La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Recyclers

ANALOG OUTFITTERS The Sarge

Recyclers

D 22 octobre 2015     H 11:21     A Judge Fredd    


agrandir

Depuis 2011, Analog Outfitters fabrique des amplis à partir de pièces reyclées de vieux orgues Hammond. Le Sarge est la parfaite démonstration de la pertinence de ce mélange vintage/moderne.

De kwâtèce ? Kesskissagit ? Des amplis guitare avec des pièces récupérées sur des orgues ??? Ben oui et cela n’étonnera pas ceux qui ont déjà vu ou joué un B3, ni ceux dont Jon Lord a bercé la jeunesse. Oui un Hammond c’est bourré de fils, de condos, de transfos et de lampes car ces orgues contiennent, entre autres, un ampli à lampes !
Après avoir officié pendant un peu moins de dix ans comme « simples réparateurs » de matos, l’un des membres d’Analog Outfitters, Ben Juday, s’est fabriqué un petit ampli à lampes à partir d’un de ces amplis d’orgue dont plusieurs centaines trainaient dans leurs ateliers. Au bout de pas mal de travail et d’essais, faut pas croire qu’il s’est contenté de sortir le truc d’un Hammond non plus hein, il a ainsi donné naissance au premier Sarge. L’équipe s’est dit qu’il y avait peut-être là quelque chose à développer et les Sarge se sont multipliés avant que Ben aille faire le tour des magasins de son coin, pour voir si l’un d’eux tenterait l’aventure avec une nouvelle marque d’ampli, ce qui fut le cas. Et franchement, je ne sais même pas pourquoi les autres ont décliné l’offre.
Cela étant, il faut bien avouer que le premier contact est assez étrange : une boîte métallique en aluminium, en usage auparavant en laboratoire scientifique d’après le fabricant, assez lourde quand même, avec poignée en caoutchouc confortable et, à l’arrière, une sortie 8 Ohms et une embase secteur avec fusible. Bon ben…

JPEG - 2.7 Mo

Ouvrons la boîte !

Quand on ouvre, l’œil est attiré, sous les boutons de réglage, par la plaque type immatriculation qui leur sert de fond, dont la mention peut changer. La nôtre disait No Parking, mais on a aussi des Garage For Rent ou For Sale, bref, ça contribue à rendre chaque Sarge unique. S’alignent dessus, un interrupteur de standby et un autre libellé Power, un gros potard de Volume noir et deux plus petits pour les basses et les aigus. Et pis c’est tout. Okayyyy, c’est sobre comme panneau des contrôles. Sur la partie arrière de l’ampli, celle qui a effectivement été récupérée sur un orgue Hammond, on trouve deux transfos un gros et un plus petit, alim et sortie, qui ont donc commencé leur vie dans un orgue. On distingue ensuite 2 x 12AX7 en préamplification, une rectifieuse 5Y3 et 2 x EL84 en puissance qui dotent la bête d’une belle quinzaine de watts.

Venons-en à la seule critique que j’aie à formuler, le Sarge n’est pas très pratique. En effet, on ne peut le poser qu’à plat et, soit on garde le couvercle ouvert, soit on le dégonde et là l’ampli est entièrement à découvert, à la merci de n’importe quelle projection de liquide ambré si vous jouez en club et des mimines des petits enfants et comme tout est accessible… danger. Bref, il ne présente pas toutes les protections (grilles, ébénisterie) qu’on trouve sur la plupart des amplis. Faut juste en être conscient.

JPEG - 3.8 Mo

Tout terrain

Lors des essais j’ai alterné entre des simples G&L, un TV Jones et un PAF like SP Custom. Le son de l’ampli est très pur, l’appareil retranscrit fidèlement les caractéristiques des différentes guitares, c’est assez bluffant. Jusqu’à un petit tiers au volume, on reste dans des sons relativement clean. Dans le deuxième tiers on obtient du crunch affirmé et dans le dernier tiers la saturation naturelle de l’étage de puissance, car je le rappelle ici point de réglage de gain. Les deux réglages de graves et aigus se montrent très, très efficaces. Les graves sont très ronds, très beaux. Evidemment, on peut les pousser un peu plus en clean, parce qu’avec de plus forts taux de saturation ils bavent un peu (mais ça reste plaisant) si on les pousse trop. Le potard d’aigus, dans sa deuxième moitié, clarifie le son, lui donne beaucoup d’espace et de précision ramenant aussi pas mal de belles harmoniques. C’est une des caractéristiques de cet ampli, beaucoup d’harmoniques naturelles, un son très riche, beaucoup d’ampleur. Y a pas à dire ils savaient bosser à l’époque.

La machine est très réactive aux variations de volume et de jeu, donc on passe sans problème d’un crunch à un son clair qui ne perd pas trop en punch par rapport au son de départ, ainsi qu’aux variations sur le Tone de la guitare. Donc déjà tel quel, on a un engin qui sonne sa mère, à l’américaine, bien qu’on soit avec des EL84 (plutôt british). Mais si en plus on branche dessus un bon overdrive, genre Klon, clone de Klon ou Millenium Overdrive (ben ouais j’étais chez moi hein…), on décuple les possibilités, c’est vraiment dément et assez surprenant compte tenu du peu de réglages dont on dispose. Tom Petty, AC/DC, Aerosmith, ZZ, Hendrix, Led Zep, Stones, tout est ouvert, c’est assez génial.

Monsieur le Sarge !!

Le Sarge est une réussite, un ampli très roots, étonnamment puissant pour ses deux EL84 (il alimente un 4x12 sans problème), riche, profond, rond, claquant, bref il a tout ce qu’il faut où il faut. Un ampli qui sera vraiment top en studio. Si on ajoute une gueule d’enfer et le côté sympa du recyclage, rien ne devrait vous empêcher de rejoindre des artistes comme Jack White, Jeff Ament (Pearl Jam), Nels Cline (Wilco), John Scofield et Charlie Sexton (Bob Dylan). Comment ? Ah le prix vous dites… Oui et non parce que si l’on considère qu’on achète un matos semi-vintage, assemblé à la main aux US et qui sonne la mort… C’est pas donné mais c’est pas volé non plus.


Autres infos
  • Son riche
  • Des cleans superbes
  • Des crunchs à tomber
  • Une bonne patate
  • Simplicité
  • Look unique
  • Le côté recyclage
  • Pas super pratique
  • Le prix ?
  • Prix indicatif : 1 299 €
  • Distribution : Woodbrass Deluxe

Portfolio

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
15 W Lampes Stack
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
Analog Outfitters
Numéro
GX71

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Alors ce salon ?

2.  Le NAMM ? Certains l’aiment show !

3.  Le killer de tuerie de la mort !

4.  Phasing

5.  De la relativité de ce que nous percevons


Dans la même rubrique

21/10/2016 – Hard as a rock !

25/08/2016 – Le changement c’est maintenant

21/06/2016 – Pas assez cher mon fils…

20/04/2016 – Poulbot

22/12/2015 – Jubilatoire