La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Reportages » Salons » Francfort 2008 » Matos

Francfort 2008

Matos

D 20 avril 2008     H 22:56     A Judge Fredd    


agrandir

Tout le matos de cette édition 2008. Attention, soyez patients car, vu le nombre de photos, la page peut mettre un moment à se charger.

 

B

BLACKSTAR

Artisan 15 version stack

L’étoile noire annonce une version stack de leur deux combos Artisan 30 et 15W les deux pouvant se coupler avec les baffle 4x12 et 2x12 de la série. Les Series One qui devaient sortir fin 2007 devraient avoir environ un an de retard. Je ronge mon frein...

BLADE

 La Dayton

Gary Levinson lance un nouveau modèle la Dayton. A la fois épurée et classieuse elle sera déclinée en version Standard, corps en aulne, manche érable, un double et un simple maison, et en version Custom avec tremolo « dual block », pickguard en cuir et des micros différents.

Présents sur le stand une série de modèles Custom Shop de la plus belle eau et une guitare recouverte d’un Vintage Luster Finish, doux sous la main, doux et profond au regard et censé éviter les rayures.

BREEDOVE

Quelques Breedlove

Breedlove est une marque originaire de l’Oregon que l’on devrait bientôt voir dans nos vitrines hexagonales. La marque possède une gamme très structurée autour de deux axes : Breedlove originals, guitares très « haute fidélité » avec beaucoup de clarté et de sustain et Breedlove traditional series qui privilégie le power, la performance.

Ces deux axes se retrouvent pratiquement à tous les niveaux de la gamme. Tout en haut on a les Private Reserve Series, genre guitares exclusives avec toutes les options que l’on désire, des inlays hallucinants, bref le top du top. Ensuite viennent les Master Class Series qui elles aussi sont assez huppées. Un peu en dessous mais toujours fabriquées aux USA les Performance Series et les Revival Series représentent les deux axes sus-cités dans une gamme de prix et de lutherie encore assez haute. La marche moyenne est tenue par les Pro Series et les Roots Series toujours us made, et pour proposer des Breedlove à prix plus serré, la marque fait fabriquer en Corée les très belles Atlas Series et Passport Series qui là encore représentent chacun des deux axes. Signalons encore la présence sur le stand de modèles électriques de très belles facture.

A part ça, la Breedlove team c’est aussi une bonne grosse bande d’allumés qui organise des « vacances pour guitaristes » (enfin les futurs Breedlovers si j’ai bien compris) durant lesquelles les vacanciers, s’initient au camping en pleine montagne, à la lutherie, à la conduite de Porsche et autres délires.

BRITISH CUSTOM GUITARS

 A base de Royal Enfield

Imaginez des guitares faites de métal, souvent de véritables pièces de motos réutilisées, de bois et de tout ce qui passe sous la main de ces allumés qui officient depuis 25 ans déjà. Ça donne The Web, une guitare en forme de toile d’araignée, une Flyin’ V à cotte de maille, une guitare dont le corps est fait d’un carter de Royal Enfield, The Jag dont la corne supérieure est le jaguar d’une Jaguar, une autre encore dont le binding est en fait une chaîne de moto etc. J’oubliais, chaque guitare est unique bien sûr.

BRUNETTI

 Protope du Classic drive

On pouvait voir sur le stand un prototype de pédale de disto qui pour l’instant s’appelle Classic Drive, un Drive, un Tone, un Volume, un switch Fat et un switch Mid, ni le look, ni le nom ni les réglages ne sont définitifs.

BURNS

 Apache

Fans des sixties vite vite à vos chéquiers : Burns sort 500 Apache Guitar (oui celle des Shadows) et en avait déjà vendu 200 à la mi-mars.

C

CARL MARTIN

 Classic Opto Compressor et DC Drive

Côté Classic Series, arrivée du Classic Opto-Compressor, du DC Drive avec un switch Fat/Regular et un Boost et du Classic Flange. Cinq nouveautés également dans les pédales tournée vers la connectique avec la Route Box assurant un routage en Y dans les deux sens simultanément (une entrée deux sorties et deux entrées une sortie). Deux switches Amp select et Instrument select complètent le tableau. Le Buff Deluxe est un buffer avec deux entrées, deux sorties, une sortie tuner et un Mute. La Paraloop transforme une boucle série en boucle parallèle avec réglage dry/wet. La Matchbox permet d’ajuster les niveaux d’instruments pour attaquer le même ampli par exemple, sans différence de niveau. Enfin le Rock Bug simulateur d’ampli équipé outre les entrées et sorties standards, d’entrées cinch et de sorties balancées au format XLR, la sortie standard pouvant aussi faire office de sortie casque. Avec un réglage de volume en entrée (guitare) et en sortie (master) et son switch pour sélectionner baffle fermé ou ouvert, le Rock Bug est le simulateur d’ampli tout-terrain.

Enigma

On pouvait aussi admirer sur ce stand, deux amplis une tête 200W avec 4x6550 et une tête Enigma deux canaux, hi gain.

CARLSBRO

 Carlsbro Sherwood

Les Sherwood, amplis électro-acoustiques vedettes, reviennent en 30 et 60W stereo, avec tous deux, trois canaux, un DSP intégré et une grille favorisant la clarté des aigus et la diffusion du son.

CARVIN

 California Single

2008 voit l’introduction de la SH550 une single cut semi-hollow avec table bombée avec et c’est la spec qui tue en version SH575 un preamp MIDI pour piloter des systèmes guitare synthé comme les VG Roland. Les California Single lorgnent vers la Les Paul avec de superbes tables érable, des cordes traversantes, une jonction corps/manche travaillée pour un meilleur accès aux aigus, un volume, une tonalité et revendique un grand confort de jeu notamment grâce à sa légèreté.

X100B

Côté amplis Reissue du X100B (Series IV donc) ampli cher à Frank Zappa, deux canaux, boost switchable sur le master, boucle d’effets, reverb, 3x12AX7 et 4xEL34 à la manoeuvre. A noter : on peut les remplacer par des 6L6 si on préfère. Les baffles 4x12 ont aussi été ressortis. Histoire de varier les plaisirs, Carvin propose désormais différents coloris pour ses amplis et ses baffles, rouge, bleu, crème etc.

CORT

 Cort VX 4V

Les VX series, dédiés aux dieux du metal se déclinent en deux gammes de deux modèles, les 2V et 2X ainsi que les 4V et 4X. Alors les V sont des V à la Randy Rhoads tandis que les X sont inspirées de l’Explorer. Les 2 ont des corps en agathis, des manches vissés et des EMG HZ ouverts (sans capots) tandis que les 4, plus huppées, en acajou, reçoivent des manches collés faits de 3 pièces d’érable et des EMG HZ recouvert du capot noir habituel. Gigbag pour les 2 étui rigide pour les 4.

Autres nouveautés électriques pour 2008, la KX101 et la Z64, l’une stratoïde, l’autre lespaulienne, full acajou, touche palissandre, 2 doubles Seymour Duncan (Jeff Beck et ’59) et cordes traversantes. Nouvelle toujours la X-Custom HT, manche érable 3 pièces vissé, corps en tilleul et chevalet de type Tele se voit équipée des même micros que les deux précédentes. Moins « shredder focused » la G280, en frêne des marais, vise les amateurs de strats plus sages avec un JB, deux SSL1 (config HSS donc) Seymour toujours, et un vibrato Wilkinson VS50II.

EVL A6

Les gothiques et black métalleux vont enfin pouvoir jouer acoustique avec l’EVL-A6 qui reprend tous les canons de la série, couleur noir mat, croix diverses, sur un corps acajou doté d’une table épicéa, d’une touche et d’un chevalet en ébène. Profil de manche en V et préamp Fishman Classic 4T.

Jade Series

Les Jade sont de mignonnes petites acoustiques (série2) et électro-acoustiques (série 6) aux couleurs pastel, de dimensions un peu réduites avec un manche assez fin. Les séries 6 sont équipées elles aussi d’un Fishman Classic 4T. Bien qu’il soit clair que Cort lorgne ainsi vers la clientèle féminine la marque coréenne affirme haut et fort que les Jade ne sont pas juste des guitares pour les filles, sous-entendu, ce sont de vrais instruments...

On termine la revue acoustique avec l’Earth mini, dreadnought aux dimensions réduites de 20%, spéciale guitaristes globe trotters.

CRAFTER

 Crafter

Tout n’avait pas été montré au NAMM : dans les All Solid Series, arrivée de GLX et DLX, Dreadnought avec ou sans pan coupé, qui reçoivent des touches et chevalet en ébène ainsi que des binding, des côté et des fonds en palissandre. Les New Age Series sont, elles, des pans coupé à caisse plus fine et au dos bombé, embarquant un preamp avec accordeur sur écran LCD.

D

DUESENBERG

Le prototype du futur ampli « boutique » de la marque s’offrait aux regards et aux oreilles. Au menu un monocanal doté de 6V6 pouvant fonctionner selon deux modes différents. Le premier donne un son assez clair, ouvert et bright avec des basses présentes mais pas envahissantes, le second vous donne un peu plus d’agressivité et de Drive le tout pour un prix dépassent allègrement les 2 000 € quand même...

Effets Duesenberg

Doozie lance aussi une nouvelle série d’effets analogiques, un overdrive White Drive, un delay analogique Red Echo et un compresseur Green Comp qui devraient se situer entre 200 et 250 euros. Pour qu’il soient hauts en couleur la marque au D a fait appel à un restaurateur de vieilles Cadillac et ça se voit.

E

EKO

 Eko Odeon

Lancés en septembre 2007, les amplis Apple Pie, un 3 et un 7W à lampes qui fonctionnent en Class A et l’Odeon un 30W à transistors très bien équipé en connectique, tranchent par leur design classe, moderne et rétro tout à la fois. Basé sur une ECL82, le 3W est plutôt destiné à un usage domestique pour qui veut avoir le son lampes à petit volume. Le 7W possède 2 canaux, un Jensen 12 pouces en version combo et deux ECL82. Cette dernière est une lampe réputée en hi fi. Les deux Apple Pie sont produits en combo et en stack. Dans cette dernière version ils peuvent être couplés à un baffle renfermant deux Jensen 10 pouces à aimants alnico.

L’Odeon, très cubique est plus un ampli à tout faire sur lequel on peut brancher un micro, un CD ou MP3 et une guitare, chacun ayant son propre canal sur une mini mixette intégrée. Il peut aussi se chaîner avec d’autres amplis pour des rendus stereo ou être utilisé comme slave.

La marque annonce aussi un manche révolutionnaire pour ses guitares puisque ce serait le premier manche vissé à pouvoir se régler sur tous les plans.

ENGL

 Steve Morse Signature

Ici on fêtait la sortie du stack 100W Steve Morse Signature, 3canaux, tout lampes (4xEL34 et 4x12AX7), 2 boucles d’effets parallèles, noise-gate embarqué, sortie tuner , programmable MIDI etc. etc., bref la routine pour Engl avec un gros bonus : quatre réglages de médiums interagissant les uns avec les autres et avec un switch Tone pour donner au guitariste huit réglages de mids instantanément utilisables. Ne m’en demandez pas plus, on verra tout ça quand on l’essaiera ;-)

Combo Raider 100

Autre arrivée, celle du Raider 100 Combo, 100W (4x5881), deux canaux, 4xECC83, deux masters, un booster de médium, Fx loop bypassable, n’en jetez plus la cour est pleine... En gros une espèce de petite brute, puissante, capable de saturations énormes tout en gardant punch et clarté dans toutes les situations, dixit Engl.

ESP/LTD

 Root Latvala Signature

Inroduction de la Roope Latvala Signature (LTD RL-600). L’autre gratteux de Children Of Bodom a choisi une forme rappelant la RS avec une tête reverse, un EMG et un Floyd Rose. Sobriété.

Redburn

Cobweb

Après les Sin City et Guitarsonist, deux nouvelles EC dans les Graphics Series, la Redburn et la Cobweb, elles aussi redécorées par Mister-Sam (http://www.myspace.com/mister_sam_shearon) artiste anglais au surréalisme sombre, sur base d’EC500 et limitées à 100 ex.

Vintage Honey Burst

Les EC256 sont le pendant LTD des ESP Eclipse Aged, l’une Aged Vintage Black et l’autre Aged Honey Burst, équipées de micros ESP LH-150. Enfin, la LTD AL-600SE aussi connue sous le nom de « pink Alexi model » revient, avec ses bandes roses, ses inlays roses, son logo rose etc. Attention c’est pas une Daisy Rock pour autant ;-)

F

FRAMUS

Peter Fiesher Signature

La marque soeur de Warwick, étant sur ses terres célébrait un enfant du pays avec la Peter Fischer Signature Guitar. Peter est un guitariste, et surtout un pédagogue de la guitare, extrêmement connu outre-Rhin. Stratoïde, son modèle adopte un corps fait de deux pièces de frêne des marais, un manche vissé fait d’une seule pièce d’érable, une config micro HSS entièrement Seymour Duncan (un double Antiquity et deux STK-S4N), un vibrato Framus/Wilkinson, bref une guitare haut de gamme livrée avec Rock Bag et le User Kit maison.

G

G-LAB

True Bypass Wah-Pad

Originaire de Pologne, G-Lab produit des appareils plutôt intelligents, bien pensés et bien faits : contrôleurs au pied pour gérer effets, amplis etc., la Twin Reverb une double reverb en stomp box, le Dual Vintage Overdrive et surtout le TBWP, True Bypass Wah-Pad. Il s’agit d’un support sensible à la pression destiné aux wahs de type Vox/Dunlop. On pose sa wah dessus on la branche aux deux jacks du support et on obtient d’abord un true bypass quand la pédale n’est pas activée mais très très fort on n’a plu besoin d’enfoncer le switch pour mettre la pédale en/hors fonction. Il suffit de poser le pied dessus et l’effet se met instantanément en marche, on enlève le pied et la wah se coupe quelle que soit la position du pédalier. Du coup on peut placer de très courtes intervention de la wah dans un riff (sur une ou deux notes), reprendre exactement de là où on en était niveau fréquence, bref c’est musical et malin tout à la fois. Plusieurs distributeurs français avaient l’air intéressés alors...

H

HAGSTROM

KE

On s’embourgeoise avec la Série KE équipée de Seymour Duncan et d’une table d’1,2 cm d’épaisseur bref un côté un peu plus luxueux donc un peu plus cher aussi. On pouvait admirer sur le stand une Super Swede, une Swede, une Deuce et une Deuce F dans cette série.

Vibrato

Un nouveau système de vibrato Hagström est désormais disponible sur D2F, Swede, Deuce et Deuce F.

HIWATT

JP002

Produit à 50 exemplaires voici le JP002 reissue de l’ampli que Jimmy Page a utilisé de 69 à 71 que ce soit sur scène ou en studio. 100W, section préamp modifiée pour avoir un peu plus de gain et de punch, 4xEL34 en puissance. Deux nouveaux amplis tout lampe fabriqués en extrême-orient, le Jam 10, un 10W à base d’EL84 qui s’attaque au Tiny Terror et un 25W avec HP Celestion. Trois pédales à lampe toutes noires étaient présente sur le stand, un tremolo, un phaser et une disto.

HOHNER


Introduction de l’EGS, Ergonomic Guitar System. Derrière ce très techno vocable se cache une guitare au look très hi tech doté de l’Ergo Wing, une pièce métallique réglable en hauteur et qui peut se retourner, ce qui fait qu’on trouvera toujours un confort de jeu optimum qu’on soit debout ou assis. Pour le reste corps en aulne, manche érable collé, touche ébène, sillet graphite, capteur piezo Shadow dans le tremolo, Schaller M6 à blocage et EMG 85. Alléchant non ?

HUGHES & KETTNER

KiSS my amp!

Deux grosses actus chez Hughes. Commençons par la sortie de la tête Duo Tone « Tommy Thayer Signature Edition » optimisé selon les desideratas du Kiss boy, recouvert d’un tolex spécifique et doté d’un panneau plexiglas illuminé enrichi de la signature de Tommy et de son masque kissien. Inclus dans le package un certificat d’authenticité et un poster du sieur. Enfin, pour que vous n’ayez vraiment aucune raison de résister, toutes les royalties de Tommy Thayer seront reversées au Children’s Hospital de Los Angeles, institution plus que centenaire à la pointe de la pédiatrie mondiale.

L’autre nouvelle c’est la ressortie de la série Attax, 100W à transistors, 4 canaux, en version stack ou combo avec une section effets embarquée (reverb, delay, modulation). Enfin tous les amplis de la série Statesman sont désormais dispos.

I

IBANEZ

RGO8LTD Japan Black

Comme tous les ans Ibanez présentait à la Messe des modèles réservés au marché européen produits en série limitée. Au menu cette année une RG08LTD Japan Black, sorte de must de l’esthétisme à la japonaise, noir mat mais brillant au fini satiné très doux rehaussé d’un binding rouge, d’une plaque transparente ornée de fleurs de cerisier, et d’un accastillage doré. Notez que la basse SRX assortie existe aussi. Suivait une RGR08LTD donc une RG à tête reverse traitée à la Ninja soit très dépouillée : un double Seymour Duncan Blackout, un volume, un killswitch et pis c’est tout ! Côté lutherie c’est noir de chez noir avec un binding blanc et des repères dot inhabituels mais très sympas. Citons encore le chevalet fixe de type Tele, simple mais efficace. Trois GRGM08LTD ensuite, de petites RG (MIKro models) équipées de deux doubles en version sunburst, rose et argent.

Talman

Les acoustiques ne sont pas oubliées avec quatre Talman aux décos originales dont une tête de mort et un soleil très bien vus.

Georges Benson 30th anniversary

Deux modèles prestigieux étaient également présents sur le stand une Georges Benson 30th Anniversary entièrement recouverte à le feuille d’or et une Artist AR500RE à l’électronique omnipotente.

K

KAY GUITARS

Les guitares Kay existent depuis 1890. Elles ont connu leur heure de gloire dans les années 50 et 60 entre les mains d’Eric Clapton, Bob Dylan ou Paul Mc Cartney et continuent à être utilisées aujourd’hui (Stone Temple Pilots). Aux USA la demande pour des reissues existait depuis un moment mais les propriétaires de la marque hésitaient. Jusqu’à ce qu’un ancien luthier de chez Gibson s’étant mis à son compte achète une basse Kay il y a deux ans. La trouvant vraiment cool, il décida pour voir d’en refaire une. Plutôt content du résultat, il contacta Kay qui devant l’expérience et l’enthousiasme du bonhomme, décide de franchir le pas.

Kay

Les Kay seront déclinées en deux gammes, l’une US (compter 3000 $ le bout), l’autre asiatique sous contrôle de notre luthier (environ 900 $ pièce). Si tout va bien, il y aura 14 modèles différent. Pour l’instant, seule la Thin Twin Electric Guitar est dispo mais les Jazz II, les Upbeat et les Barney Kessel (jazz) devraient se succéder dans cet ordre au rythme d’un nouveau modèle tous les trois mois.

KOCH

Studiotone XL

Trois canaux sous le pied, 3x12AX7, 2xEL84, 20/40W en Class A, une égalisation pleine de ressources, une boucle d’effets une sortie compensée avec émulation de micro et de style de baffle, deux sorties lignes, une sortie casque, un Power Soak embarqué, voici les Studiotone XL qu’il nous tarde d’essayer...

KRAKEN GUITARS

Kraken guitars

Cette marque coréenne spécialisée dans les guitares disons... au looks extrêmes ou extravagants va désormais être distribuée en France. Comme au NAMM, Kraken présentait cette année notamment une guitare tigre et une V façon arme d’heroïc fantasy très impressionnante. En attendant de les voir dans nos rues vous pouvez les retrouver sur www.krakenguitars.com.

L

LABOGA

Alligator

La marque polonaise fêtait son 30e anniversaire avec une tête Mr Hector 30th Anniversary et des finitions Special Edition, camouflage, blanc, rouge et peau de serpent. Autre sujet d’intérêt un combo Alligator crème, 15/30W Class A équipé d’un Celestion 12 pouces.

LAFERRO

Le stand Laferro

Venue du monde de l’équitation, cette maison bretonne travaille depuis début 2007 sur des bandoulières guitare en partant de son savoir-faire, des matériaux qu’elle utilise pour le monde du cheval comme des cuirs spécifiques sellerie, des boucles de réglage (pas de la même taille que pour les chevaux, rassurez-vous) ou du fil blanc apparent. Pour les petits porte-monnaies ils ont aussi une gamme nylon qui commence à 11€, et on va jusqu’à 99€ pour les plus beaux modèles.

LÂG

Ca bouge un max chez Lâg avec d’abord une refonte de la gamme électrique : exit les séries 2000 (qui vont devenir collector du coup ;-). Ceux qui préféraient les 2000 aux 3000 à cause de la finition gloss n’ont pas été oubliés, les 3000 existent en finition satin et en finition gloss désormais.

La gamme électrique

Mais ce n’est pas tout, Lâg opère aussi un gros réaménagement de sa gamme « asiatique » avec deux soucis : augmenter la qualité et baisser les prix. Les séries 1000 sont emblématiques de ce changement : désormais fabriquée en Corée, elles reprennent toutes les caractéristiques des défuntes séries 2000, bois, couleurs configs micros etc. pour 1000 € de moins. A noter l’apparition d’une Imperator 1000, première représentante de ce modèle fabriquée hors de France.

Le jeu de domino se poursuit avec les séries fabriquée en Chine, puisque les 500 nouvelle mouture ressemblent à des 1000 ancienne version souvent équipées de Seymour Duncan, et ainsi de suite avec des EMG HZ sur les séries 100 etc. Simplification aussi puisque les finitions matt design ne seront bientôt plus produites qu’en noir pour séduire les goths sans doute. Côté prix et sauf erreur de ma part, les 500 devraient toutes se situer en deçà de 900 €, les 200 sous la barre des 500 € et les 100 en dessous de 300 €. Donc à la fois une montée en gamme et une baisse de prix assez considérable.

Le Tramontane prises en main

La marque de Bédarieux complète aussi son offre acoustique puisqu’à côté des 4Seasons on va maintenant trouver la gamme Tramontane, avec trois séries, 111, 222 et 333 de 220 à 519 €.

LINE6

Il y a peu Reinhold Bogner instillait son savoir-faire tubesque dans les Spider, créant les Spider Valve. C’est le contraire avec les amplis Alchemist, deux combos et un stack, tous 40W, tout lampe (5x12AX7 et 2x6L6) et équipés de Celestion. Conçus par Bogner, ils seront distribués par Line6 qui au passage y intègre quelques effets qui opéreront en parallèle (indépendamment du signal original) et un Tap Tempo. Cerise sur le gâteau ces amplis devraient coûter entre 1000 € et 1 500 €. Infos ici : http://www.bogneramplification.com/index_alchemist.php .

Pod X3 Pro

Plus « classiques » mais tout aussi intéressants Line 6 présentait aussi des produits 100% maison. Le Pod X3 Pro tout d’abord au format rack, le top de la série des Pod, ultra polyvalent, un must.

M13

Le M13 ensuite, qui, pour moins de 600 € vous offrira sur un plateau, le DL4, le MM4, le DM4 et le FM4 en un seul boîtier bien solide, avec en plus douze switches pour concocter en temps réel des combinaisons d’effets (jusqu’à 4 simultanés et dans n’importe quel ordre), la possibilité de looper en temps réel jusqu’à 28 secondes et une connectique pléthorique. Enfin le JM4-Looper combine plus de 100 pistes d’accompagnement enregistrées par des pointures, un looper capable de travailler en temps réel, 12 modélisations d’ampli, 7 effets guitares plus des effets pour la voix. Plutôt complet l’engin.

M

MAYONES

Peinture custom

La marque polonaise présentait une nouvelle Setius Baritone et une Setius 7 cordes avec Floyd Rose. Les Regius ne sont pas en reste et existent maintenant avec option Floyd elles aussi. Par ailleurs, Mayones se lance dans les peintures custom pour compléter son offre.

MINISTAR

Ministar

Un manche qui se prolonge et se termine par un cordier, sur lequel on monte une config micros et une ou deux barres métalliques et voici les Ministar, guitares de voyage réduites à leur plus simple expression. Vous être P90 ? Prenez donc une Ministar. Vous kiffez Les Paul ? Une Lestar... Tele ? Une Testar pour monsieur ! Strato ? Une Castar alors... et il y en a d’autres avec lipstick pour les fans du bottleneck, mini humbuckers etc.

O

ORANGE

Tiny Terror Combo

Prenez un succès mondial, le Tiny Terror, et un HP Celestion G12H-30 Anniversary, installez le tout dans une ébénisterie maison et vous obtenez un Tiny Terror Combo !

En complément des têtes 40th Anniversary lancées au Namm, la marque introduisait à la Messe les PPC412 LTD Limited Edition 40th Anniversary Cab, des 4x12 équipés de Celestion G12H-30, capables d’encaisser 120W RMS.

AD15 Panneau des commandes

Très peu produit (environ 160 unités de 1999 à 2001) le simplissime AD-5 (1 Volume, 1 Tone) revient tel qu’en lui-même avec son EL84 et son Celestion Vintage.

Noir????

Enfin après Tintin et les oranges bleues, voici que les amplis Orange sont désormais dispos en... noir (en option). Ca va être dur d’expliquer les couleurs aux gamins maintenant...

P

PEERLESS

Jazz Artist series

Dans le genre passe la mondialisation à ton voisin, les coréens, qui ont constitué l’essentiel de la deuxième vague de délocalisation de la production, sont aujourd’hui devenus « relativement chers » par rapport aux chinois par exemple et ce malgré la qualité désormais reconnue de leur production. Voilà pourquoi, après avoir travaillé pendant des années pour Gibson, Gretsch et Martin, Peerless a décidé de sortir du bois avec une gamme impressionnante tant du point de vue qualité que des prix raisonnables annoncés. Les Jazz Artist Series, Master Player Series et Thinline Hollow Series louchent tantôt chez Gibson tantôt chez Grestch avec de petites astuces bienvenues comme cette Wizard équipée de 3 P90 disposant chacun de leur propre volume. Les acoustiques Dreadnought, Jumbo&Grand Series, font penser aux Martin et aux Gibson. On est en tout cas frappé par la grande qualité des instruments présentés. Les Peerless sont pour l’instant disponibles en France dans quelques magasins du Sud Ouest.

R

RICHMOND

Dorchester

Une nouvelle marque voit le jour dans la galaxie Godin. Les Richmond, fabriquées au Canada, s’adressent aux guitaristes qui recherchent la « vintage touch ». Deux modèles sont pour l’instant proposés, la Belmont aux corps et manche acajou, un double ’59 Seymour Duncan en team avec deux lipstick et la Dorchester avec deux très beaux doubles Lace Alumitone nichés dans un corps à chambres, en érable, flanqué de deux ailes en peuplier et d’un manche érable. A suivre...

S

SCHECTER

Jeff Loomis en pleine séance d'autographes

Pas de nouveau modèle par rapport au NAMM, mais outre la présence très appréciée de Jeff Loomis (Nevermore) sur le stand pour des démos endiablées on apprenait que Schecter allait bientôt être distribué officiellement en France par High Tech Distribution.

SNAP JACK

Magnum

Pour répondre aux critiques qui reprochent au Snap Jack de se déconnecter trop facilement, la marque a mis au point une petite bague qui permet de le bloquer tout en gardant le côté pratique puisqu’on pourra toujours le désolidariser au moment de changer de guitare par exemple. Egalement de nouveaux designs pour le punk et le hard qui adoptent ce même système.

T

TANGLEWOOD

Tanglewwood

Un prototype appelé pour l’instant Master Design, fruit de la collaboration avec Michael Sandén grand et inventif luthier suédois, trônait sur le stand Tanglewood. Le but est d’offrir les innovations de Sandén au plus grand nombre et au meilleur coût. La guitare définitive devrait sortir en Juillet 2008.

THE VALVE

105 Bimbo

A Bologne on ne se contente pas des pâtes et du foot, on construit aussi des amplis à lampes à la main, les The Valve. Cette année la marque présentait le 105 « Bimbo » 5W, versions stack et combo. Equipé d’une EEC83, une 12AX7 et une Tesla E34L en puissance, doté d’une atténuation du volume progressive (un potentiomètre) nommée Power Scaling, le Bimbo est capable, dixit le fabricant, de sonner full range c’est à dire comme un gros ampli poussé à fond, mais à des puissances allant de 5W à un vingtième de watt. Idéal pour ceux qui vivent en appart’ ou qui font du home studio. Après démo, force est de constater qu’il sonne vraiment bien à des volumes divers dans un esprit plutôt vintage et en plus il est beau.

V

VIG

VIG a un an d’existence. Tout a commencé l’année dernière avec la gamme Standard , fabriquée en Chine dont le but était de proposer des guitares d’entrée de gamme avec une rapport qualité/prix très intéressant (entre 290 et 380 € pour des guitares équipées d’EMG HZ et bénéficiant d’une finition soignée.

Vision In Guitar

La gamme Pro constitue la deuxième étape et la véritable nouveauté 2008 pour la marque. Fabriquées en Corée, ces guitares coûtant autour de 800 € sont pourvues de mécaniques autobloquantes, d’un accastillage Tone Pro, d’EMG actifs ou de Seymour Duncan. Au menu des guitares qui semblent vouloir concurrencer les LTD, BC Rich et autres Cort.

VIGIER

Marylin

Modernisation de la Marylin avec comme changement principal un manche vissé en cinq points au lieu du manche traversant pour réduire les coûts de fabrication. D’après Patrice Vigier, bonne surprise, le manche vissé se montre meilleur en terme d’acoustique pure parce que la tige de carbone intérieure (la version Vigier du trussrod si vous voulez) a été positionnée différemment. La sortie jack migre sur la tranche et la belle bénéficie du nouveau sillet composite de la marque fait de Teflon et de graphite (quand on le frotte on a les doigts noirs) dont la glisse aide à la tenue de l’accord. Une Marylin toute légère et toute noire, très trendy pour environ 2 300€ avec étui.

VOX

Satchurator

Après Ibanez pour les guitares et Peavey pour les amplis, c’est Vox que le Satch a choisi pour élaborer la (ou le ?) Satchurator, pédale de saturation assez grosse et assez lourde (600g), d’un beau rouge, sur laquelle s’étalent les trois réglages habituels plus un pad pour baisser le niveau à l’entrée et deux switches, On et More ce qui laisse supposer qu’on a deux taux de saturation directement sous le pied. Promesse des deux compères, la pédale est capable de haut taux de saturation tout en étant plus transparente que n’importe quelle autre pédale de disto et sensible aux variations de jeu.

Y

YAMAHA

Yamaha

Les séries thématiques sont à la mode dans l’acoustique. Yamaha se fend donc d’une série 4 points cardinaux sur base CPX15II, chacune (South, West etc.) arborant des couleurs et une décoration de rosace en rapport avec son orientation.

Z

ZERBERUS GUITARS

Hydra II

Conçues et designées en Allemagne, faites de korina et d’érable, l’Hydra II et la Morpheus II, guitares plutôt haut de gamme sont fabriquées en Corée ce qui leur permet de rester sous la barre des 1 500€. Leurs créateurs les ont voulues très versatiles avec tout ce qui va bien (push-pull etc.) et des solutions innovantes comme ces humbuckers à quatre bobinages qui se splittent en simples à deux bobinages (je sais moi aussi ça me fait bizarre de l’écrire) qui bien entendu ne produisent aucun bruit de fond malvenu. Comme ils sont basés à 40 km de la frontière avec la France certains petits malins en possèdent déjà de notre côté du Rhin.

 

Mots-Clefs

Type d’article
Messe 2008 Reportage
Numéro
GX26

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Alors ce salon ?

2.  La fille du retour de la vengeance 2

3.  Le Judge sur Dailymotion

4.  Et un Express un !

5.  Le « neck » plus ultra


Dans la même rubrique

20/04/2008 – Matos

20/04/2008 – The shred generation

31/03/2008 – Comme d’habituuuuuudeuh...

31/03/2008 – Galerie photos