La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Soeurs siamoises

Danelectro Doubleneck 6/12 Strings Guitar

Soeurs siamoises

D avril 2000     H 02:33     A Judge Fredd    


agrandir

Danelectro poursuit sa success story avec une nouvelle rafale de modèles parmi lesquels cette imposante Doubleneck 6/12 qui existe aussi en version Baritone/six-cordes.

Le corps est un dérivé de celui de la DC. Le poids surprend un peu par rapport aux guitares six cordes de la marque car la différence de poids est ici plus nette qu’entre une SG simple et une SG double manche par exemple. On remarque les deux pickguards transparents, le switch supplémentaire, devant les potards, pour basculer l’électronique d’un manche à l’autre, la plaque arrière de protection de l’électronique chromée SVP, et le chevalet cordier de la 12 cordes plus sophistiqué que son homologue 6 cordes. Les six cordes les plus aiguës s’arriment à l’arrière du chevalet, tandis que les six grosses cordes passent à travers le corps et ressortent au milieu de leur pontet à la mode Telecaster. Les deux manches s’avèrent assez semblables, exceptés bien sûr les sillets et la longueur des crosses. Ils sont aussi très proches l’un de l’autre ce qui gêne parfois la main gauche quand on saute de l’un à l’autre. La guitare est plutôt facile à jouer même si, sur le modèle testé, le manche 12 était légèrement trop creusé. Elle sonne bien au naturel, chaque partie bénéficiant des résonances de l’autre ce qui est assez sympathique.

Danelectro double neck

Côté électronique on retrouve les micros lipstick sur les deux manches. Chaque micro bénéficie d’un volume (bague marron) et d’une tonalité (chapeau blanc) très efficace et exploitable tout au long de sa course ; un sélecteur trois positions complète le tableau. A l’usage il est dommage qu’on ne puisse pas mixer les sons des deux manches. Cela aurait son utilité car on pourrait alors utiliser les cordes sur lesquelles on ne joue pas pour générer des harmoniques, particulièrement si on les accorde en open. A part ça, la 12 cordes sonne large, généreuse et se trouve fort bien servie par les lipsticks, on est vite tenté de jouer les Jimmy Page ou Cat Stevens du pâté de maisons. La partie six cordes paraît un peu terne quand on y revient mais elle possède en réalité les mêmes qualités que les DC de la marque. Dernier regret, une housse aurait été la bienvenue, car c’est plutôt difficile à trouver pour cxes guitares hors norme et dans cette gamme de prix il est un peu frustrant de n’avoir droit qu’à un carton.

Bien sûr c’est un instrument dont il faut avoir l’utilité mais si c’est votre cas la Doubleneck pourrait vous combler pour un prix assez raisonnable.


Autres infos
  • Fabrication sérieuse.
  • La 12 a du souffle.
  • Facile à jouer.
  • Belles sonorités.
  • Absence de housse.
  • Prix indicatif : 5 890 F TTC env.
  • Distribution : SMI

 

Mots-Clefs

Instruments
Double manche Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Danelectro
Numéro
G&C 217

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La sainte alliance

2.  LP Girl

3.  Shamanic groove

4.  Finlandia

5.  Duo de tueurs


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache