La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Reportages » Salons » Francfort 2008 » The shred generation

Dario Lorina

The shred generation

D 20 avril 2008     H 19:58     A Judge Fredd    


agrandir

Depuis deux ans qu’on le voyait faire des démos ébouriffantes pour Lâg au NAMM et à Francfort, on finissait presque par oublier son jeune âge d’autant que le bougre compte déjà quelques faits d’armes impressionnants. Il y a une vie entre les salons, voyons comment Dario remplit la sienne.

On commence par les présentations ?

Je m’appelle Dario Lorina, j’ai 18ans, j’habite Las Vegas Nevada. J’ai commencé à jouer avec Jani Lane (ex-Warrant) quand j’avais 16 ans. J’ai commencé à jouer pour Lâg à peu près à la même époque. C’est la troisième fois que je viens ici en Allemagne pour la Musik Messe, la deuxième année que joue pour Lâg.

En action à la Messe

Ici on connaît surtout Las Vegas pour ses casinos et on a du mal à imaginer le genre de scène rock qu’il peut y avoir là-bas.

Bon c’est vrai que Las Vegas c’est un peu dur pour la musique. La scène musicale n’y est pas mauvaise mais on est si près de LA qui a une scène tellement énorme... Enfin, là juste après Francfort, je retourne aux US jouer avec Karnevil, le groupe que j’ai monté là-bas. Nous allons jouer au Rocklahoma 2008, un gros festival donc on est plutôt contents.

Tout le monde est de Vegas dans Karnevil ?

L’un vit en Californie et les deux autres en Ohio, on répète à Las Vegas et on tourne durant l’été.

A 18 ans tu as déjà joué avec pas mal de monde, tu as fait une méthode de guitare pour les débutants, c’est plutôt jeune pour être aussi bon. A quel âge as-tu commencé ?

J’ai commencé à l’âge de six ou sept ans, avec une guitare que j’avais eue pour Noël ; j’ai pris des leçons au début et puis ça m’a plu. Mais j’ai vraiment su que j’avais envie de devenir guitariste vers 12 ou 13 ans.

Et tu avais des « heroes » en tête ?

Oui bien sûr, déjà la première fois que j’ai vu Edward Van Halen j’ai fait wow ! Mais bon quelle que soit la musique que j’ai écoutée j’ai toujours prêté attention à la guitare, c’est plutôt facile vu que ça a un peu été l’instrument roi du rock n’ roll. Mais mon numéro un absolu, c’est Paul Gilbert. Après je mettrais Georges Lynch et Randy Rhoads. Bien entendu j’adore Van halen, Eric Clapton, Jimi Hendrix mais bon ces trois-là sont mes favoris.

Dario Lorina

A part le festival Rocklahoma, d’autres projets ?

Oui nous allons sûrement entrer en studio cet été... Rocklahoma, une petite tournée, on enregistre et on verra bien où ça nous mène...

Karnevil c’est quel genre de musique ?

Du rock très influencé par les années 80 mais modernisé car nous sommes tous assez jeunes de 18 à 20 ans. On prend les influences années 80 et on les traite à notre manière.

La composition du groupe ?

Un batteur, Jerry Lee, un bassiste Tyler Burges, un chanteur Jaydee Feathers et moi

Venons-en aux Lâg, quel modèle a ta préférence ?

Je joue principalement sur une Arkane, j’ai joué sur d’autres modèles mais l’Arkane est celle qui correspond le plus à mon style de jeu, et elle est aussi super belle non ?

Quelles autres guitares as-tu ?

Bien sûr une Les Paul et je suis aussi tombé amoureux de la Peavey Wolgang et j’ai aussi eu des Stratos.

Tu es plutôt humbucker ?

Oui et j’aime qu’ils soient précis et punchy, d’ailleurs mon autre Arkane a des EMG. Mais j’apprécie aussi les Di Marzio car ils se marient bien avec la lutherie de la guitare.

Et pour les effets et les amplis ?

J’ai un Randall, la nouvelle série modulaire, un overdrive vintage, un delay et une reverb ; rien que de très basique.

Pour jouer aussi vite que toi et bien connaître son manche quel conseil donnerais-tu ?

Le seul conseil que je peux donner du haut de ma jeune expérience c’est : jouez de la guitare parce que vous en avez envie, jouez ce qui vous plaît que ce soit du rock, du jazz, de la country, jouez lentement, jouez rapidement, l’essentiel c’est d’abord de se faire plaisir. Cela vous amène forcément à pratiquer, à réfléchir à votre jeu et si vous faites ça sérieusement ça portera ses fruits. Et surtout prêtez l’oreille, écoutez d’autres groupes, d’autres guitaristes, et prenez ce qu’il y a à prendre. Faites-vous plaisir, jouez comme vous le sentez, comme vous en avez envie.

Seras-tu présent en septembre au Salon de Paris ?

Possible je ne sais pas encore. Mais j’aimerais bien car de l’Europe je ne connais que l’Allemagne pour l’instant.

Retrouvez Dario Lorina sur Myspace :

www.myspace.com/dariolorina

www.myspace.com/karnevilrocks

 

Mots-Clefs

Type d’article
Interview Messe 2008
Musiciens/Groupes
Dario Lorina
Numéro
GX26

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Les Amplis Fender

2.  Elles sont là, et elles rigolent pas !

3.  Audiences de Novembre 1999

4.  Et un... et deux... et trois micros !

5.  Mettez-vous au vert


Dans la même rubrique

20/04/2008 – Matos

20/04/2008 – The shred generation

31/03/2008 – Comme d’habituuuuuudeuh...

31/03/2008 – Galerie photos