La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Loadbox et reamp sont dans un bateau

Two Notes Torpedo Reload

Loadbox et reamp sont dans un bateau

D 21 février 2014     H 14:18     A Judge Fredd    


agrandir

Depuis la sortie du VB101 en… 2008 si mes souvenirs sont bons, Two Notes n’a cessé d’étonner avec des produits toujours plus innovants et toujours plus simples d’emploi. Le Reload le démontre une nouvelle fois, sophistication peut rimer avec efficacité et simplicité.

Le Reload combine trois appareils en un : un atténuateur de puissance (loadbox), une D.I. de niveau professionnel et un système de reamping, technique qui consiste à renvoyer le signal non traité d’une guitare préalablement enregistrée dans un ampli et ce, de préférence plusieurs fois, avec des sons différents, afin de créer des sons inédits et/ou des murs sonores. C’est une technique très répandue de nos jours au point qu’un Rudy Schenker ne sait même plus dire quels amplis il a utilisé sur tel ou tel titre, vu que le son que l’on entend est une addition de plusieurs pistes reprenant la même guitare enregistrée plusieurs fois à travers plusieurs amplis. Le Reload se propose donc, entre autres, de mettre cette technique à la portée de tous.

JPEG - 239.9 ko

Load

Allez, on ouvre le carton et on découvre un engin haut de 2U (bientôt rackable grâce à des « oreilles »), certes rectangulaire comme tous ses congénères mais avec une façade en alu brossé qui lui donne un certain cachet. Au lieu de décrire bêtement la façade puis l’arrière de la machine, essayons de voir ce qui sert dans les différentes utilisations qu’on peut en avoir. Commen&cced il ;ons par la plus simple, la fonction ’atténuateur : votre ampli est trop puissant ou alors vous êtes obligé de le pousser trop fort pour en tirer la quintessence et vos voisins lancent une pétition pour vous foutre dehors ? Le Reload à la rescousse ! Branchez la sortie HP de votre tête d’ampli sur l’entrée Speaker In qui se trouve à l’arrière de l’engin, en prenant soin de faire correspondre le sélecteur d’impédance qui l’accompagne avec celle de votre tête. Branchez ensuite un ou deux baffles sur la (les) sortie(s) Speaker Out et vous êtes paré. Il vous suffit ensuite de jouer du potentiomètre Speaker à l’avant pour régler la puissance audible de votre son, vous pouvez même mettre le potard à zéro pour jouer silencieusement alors même que votre tête d’ampli est elle poussée à balle, vos lampes travaillant comme des bêtes. Petit plus, un Contour va donner un rendu avec plus de mids vers la gauche et plus creusé vers la droite. Il faut considérer ce Contour comme un moyen d’adapter votre son à la salle dans laquelle vous jouez, ou de récupérer des fréquences perdues du fait que le ou les HP ne sont pas assez sollicités, il est très intéressant comme ça.

J’ai eu l’occasion de jouer un concert entier avec le Reload comme atténuateur et j’ai constaté une grande fidélité au son de l’ampli, le Reload ne « bouffe » pas de fréquences, il est super facile de gérer sa puissance sur scène. Il m’a donné entière satisfaction, ne chauffant pas trop grâce à son ventilo.Bref, que du bon, sans conteste au niveau des meilleurs atténuateurs du marché. En plus, vous pouvez, en parallèle, via la sortie XLR Loadbox, envoyer le son de votre ampli vers un simulateur de HP matériel ou logiciel pour attaquer la console.

PNG - 738 ko

Reload

Mais le Reload peut rendre bien d’autres services. En studio ou home studio, vous voulez faire du reamping ? Branchez votre guitare dans l’entrée instrument du Reload et sortez par la sortie D.I. Vous pouvez enregistrer le son direct de la guitare dans votre DAW. Oui mais bon vous aimeriez bien vous entendre quand vous enregistrez ? Monitorez votre piste et renvoyez le signal dans le Reload via l’entrée Line In de la section Replay. Il suffit de brancher un ampli sur la sortie Amp Out ou de renvoyer cette sortie vers une modélisation d’ampli logicielle et tada ! Vous pouvez enregistrer le signal sec de la guitare tout en jouant avec un vrai son. Vous avez branché un ampli et vous êtes joueur ? Vous pouvez l’enregistrer simultanément avec un micro et utiliser en plus la sortie Loadbox pour attaquer une simulation d’enceinte/ampli de puissance, au hasard le Wall Of Sound III de la marque. Bon je sens que j’en ai perdu quelques-uns et c’est normal. Tout ce que je voulais montrer c’est que les différentes fonctions du Reload peuvent être utilisées simultanément. Mais vous aurez compris le principe : vous enregistrez votre guitare « dry » et un jour, une semaine, un mois après vous ressortez la piste via le Replay, le Reload étant capable de vous indiquer avec ses diodes, le niveau optimal pour attaquer l’ampli comme l’aurait fait réellement votre guitare. Vous pouvez répéter l’opération autant de fois que vous voulez sans avoir à rejouer la piste à chaque fois. Imaginez une bonne rythmique mixant un JMP poussé à balle et un Rectifier, ou un solo bénéficiant à la fois des attaques cinglantes d’un ampli Fender et du gras bien épais d’un Bogner, un vrai panard non ?

JPEG - 602.3 ko

Loud !

Le Reload est un appareil fantastique que l’on trouvera probablement en magasin sous la barre des 700 euros, ce qui est largement moins que le prix d’un atténuateur de cette qualité + celui d’une boîte de direct pro + celui d’un reamper de qualité (allez-y faites vos comptes vous verrez…). Personnellement, je pense bien que je vais l’adopter, vu le panard que j’ai pris pendant cet essai en live.

 


Autres infos
  • Trois en un
  • Plein d’astuces techniques qui simplifient la vie
  • Efficace en live comme en studio
  • Très simple d’utilisation
  • Utilisation avec WOS III
  • La qualité se paie
  • Prix indicatif : 777 €
  • Distribution : Two Notes

Portfolio

 

Mots-Clefs

Effets
Loadbox Power Soak Reamping
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
Two Notes
Numéro
GX61
Type d’effet
Rack

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La série #1

2.  Digitech remet les pendules à l’heure

3.  Metaal Graal

4.  Le Judge sur YouTube

5.  Certains Leemeront


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango