci pour optimiser encore un accès aux aigus déjà très bon. Tout tombe facilement sous la main, l’action est correcte, les tirés se font sans effort et on remarque un bon sustain naturel ainsi qu’une légère raideur dans les attaques quand on n’est pas branché tout au moins. La guitare est équipée, outre du Vibrola mentionné plus haut, de six mécaniques Grover à bain d’huile, deux boutons de potentiomètres et de deux attaches de sangle, le tout noir et métallique. Un petit reproche, la position du bouton de sangle derrière la corne supérieure, rend l’instrument moins joueur en position debout et fait que la guitare pique très légèrement du nez (corps creux...).

JPEG - 262.7 ko

La dotation micro se compose d’un humbucker Dirty Fingers retravaillé (en gros il se splitte par push-pull sur le Tone) côté chevalet et d’un P90 en manche, le tout bénéficiant d’un volume d’un tone et d’un sélecteur 3 positions. On branche et côté Dirty Fingers ça sonne de suite genre gros niveau de sortie qui fait cruncher les sons clairs et saturer les crunchs, à moins de descendre le volume, ça tombe bien il est suffisamment progressif pour ça, mais faut bien être conscient que ce micro est plutôt fait pour saturer franchement, c’est là qu’il donne le meilleur de lui-même. Son association avec une caisse évidée donne des choses inédites et intéressantes. Disons que c’est une bonne combinaison pour s’attaquer au répertoire de Ted Nugent avec un son plus moderne et qu’on n’aura aucun mal à tirer les larsens hurlants de ce bon vieux Gonzo. Quand on splitte, on a un son plus fin mais on garde beaucoup d’attaque, c’est plutôt agressor comme son de simple et ça tombe pas mal parce que, côté manche, on a un P90 plutôt hot et il faut bien ça pour lui tenir tête en position intermédiaire. Sans révolutionner le monde la six-cordes, les sons de la N-225 lui permettent de faire gentiment le boulot dans un registre rock bien appuyé.

Pas mal du tout

Disponible en Trans Cherry comme la nôtre, en finition Natural ou en noir avec pinstripes rouges et blancs, livrée en étui à l’intérieur revêtu de peluche blanche, la N-225, emblématique d’une époque dans laquelle le glamour n’a plus vraiment la cote, ne marquera sans doute pas l’histoire de Gibson d’un empreinte indélébile, mais elle a beaucoup plus de qualités à faire valoir, qu’il n’y paraît à première vue.

Images Gearnuts.com


Autres infos
  • Le Dirty Fingers
  • Les sons saturés
  • Faut pas trop bousculer le tremolo
  • Prix indicatif : 1 199 €
  • Distribution : Gibson Europe

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
Gibson
Numéro
GX60

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Avis de tempête

2.  Le K

3.  Rafraîchissante

4.  Câbles classes

5.  Les Multieffets


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache