La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Hypertension

KHDK Dark Blood

Hypertension

D 29 décembre 2016     H 11:32     A Judge Fredd    


agrandir

Kirk Hammett continue de développer sa gamme de pédales faites main aux USA, avec aujourd’hui une pédale de disto dont l’objectif numéro un est de sonner comme un ampli à lampes standard et/ou hi gain.

La Dark Blood se présente sous la forme d’un boîtier noir aux dimensions standards, à la sérigraphie rouge représentant un cœur et ses artères et veines. On dispose de quatre potentiomètres, Gain, Volume, Treble et Doom. Si les deux premiers se passent d’explications, Doom joue sur l’égalisation avant le gain et Treble sur le taux d’aigus de votre son. Un mini potard Gate permet de gérer le souffle engendré par de forts niveaux de gain et un switch Hi/Lo donne à la disto un caractère « mesuré » (Lo) ou Hi-gain (Ho). La connectique est regroupée à l’avant, In, Out et prise d’alim externe 9VDC. On note encore que le footswitch de mise en/hors fonction, situé entre les deux LED témoins rouges, est clickless pour un fonctionnement entièrement silencieux. A ce stade, le seul reproche qu’on pourrait faire à la pédale est qu’il faut de bons yeux pour lire les libellés des réglages, mais comme ils ne sont pas nombreux, on aura vite fait de les mémoriser.

Blood pressure

Après quelques minutes d’essai, on est frappé par une chose : oui c’est une pédale inspirée par Kirk Hammett, oui elle a une réserve de gain hénaurme, oui on va pouvoir métalliser à donf’ mais… en maintenant le gain au quart, en jouant sur les très complémentaires Treble et Doom, le tout en mode Lo, on est sur des saturations finalement assez classic rock, hard rock seventies de très bonne facture. Elles se radicalisent un poil (plus de tranchant, plus d’agressivité) en passant le switch sur Hi mais restent tout de même utilisables sur des titres blues rock ou à la Santana façon Europa. C’est assez étonnant et révélateur aussi de la richesse de l’interaction entre Treble, Doom et Hi/Lo.
Bien sûr, dès qu’on dépasse le quart et plus on va monter dans le Gain et y en a, y en a, y’en aaaaaa, plus on va atteindre des sons metalliflifiants, doomesques et dégoulinants de scories en fusion. Là encore l’égalisation permettra de les creuser plus ou moins, on n’aura en passant aucun problème à retrouver les sons des Four Horsemen, mais pas que. De plus, on note que les attaques sont toujours nettes et franches, que le son garde toujours beaucoup de corps quels que soient les tripatouillages qu’on lui impose. Ça peut être chromé et tranchant, brillant et agressif, plus sourd et fusion mais ça reste constamment précis et épais. Le tout dans le plus grand calme, grâce au noise gate. C’est très efficace autant pour les rythmiques bien speed en drop D (ou plus bas) et remplies de breaks, que pour les chorus, surtout pour ceux qui shreddent et sweepent pas mal et ont en conséquence besoin d’une grande précision.

Saignante

A ce jour, la Dark Blood est probablement la disto la plus extrême de la série des KHDK, gorgée de gain, elle est beaucoup plus polyvalente que ce à quoi on s’attend et vous permet de garder le contrôle en toute circonstance. Alors on dit merci quirk ?


Autres infos
  • Très bien finie
  • Bonnes distos variées
  • Noise gate intégré efficace
  • Sérigraphie pas « presbyte friendly »
  • Prix indicatif : 249 € env.
  • Distribution :

Portfolio

 

Mots-Clefs

Effets
Distorsion
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Musiciens/Groupes
Kirk Hammett
Marques
KHDK Electronics
Numéro
GX78
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Vox Cry Baby

2.  Chérie j’ai craqué sur les Jones !!

3.  It bangs your guitar

4.  Rencontre d’un super type

5.  Au théâtre ce soir


Dans la même rubrique

21/06/2017 – Overdrive new age

24/04/2017 – Les p’tits bijoux

21/04/2017 – Petite mais travailleuse

23/02/2017 – Reload

21/02/2017 – Da ultimate graoûh machine ?