La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Plus d’un tour dans son sac

Keeley Engineering Katana

Plus d’un tour dans son sac

D 23 août 2016     H 10:12     A Judge Fredd    


agrandir

On ne présente plus Robert Keeley : tout d’abord customiseur/optimiseur de pédales d’effets, le Bob a depuis un moment franchi le pas et propose toute une ligne de sa propre conception avec toujours une touche d’originalité comme ce Katana dont la simplicité cache bien des atouts.

A première vue, quand tu reçois une brique blanche avec un switch, un potard et une LED témoin, entrée, sortie audio et prise d’alim 9VDC, tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir raconter. Pis tu l’essaies et tu lèves un sourcil, puis deux, puis… ah ben non c’est pas un sourcil… Le fait est que ce Katana est bien bandant.

Tout d’abord, ne vous laissez pas abuser par la mention Clean Boost, car le Katana c’est bien plus que ça. Déjà, il faut savoir que bien qu’alimentée en 9V, la pédale fonctionne en 18V, le voltage étant doublé à l’intérieur de l’engin. Du coup, l’effet a plus d’air, plus de rondeur, plus de vie et des aigus plus clinquants. Mais Bob Keeley est un malin et il a aussi installé un push pull sur l’unique potentiomètre. Lorsqu’il est poussé (ce que j’appellerai le mode 1 dans ce test) c’est un Clean Boost qui déborde déjà largement nous le verrons, mais quand on le tire (mode 2) il tutoie carrément l’overdrive.

Tranchant

Dans le mode 1 sur son clair, j’ai retrouvé le même niveau qu’en bypass en mettant le potard à 4. Le son varie très légèrement, on sent qu’il y a plus de consistance mais il ne change pas radicalement, voilà donc une première utilisation : obtenir un subtil mais réel embellissement de votre son. De 4 à 7, on a une augmentation de volume conséquente et, malgré quelques variations, quelques salissures qui apparaissent, surtout quand se rapproche du 7, on peut encore parler de Clean Boost, idéal si l’on veut disposer d’un deuxième niveau de volume. Le son est sublimé, avec plus d’épaisseur, un côté plus vivant plus luxuriant et bien sûr un volume plus conséquent. Enfin de 7 à 10 on continue de grimper en volume (un peu moins que de 4 à 7), mais surtout la saturation fait son apparition, le genre de saturation que l’on obtient à la hussarde, en submergeant l’ampli avec la puissance du signal qui y entre. C’est brut.
Dans le mode 2, on retrouve les mêmes paliers (4 et 7) en termes de volume, sauf qu’on sature dès le départ, et de façon plus policée. Attention on reste dans un registre bien viril, mais on a une saturation plus crémeuse, plus riche, plus proche de celle d’un overdrive. Pratique et impressionnant.

Les essais précédents s’étant effectués sur son clair, J’ai voulu ensuite passer sur un canal crunch pour voir ce que ça donnait. Là on constate que les différences de volume sont très atténuées par rapport à l’utilisation sur son clair. Même s’il y a une montée en volume, elle est nettement moins flagrante, le son s’écrase plus vite et on gagne certes en saturation mais assez peu en volume. Sur son crunch, on peut donc se servir du Katana pour enjoliver et saturer le son mais un peu moins pour gagner en volume, sauf… si on le place dans la boucle d’effet ce que j’ai fait. Et là si on reste autour de 5 on a le saut en volume dès qu’on enclenche le Katana, sans dénaturation du son d’origine.

Prêt au combat

Alors bien sûr mes essais ont été effectués sur un Marshall JCM800 customisé par VHM et d’autres amplis ne réagiront peut-être pas de la même manière notamment sur le son crunch, mais il demeure certain, en revanche, que le Katana saura rendre votre son moins plat, plus intéressant, plus riche en harmoniques, bref l’embellira, et pourra même, si vous le désirez, pousser votre ampli dans ses retranchements. On peut également le placer avant ou après d’autres effets dont il magnifiera le rendu. Le Katana, un outil simple, riche, polyvalent et un poil cher quand même.


Autres infos
  • Simple et efficace
  • Applications diverses
  • Fabrication soignée
  • Prix
  • Prix indicatif : 279 €
  • Distribution : SMI

 

Mots-Clefs

Effets
Boost
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Keeley Engineering
Numéro
GX76
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Alors ce salon ?

2.  Le NAMM ? Certains l’aiment show !

3.  Le killer de tuerie de la mort !

4.  Phasing

5.  De la relativité de ce que nous percevons


Dans la même rubrique

23/10/2016 – Captain Kirk monte son entreprise

22/10/2016 – Le caméléon

26/08/2016 – Le graoûh à trois visages

23/08/2016 – Plus d’un tour dans son sac

20/08/2016 – Tumnus Magnus !