La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » La vraie fille de Leo

G&L S500-PW-R

La vraie fille de Leo

D 20 décembre 2013     H 19:57     A Judge Fredd    


agrandir

Vous aimez les Stratocaster et, à vous, on vous la fait pas : les copieurs de tout poil peuvent aller se rhabiller, hors Fender point de salut. Oui mais, si c’était Leo lui-même et son pote Georges Fullerton qui, loin de s’autoparodier, en avaient encore affiné le concept au début des ’80s, ben le résultat serait, pardon « est », la G&L S500, made in USA.

Ok mon intro était un peu provocatrice mais nombreux sont les amateurs de strats qui possèdent une ou deux G&L dans leur arsenal, sans parler de ceux qui ne veulent plus entendre parler de rien d’autre depuis qu’ils ont découvert ces superbes guitares.

Alors, bien sûr, on va retrouver un corps de strato, ici en aulne, avec ses chanfreins et ses courbes, pour l’occasion agrémentées d’un faux binding, en fait le bois des arêtes du corps laissé natural, tandis que le reste est recouvert d’un vernis Pearl White très seyant. Le contraste avec le pickguard écaille est très réussi. Le manche, en érable, vissé of course, est recouvert d’une touche palissandre 22 cases, tandis que la tête à la pointe caractéristique héberge six mécaniques maison à bain d’huile. A l’autre bout, on trouve un chevalet vibrato Dual Fulcrum que beaucoup considèrent comme la meilleure évolution du tremolo strat classique. Son action très douce et sa masse en imposent, la stabilité de l’accordage aussi. Il s’agit, en fait, d’un vibrato à couteaux ce qui fait qu’on peut aussi le tirer d’ailleurs ce qui est assez sympa, dont les pontets sont en laiton.

PNG - 362.6 ko

Fidèle à l’esprit de Leo

Evolution encore du côté des trois simples Magnetic Field, micros à base d’aimants céramiques qui ont une patate d’enfer tout en respectant l’esprit strat, c’est assez saisissant. Ils sont, de plus, épaulé par le système PTB (Passive Treble and Bass) dont la fonction est de préserver rondeur et brillance du son même quand on descend le volume à la guitare. Et ça marche vraiment bien : le son garde sa dynamique et son rebond tout au long de la course du volume. Autre petit plus, un mini switch permet d’avoir des combinaisons de micros supplémentaires, le grave et l’aigu ensemble ou les trois micros en même temps. Et tout ça c’est l’œuvre de Leo Fender, oui le gars dont tout le monde se réclame en reproduisant des solutions que lui-même jugeait imparfaites. Pour moi cette S500 et les ASAT de G&L sont bien plus représentatives de l’esprit de Leo Fender et de sa permanente réflexion technique et pratique, que tous les clones et copies plus ou moins bien exécutés de ses premières créations. Donc pour se résumer on a tout ce dont une très très bonne strat est capable, avec mention spéciale pour le micro milieu, dont la personnalité affirmée tranche avec la fadeur qu’on rencontre souvent ailleurs sur cette position, plus des sons bien râpeux et gorgés de mids quand on active le mini switch. Tous les potards sont super progressifs, cette guitare est un délice sonore. Cela se combine avec un confort de jeu hors pair, des tirés faciles, un manche très agréable tant par sa glisse naturelle que par son gabarit qui ne fatigue absolument pas la main gauche, un poids très raisonnable en position debout, bref une lutherie sans reproches, pensée pour le guitariste, qu’il joue chez lui, en studio ou en scène.

Alors si vous cherchez une strat plus plus, made in USA à un prix qui reste raisonnable, je ne saurais trop vous conseiller d’essayer cette S500 livrée, qui plus est, dans un très bel étui.


Autres infos
  • Bourrée de petites astuces
  • Superbement finie
  • Des sons qui tuent
  • Confort de jeu
  • Circulation des vibrations
  • Pas pour les intégristes (ouais je sais c’est un pour en fait)
  • Prix indicatif : 1 843 €
  • Distribution : laboitenoiredumusicien.com

Portfolio

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
G&L
Numéro
GX60

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Petit par la taille uniquement

2.  So british ?

3.  Be yang

4.  Audiences de Février 2000

5.  La Les... Liwest


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache