La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Watch in black

Custom 77 The Watcher Floyd Rose DL4

Watch in black

D 24 octobre 2011     H 19:05     A Judge Fredd    


agrandir

Evolution logique après la Lust For Life, Custom 77 sort de nouveaux modèles originaux dont cette Watcher DL4 avec Floyd Rose, une guitare de caractère.

Premier contact, l’étui très très sympa avec des imprimés originaux et une poignée confortable, protège bien la belle. En revanche, à l’intérieur le couvercle du coin rangement frotte un peu sur le bord et l’hygromètre semble bien fragile et pas très précis, ce qui le ravale au rang de gadget dont on aurait pu se passer. Mais bon, c’est pas bien grave.

atcher DL4 Floyd

Black is beautiful

La guitare, elle, fait tout sauf gadget, et on reste un petit moment à admirer le noir brillant de son vernis qui met en valeur ses courbes. Le corps, qui reprend peu ou prou la forme d’une Jazzmaster inversée avec de doux chanfreins sur les côtés, est en fait composé de deux ailes en acajou qui viennent se fixer de part et d’autre d’un manche traversant au profil relativement fin, de type LP 60, mix de cinq pièces d’acajou et d’érable, ce qui devrait garantir une bonne tenue dans le temps. Il est surmonté d’une touche ébène 24 cases, d’où le diapason 25.5 pouces, courant dans ce cas de figure. On notera le véritable sillet en os. Le binding et l’absence de tout repère sur la touche (rassurez-vous, y en a sur la tranche) lui donnent un côté sobre et classe que j’aime assez et qui se marie bien avec la couleur noire du corps et de la tête. Seuls sur cette dernière les deux filets beige jurent un peu à mon goût. En fait, ça nuit au côté animal de l’instrument.
L’acastillage se compose de six mécaniques à bain d’huile, en ligne, Gotoh SG301, au ratio de 18 :1, d’un vibrato Floyd Rose et de deux attaches pour la sangle. Arrêtons-nous un instant sur ces attaches : la guitare est équilibrée en position debout et la position décentrée de l’attache côté corps lui donne un côté joueur, on peut positionner la Watcher de tas de façon différentes, jouer haut ou bas et la main gauche n’est pas gênée pour attaquer les cases les plus aiguës. Bien vu. Le Floyd marche bien mais, sur le modèle testé la corde de Mi aigu était un peu dure à tirer, dès lors qu’on avait bloqué le sillet. Une solution est alors de le bloquer avec la corde accordée un poil trop haut et de la redescendre avec la molette. Un peu contraignant mais cela ne concerne peut-être que le modèle testé. A l’arrière, la plaque de protection de la cavité du Floyd est en relief, je veux dire qu’elle ne prend pas place dans une dépression. C’est dommage, par contre le logement de la pile est très pratique : le changement se fait en un clin d’œil.

Seymour Duncan Blackout

Blackout sur le son !

Car oui, l’électronique est active et là, Custom 77 a su se démarquer tout en proposant une config de haute volée puisqu’on a deux Blackout, les micros actifs surpuissants de Seymour Duncan routés via un volume, une tonalité et un sélecteur trois positions. Comme il faut bien partir de repères connus, disons que par rapport à la config EMG 81/85 qu’on voit souvent, il sont plus punchys, compressent aussi mais en gardant un peu plus d’air entre les notes et produisent semblent-ils plus de mids. En tout cas ils sont pour moi, le point fort, la killer feature de cette Watcher. L’aigu sonne gras et tranchant à la fois, le grave sait rester bien tight et ils se montrent impériaux sur tous les registres hard et metal, tout en étant un peu plus performants que d’autres dans le domaine du rock musclé. Pour résumer, ils ajoutent au confort de jeu de l’instrument. Celui-ci n’est par ailleurs pas mauvais du tout avec un manche très autoroute, mais présent en main, un poids respectable de 4kg qu’on oublie bien vite, une belle brillance et une bonne circulation des vibrations.

Watch me I’m famous

La Watcher Floyd Rose DL4 a du caractère, tant du point de vue esthétique que sonore. A part son Floyd qui n’était pas réglé au mieux à la sortie de l’étui sur le modèle testé, elle ne mérite que des applaudissements.


Autres infos
  • Look
  • Micros Blackout
  • Livrée en étui
  • Plaque arrière du Floyd en surplomb
  • Prix indicatif : 1 195 €
  • Distribution : Custom 77

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Custom 77
Numéro
GX47

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Outsider à considérer

2.  Crunchy boy

3.  Ca glisse au pays des merveilles

4.  L’arrivée remarquée

5.  Anthagram, pic et pic et colegram


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache