La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Belle et bonne

Gretsch « Billy-Bo » Jupiter Thunderbird

Belle et bonne

D 3 février 2007     H 20:07     A Judge Fredd    


agrandir

L’histoire veut que Bo Diddley ait offert une de ses guitares à Gibbons pendant des séances d’enregistrement, que Billy G. ait totalement craqué dessus et s’en soit abondamment servi. Comme il n’était pas question de faire voyager un instrument d’une telle valeur historique et sentimentale, Gibbons et Gretsch ont travaillé sur une « reissue » modifiée et surnommée Billy-Bo que voici.

D’après ce que je sais (mais je peux me tromper) cette guitare n’avait auparavant été produite qu’à trois exemplaires. On peut donc dire merci à Billy Gibbons et à Gretsch pour cette reissue japonaise.

Ben... l’est beau

La forme du corps, dessinée en ’59 par Bo Diddley himself, est très belle, très originale, symptomatique de cette époque qui anticipait avec bonheur, des années 2000 robotiques et intergalactiques. Elle est décrite sur le site de la marque comme futuriste et plus étrange qu’une fiction. Bref, elle ressemble autant à une aile de Ford Thunderbird qu’aux vaisseaux spatiaux des films SF de l’époque, elle est belle pis c’est tout. Sa couleur rouge, le binding qui la ceint, et son imposant cordier apportent la touche finale à son look de star.

Billy-Bo

Une table très mince faite de plusieurs couches d’érable surmonte le corps, noir, en acajou. Ce dernier comporte plusieurs chambres creuses. Cela, plus la longueur de corde à l’arrière du chevalet dote la Billy-Bo d’une résonance impressionnante au naturel, qui se retrouve une fois branchée. Le manche, d’une pièce d’acajou, collé à hauteur de la dix-huitième case, plutôt fin et agréable en main avoue vaguement une tendance vers le profil en V, « soft V » on va dire. Les frettes qui ornent la touche palissandre sont fines, de type vintage et les repères sont dits « thumbnail » (ongle de pouce).

Billy G. et la Bo

Électronique bien pensée

Les entourages de micros, en plastique argenté sh’armonisent avec l’ensemble de l’accastillage : chevalet Adjusto-matic fixé sur une pièce de bois, stap locks Shaller pour éviter tout décrochage et six mécaniques Grover V98C Sta-Tite, sans protection sur les engrenages. C’est fidèle, mais étonnant. La sortie jack est très bien placée sur la tranche à l’arrière du corps, non loin de potentiomètres.

Les deux TVJones Powertron en grave et Powertron Plus en aigu sont tout à fait adaptés à l’instrument. Un volume général est inséré dans le pickguard plexi, et on a un volume par micro. Cela permet de baisser le volume très rapidement puisque le général est situé juste sous la main droite lorsqu’on joue. Autre intérêt, sur la position intermédiaire, on peut facilement conserver le même mix entre les deux micros tout en changeant de volume sur le général.

Généreuse

Facile à jouer, généreuse, la Billy-Bo grogne bien, merci les chambres. Elle part très facilement en larsen dès les sons crunchs, avec une grande musicalité, tout l’instrument vibrant à l’unisson, c’est saisissant. Cela donne d’autre part, une reverb naturelle qu’il faut contrôler, notamment sur les breaks. On est parfois obligé de muter les cordes de la main droite derrière le chevalet. Loin d’être une contrainte, cela devient un jeu entre le guitariste et son instrument. Quel que soit le type de son, la Billy-Bo possède un beau grain, bien épais, riche en harmoniques et en résonances. Chaque micro tient bien son territoire et la position intermédiaire tape très fort en son clair.

Un instrument atypique, chaleureux et attachant, très à l’aise pour tout ce qui va du blues au heavy en passant par le rock et le boogie bien graisseux (Gibbons was here...) dont on ne regrette que le prix peu susceptible de doper les ventes. Mais quand on aime...

Merci à Universal Guitars

EDIT du 26.09.2014

Ajout d’une vidéo tournée à Guitare Village en septembre 2014 par Loïc Caradec

 

Les photos du portfolio viennent du site Gearnuts.com


Autres infos
  • Belle et originale
  • Grain, sustain et résonances
  • Agréable à jouer
  • Inspirante
  • Pas donnée
  • Prix indicatif : 3 099 € TTC env.
  • Distribution : Fender France

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Musiciens/Groupes
Billy Gibbons Bo Diddley ZZ Top
Marques
Gretsch
Numéro
Inédit

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Block en Stock

2.  La vraie fille de Leo

3.  Groooooooowl !

4.  Heptode le Grand

5.  Audiences de Novembre 2000


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache