La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Le gros son à l’italienne

Brunetti 059 Zerocinquenove

Le gros son à l’italienne

D février 2000     H 17:32     A Judge Fredd    


agrandir

Quand les italiens décident de taper la grande classe façon haute couture et cousu main, ben ça tue... et ça s’appelle Brunetti, fabriqué à Modène comme... Ferrari !

Donc c’est la classe ; esthétiquement d’abord, le 059 est beau comme un camion avec son vinyle épais et doux, ses deux ouïes avant participant à la ventilation des lampes et son panneau qui mélange tradition et modernité. La fabrication est top (n’oublions pas que tout est fait main, jusqu’au câblage), et concilie esthétique, côté pratique (emplacement rack 1U sous le châssis pour loger un accordeur, un multieffets ou autre appareil MIDI) et humour : tous les réglages se voient nantis d’une sérigraphie à deux petites flammes, feu doux et feu vif comme sur une cuisinière. Le baffle, un 4x12 façon Marshall à pan coupé, n’est pas en reste : roulettes super confortables dont deux équipées de système de blocage, belle finition, quatre HP Custom Design Brunetti 100 W Blue Series, fonctionnement en mono (16 Ohms et en stéréo 8 Ohms). Le panneau arrière du baffle n’ouvre que la moitié du dos. C’est intéressant à plusieurs titres : d’abord cela permet si on préfère, de disposer d’un 4x12 ouvert, solution originale, ensuite cela facilite les interventions à l’intérieur car on a moins de vis à dévisser pour un accès pratiquement aussi confortable aux HP et à la connectique.

Impressionnant

L’intérieur de la tête se montre tout aussi impressionnant que l’extérieur avec deux imposants transfos et un superbe alignement de lampes : quatre KT88 de marque Electron Tube fabriquées en Chine et sélectionnées par Ruby, en puissance plus six 12AX7A rebaptisées 12AX7-SQ par Brunetti en préamplification. Ces dernières sont toutes recouvertes d’un capuchon métallique.

Brunetti 059

Le panneau des commandes peut paraître déroutant à première vue, mais il obéit en réalité à une logique très... logique et bien mise en exergue par la sérigraphie qui lie visuellement entre eux les réglages qui appartiennent au même groupe. D’abord, les gains des trois canaux sont regroupés près de l’entrée instrument avec un switch de bright en plus pour le canal Clean. Ensuite viennent les trois canaux, avec chacun une égalisation trois bandes dont les potards sont disposés en diagonale, les graves étant logiquement en bas et les aigus en haut, et un master propre au canal, avec pour les canaux crunch et solo, un switch Mellow et un shift sur les mids en plus. Chaque canal peut être sélectionné manuellement grâce à une touche (verte/clean, jaune/crunch, rouge/solo) on termine avec trois réglages généraux, body, presence et volume général. Notons encore un switch permutant l’égalisation des canaux crunch et lead. Ce réglage peut s’avérer pratique si l’on veut avoir la même égalisation sur les deux canaux ou disposer de quatre sons différents sur ces deux canaux. Il peut se déclencher via le MIDI tout comme la sélection des canaux ou le Shine (réglage de brillance un peu superfétatoire du canal Lead. Vous êtes donc libre d’utiliser n’importe quel pédalier, effet ou dispatch MIDI pour piloter le 059, pas mal non ? A l’arrière, on trouve deux sorties HP avec un sélecteur d’impédance 4/8/16 Ohms, deux sorties ligne dont une avec émulateur de HP, deux prises MIDI In et Thru, le départ et le retour de la boucle d’effet avec un volume pour le son dry et un volume pour le son "effectué", puis une sortie préampli pour attaquer un autre ampli de puissance par exemple.

L’ampli est très puissant (ses 100W ne sont pas usurpés) à condition qu’on pousse le master de chaque canal : j’ai positionné le volume général aux 2/3 et les masters antre les 2/3 et les ¾ et j’ai joué sur le gain pour tailler les sons. Le Zerocinquenove produit beaucoup d’aigus, ce qui permet d’utiliser la présence pour elle-même et non comme palliatif, tient bien les graves même à fortes doses et génère pas mal de médiums. On est donc amplement pourvu côté égalisation. Les sons clairs claquent bien, sont assez raides et peuvent facilement devenir agressifs. A moins de jouer sur micro grave, il est difficile d’avoir des sons à la fois cleans et chauds. Cela vient en partie du choix des lampes de puissance qui privilégie la patate, l’attaque, le mordant plutôt que la rondeur et la chaleur. Il serait intéressant de voir ce que donnerait un 059 avec des EL34 par exemple et pas que pour les sons clairs. Paradoxalement, c’est quand on rajoute le Bright que le claquant devient plus naturel. Bref, des sons clairs puissants qui conviendront plus à un registre hard qu’au blues rock par exemple. Le canal crunch est certainement le moins réussi vu sa dénomination. En revanche, lorsqu’on s’en sert comme canal saturé, avec de surcroît l’égalisation du canal Lead (rappelez-vous le switch...) c’est royal. Mais cela veut dire que vous avez deux canaux saturés et pas de crunch à proprement parler. Enfin, le canal Lead donne la pleine mesure de cet ampli monstrueux surtout dans un registre metal/thrash/indus et tutti quanti (italiano no ?). Le réglage Body en mettant très musicalement en valeur les basses rajoute encore à cette vocation.

Donc si vous cherchez un ampli pour jouer boogie, blues rock ou accompagner Céline Dion, c’est raté ! Par contre, le 059 est l’ampli idéal pour qui veut jouer très fort avec un son énorme et saturé à satiété. Un haut de gamme très ciblé, mais après tout, on ne fait pas du tout terrain avec une Ferrari.


Autres infos
  • Fabrication exemplaire.
  • Fait main.
  • Puissance.
  • Sons saturés.
  • Look.
  • Côté pratique.
  • Pilotable par le MIDI
  • Pas tout terrain.
  • Prix indicatif : 13 940 F TTC env.
  • Distribution : Softline

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
100 W Lampes Stack
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Brunetti
Numéro
G&C 215 Guide d’achat 1999

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Les petites soeurs de l’Eclipse

2.  Le chaînon manquant

3.  Séduisante

4.  Bien visé !

5.  Héritière


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy