La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Un ampli très honnête

Laney TFH 800

Un ampli très honnête

D avril 2000     H 02:11     A Judge Fredd    


agrandir

Laney continue de décliner sa série Tube Fusion, des amplis à « transistube » à l’image des Valvestate chez Marshall.

Chez Laney, même l’entrée de gamme est cossue et bénéficie d’une ébénisterie très comparable à celle des séries à lampes. Tous les matériaux employés par ailleurs (vinyle, plastique etc.) présentent tous un aspect solide et bien fini. Malgré son aspect imposant, cette tête ne pèse pas trop lourd, l’absence de lampe entraînant l’absence de transfos monstrueux. L’architecture du TF800 rappelle celle du Chrome-O-Zone : deux canaux A et B fonctionnant selon deux modes, clair et overdrive pour le canal A, saturé et très saturé pour le B. Chaque canal possède son propre réglage de taux de reverb et de niveau de la boucle d’effets tandis que chaque mode du canal A bénéficie de sa propre égalisation 3 bandes ce qui explique la profusion de potentiomètres s’étalant sur la façade. On trouve aussi un switch Vibe par canal. Ce n’est pas un vibrato mais il modifie le rendu final passant en gros d’un son de combo à un son de gros stack lorsqu’on l’enfonce.

Laney TFH 800

La connectique à l’arrière est surtout consacrée à la gestion des boucles d’effets : deux départs et deux retours, pour les boucles respectives des canaux A et B, plus un retour commun A+B. Au-dessous un départ et un retour de boucle générale ainsi qu’une sortie ligne et la prise footswitch format DIN réservée au FS4 qui accompagne l’appareil. Ce dernier, assez lourd, stable et adhérant au sol, est entièrement métallique et doté de switch très doux, sans à-coup lors de la manipulation. Ses quatre switche donnent un contrôle total sur l’ampli : changement de mode de chaque canal, permutation entre les deux canaux et mise en/hors service de la reverb.

Le canal clair ne présente pas un intérêt extraordinaire car il se montre un peu trop raide, sec et claquant quels que soient les réglages et les guitares. Son Bright accentue encore ce travers tandis que le booster de mids ne trouve guère d’application. On note d’emblée et cela se vérifiera sur tous les canaux que l’ampli rend mieux avec le volume et les aigus au moins à la moitié, les graves gagnant à ne pas dépasser le tiers de leur course sous peine de devenir cotonneux. Le mode Overdrive du canal A est beaucoup plus gratifiant produisant des sons crunchs de toute beauté aussi bien dans un registre léger façon Rolling Stones qu’aux limites du son franchement bien saturé. Les rapports drive/volume sont riches et permettent d’importantes variations. Sur le canal B les deux modes partagent la même égalisation Il faut dire qu’il sont très proches, le mode le plus extrême sonnant naturellement un peu plus métakllique que l’autre. Sur le mode "classique" on va bénéficier d’un taux de saturation pratiquement aussi important. On apprécie grandement le réglage Enhance sorte de filtre qui progressivement amène d’un son "hard" à un son thrash/indus en réduisant les mids et en gonflant les graves et les aigus. Attention alors aux graves qui peuvent là aussi devenir assez laids si on les pousse trop. Le switch Vibe prend toute sa dimension sur ces types de sons et on se croit vite sur scène dans un stade de 50 000 personnes. En mode plus poussé, on retrouve peu ou prou les mêmes sensations, sauf qu’il faudra faire un peu plus attention aux larsens involontaires. La tentation sera grande d’affecter l’un des deux modes aux rythmiques et l’autre aux solos.

La tête TF800 fait honnêtement son travail, offrant un polyvalence certaine pour un prix raisonnable.


Autres infos
  • Fabrication.
  • Footswitch solide fourni.
  • Sons crunchs et saturés variés et plaisants.
  • Enhance et Vibe.
  • Prix.
  • Gestion des graves demandant un peu d’attention.
  • Mode clair peu convaincant.
  • Prix indicatif : 3 990 F TTC env.
  • Distribution : M.S.K.

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
Hybride Stack
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Laney
Numéro
G&C 217

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La vie en Colorsound 3/3

2.  La strat qui te découpe à la hache hache

3.  Audiences de Décembre 2000

4.  Il tient parole

5.  La même en plus « simples »


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy