La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » La Mini Bo

TOUR BUS GUITARS ZZ Bus

La Mini Bo

D 25 octobre 2015     H 11:44     A Judge Fredd    


agrandir

Cette fois, c’est la Billy Bo qui a tapé dans l’œil de notre réducteur de guitare national. Concevoir une version de voyage de cette icône du rock n’est pas si facile a priori et pourtant… celle-ci est une totale réussite.

En quelques années, Sébastien Gavet a fait bien du chemin, tant dans la conception que dans la réalisation de ses instruments ; il a même attiré l’attention de Maurice Dupont qui lui a proposé de réaliser de petites séries de ses guitares, lui permettant de disposer, parallèlement aux guitares qu’il construit lui-même de A à Z, de modèles plus abordables.

Revenons à notre ZZ Bus. L’idée de cette guitare est venue à Sébastien après qu’il ait réalisé une guitare de voyage pour un guitariste handicapé. Il a réalisé après coup que la forme à laquelle il avait abouti pour le confort de son client, n’était pas si éloignée de celle de la Billy Bo. De plus, Sébastien, participant à plusieurs salons de lutherie dont celui d’Issoudun, rencontre Brice Delage et lui parle d’une éventuelle Billy Bo de voyage. Devant l’enthousiasme de ce dernier, il décide de passer à l’acte.

JPEG - 86 ko

Mini belle

Le résultat vous l’avez sous les yeux et ça dépote sérieux. Corps et manche sont en acajou et reçoivent un vernis cellulo open pore rouge à l’arrière et noir à l’avant. Le corps se voit ceint d’un binding qui souligne bien ses formes. La touche est en palissandre. La belle adopte un diapason de 628 mm (mais que reste-t-il aux grandes je vous le demande ?) et, c’est là une des forces des Tour Bus de Sébastien Gavet, se joue comme une guitare standard. Sillet Graphtec, mécaniques Gotoh, chevalet Tunomatic avec cordier aluminium, bouton de potard à la Duesenberg, l’accastillage est de bon aloi. A l’arrière on trouve la spécificité Tour Bus, celle qui achève de doter cette ZZ Bus d’un confort absolu : la béquille pour le jeu assis. Une pièce de bois coulissante (il suffit de serrer/desserrer la molette métallique pour la bouger) qui permet, quand joue assis, de ne pas avoir les cordes trop près de la cuisse (petit format oblige) et de jouer en position assise comme sur une guitare de taille standard sans se cogner la main droite sur la jambe. Ca n’a l’air de rien mais c’est vraiment un gros plus en terme de confort.
La ZZ Bus est très bien faite, son vernis la rend douce sous la main, son manche se montre de suite agréable, l’action est basse mais pas trop, les tirés faciles et cette petite, résonne vraiment bien à vide avec une ampleur étonnante pour son gabarit. Seul petit bémol qui a été corrigé depuis ce modèle n°1 les mécaniques sont très proches pour des gros doigts. La tête est désormais un poil plus longue ce qui a permis de les écarter davantage.

Côté micros, on a exactement la config de la Gretsch Billy Bo, deux humbuckers TV Jones, un Powertron en manche et un Powertron + en bridge. Notez qu’il existe aussi une version de la belle, en noyer noir, qui, pour 100 € de moins, est équipée de micros Growl Pickups de type P90. Un volume de type push-push pour passer les TV Jones en simple, un sélecteur 3 positions et nous voilà avec 6 sons différents à disposition.

JPEG - 54.6 ko

Mini brutasse

Alors on branche et là encore wow ! Ca sonne comme une vraie, avec bien sûr de subtiles différences car la masse de bois n’est pas la même que sur une guitare standard mais franchement… on est très très près. On retrouve les sons à la fois tranchants et boueux qui ont fait le succès de son modèle et des Powertron et si vous ne me croyez pas allez donc faire un tour sur Youtube voir les vidéos live de Brice Delage dans lesquelles il utilise la ZZ Bus avec son tribute ZZ Top. Ca growle, c’est plein de grumeaux et en même temps ça arrache sévère. Une fois splittés, les TV Jones font d’honnêtes simples et enrichissent le panel de sonorités de la guitare. Brice l’a également jouée cet été lors d’un concert de Badass To The Bone et je m’en suis servi aux 24h00 du Mans camion avec Cour Supreme. A chaque fois, elle a cartonné et, à l’aveugle, je pense que personne n’aurait été capable de dire qu’on jouait sur une guitare de voyage.

La ZZ Bus est un véritable instrument, pas un jouet, c’est même une bête de scène avec tout ce qu’il faut à où il faut. Elle est livrée avec une housse de transport Rockbag et franchement c’est un plaisir de l’emporter partout où l’on se rend : vacances, week-end chez mamie, jam dans le rade d’à côté, pour pratiquer dans le bus ou dans les loges et… pour monter sur scène !

La ZZ Bus sur la scène du Megève Blues Festival, en équipe avec la XS autre guitare de voyage signée Sébastien Gavet.


Autres infos
  • Look
  • Sons
  • Confort
  • Béquille
  • Equipement top
  • Pas à la portée de toutes les bourses
  • Prix indicatif : 1 780 €
  • Distribution : Guitares Sébastien Gavet

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
Guitares Sébastien GAVET
Numéro
GX71

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Mise en boîte du TT

2.  Judge Fredd au pays des merveilles

3.  Mais que reste-t-il aux grandes ?

4.  Les petites soeurs de l’Eclipse

5.  Le compagnon idéal


Dans la même rubrique

22/06/2016 – Orvilienne

20/06/2016 – Huber über alles

26/04/2016 – Un luxe abordable

22/04/2016 – Viola c’est violent, voilà !!!!

21/04/2016 – En 2016 on a plusieurs V