La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » I’ve got the six, gimme your nine !

FredAmp Custom Amplification Fred 69

I’ve got the six, gimme your nine !

D 22 décembre 2014     H 19:25     A Judge Fredd    


agrandir

FredAmp ce sont des amplis et des pédales faites main en France par un passionné plein d’idées, doublé d’un véritable bourreau de travail ? Résultat ? Des produits efficaces, beaux et musicaux comme le preamp Fred 69 objet de ce test.

Ceux qui fréquentent le festival d’Issoudun ou l’univers plus virtuel des communautés guitaristiques facebookiennes, ont déjà croisé Fred et ses réalisations. Du préampli de sol tout lampe à quarante-douze canaux à la recréation d’amplis mythiques optimisés façon « Fred touch », du switcher/looper touchant à l’art, à la pédale d’overdrive bien burnée, le gars sait tout faire, avec un enthousiasme communicatif et un goût certain pour les défis les plus improbables. Progressivement, à force de réaliser des appareils custom à l’unité, il a constaté qu’une demande existait pour des préamplis à lampes au format pédale, et une pédale suivant l’autre il en est venu à proposer une ligne de preamp reprenant les caractéristiques d’amplis légendaires (voir son site). La Fred 69 constitue cependant pour FredAmp une nouvelle étape, en cela qu’elle ne se contente pas de reprendre tel ou tel ampli, mais propose quelque chose de plus original. Le son FredAmp en quelque sorte.

JPEG - 1.7 Mo

Physique aguichant

Le Fred 69 Preamp se présente sous la forme d’une pédale d’effet aux dimensions conséquentes mais raisonnables. Elle trouvera sa place sur un pedalboard sans « prendre tout le lit ». Seule contrainte, elle nécessite une alim 15V (fournie). Le solide boîtier présente sa prise alim sur le côté, les prises audio In et Out étant positionnées sur l’avant accompagnées d’un switch permettant de sélectionner le niveau du signal de sortie pour attaquer soit l’entrée instrument d’un ampli guitare soit directement l’ampli de puissance via le retour de la boucle d’effet par exemple. Le dessus de l’engin regroupe, sur une fort belle plaque à la déco American Racing noire et jaune, pas moins de sept potentiomètres (eh ouais c’est vraiment un preamp), deux switches, un On/Off et un autre pour enclencher le Fac 666 (le booster maison) intégré, deux diodes témoins et (miam miam), un regard grillagé sur les deux JJ ECC83S sélectionnées, constituant le cœur de l’engin. Autant dire que la bête est esthétiquement très réussie. Voyons ce qu’elle a à nous dire à présent.

JPEG - 1.6 Mo

Jolie voix

La première chose qui étonne quand on teste pour la première fois une des pédales à lampes de Fred c’est leur caractère très « amp like ». La Fred 69 ne fait pas exception, on a un son très lampe, chaud et articulé très réactif aux nuances de jeu et au volume de la guitare. Bon on passe sur les sons clairs même si on y arrive, surtout quand on rentre directement dans un ampli de puissance, m’enfin bon, en général, on n’achète pas un overdrive pour ça. En revanche dès que l’on crunche très légèrement avec des simples en montant bien le volume de sortie c’est très gratifiant dans un registre country rock ou blues chicago. En poussant un peu plus le gain, le son s’épaissit un peu, à nous les Stones, Lynyrd et autres John Cougar Mellencamp et ce avec des simples comme avec des doubles, suivant l’ajustement gain et volume. On constate d’ailleurs en changeant de type de micros à quel point gain et volume sont interactifs. Enfin les sons saturés sont eux aussi très vivants avec de la texture et des harmoniques bien formées. L’égalisation est vraiment centrée sur les mids, bas médiums, médiums et hauts médiums et ne génère pas de fréquences suraiguës façon bourdonnement de moustique, pas de graves gonflés artificiellement, elle est très naturelle et ne force rien. Cela peut dérouter un peu au début tant on est habitué aux EQ bien trafiquées de nos jours mais, pour moi, c’est un plus. Du coup, on est un peu déçu, mais c’est la seule fois je vous rassure, que la presence n’ait pas un éventail plus étendu, mais on s’y fait.

Le Fac 666 intégré (switch de gauche, potard rouge) est un vrai bonheur, il s’agit d’un booster que la marque commercialise aussi par ailleurs, qui prend le son là où il est crunch léger, crunch poussé ou saturax et l’emmène à l’étage du dessus comme dans un fauteuil sans le dénaturer, mais en le renforçant, l’épaississant, comme s’il prenait la matière sonore existante et la rendait plus dense, plus puissante. C’est le petit bonus bienvenu qui fait presque comme si on avait une deuxième pédale à dispo.

Go !

Le Fred 69 comme les autres preamp de la marque gagnent à être connus, ils peuvent sembler un peu cher au premier abord mais on est sur du fait main en France, du travail artisanal dans toute sa noblesse.


Autres infos
  • Sons
  • Les lampes ne servent pas qu’à faire joli
  • Esthétiquement réussi
  • Le Fac 666 intégré
  • Deux niveaux de sortie
  • La presence pourrait avoir plus d’effet
  • Prix indicatif : 355 €
  • Distribution : FredAmp Custom Amplification

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
Lampes Préampli
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
FredAmp
Numéro
GX66
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Marshall 100W

2.  Finlandia

3.  Blazing, badass and beautiful

4.  Galerie photo

5.  Super car !


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango