La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Da ultimate graoûh machine ?

Strymon Sunset Dual Overdrive

Da ultimate graoûh machine ?

D 21 février 2017     H 10:21     A Judge Fredd    


agrandir

Strymon est connu pour l’excellence de ses pédales d’effets. Alors lorsque la marque sort un double overdrive, il est forcément complet, polyvalent, performant. Vous n’en aviez pas encore rêvé ? Strymon l’a déjà fait !

Disons le tout net, le Sunset est un overdrive hyper ambitieux qui propose rien moins que de fournir dans un encombrement à peine plus large que le standard, la plupart des prestations qu’on demande classiquement à un overdrive et « y en a encore un peu plus, j’vous l’mets quand même ? » Ben oui ! Soit un double overdrive, chacun pouvant fonctionner selon trois modes. Pailleurs les deux overdrives peuvent être combinés, selon trois modes là encore, le tout avec pas mal d’options et de fonctions cachées. Pour compacter tout cela dans une pédale de taille assez modeste Strymon a tablé sur un combiné analogique/digital en essayant de tirer parti du meilleur de chaque technologie.

Kama Sutra

Chaque overdrive comporte trois réglages très classiques, Drive, Tone et Level, un switch de mise en/hors fonction sans clic ce qui est très confortable, et un mini switch trois positions donnant accès à ses trois modes de fonctionnement. Côté A on a une position Ge, mettant en œuvre un transistor au germanium plutôt soft qui sonne en parallèle avec le son dry, un mode Texas, overdrive soft qui booste les mids idéal pour taper dans le SRV par exemple et un mode Treble (Treble Booster) qui là encore reste assez tranquille et fait plutôt clean boost. Côté B, on démarre par « 2 Stages », une saturation à deux étages, assez compressée, très studio, on enchaîne avec Hard, satu pleine de jus et bien pétante et on termine avec JFET un clean boost très transistors dans le rendu.
Comme ça ce serait déjà pas mal mais il y a plus : en effet on peut stacker les deux overdrives soit en mode A vers B, on injecte donc le signal sortant du premier overdrive dans le second, soit A+B, là les deux fonctionnent en parallèle et on peut, grâce aux deux Level opérer un mix, comme si on avait deux canaux sur une table de mixage, ouvrant la porte à une infinité de rendus possibles et, de B vers A l’inverse du premier mode. Comme si ça ne suffisait pas, on peut encore agir sur le rendu général avec le mini switch Bright pour minorer ou favoriser les fréquences aigues, agir sur le volume (ou un autre réglage) grâce à une pédale d’expression (entrée Exp), mettre une combinaison en favori et la rappeler via un switch (entrée Fav), choisir si on veut que la pédale soit bypass ou buffered et ajuster le niveau du noise gate interne. Ah et j’oubliais, Strymon fournit également l’alim 9VDC externe. Il vous manque quelque chose ? Non ? C’est bien ce que je pensais.

JPEG - 228.1 ko

Nirvana

A l’essai, on est frappé par la diversité des sons qu’on peut obtenir c’est sans fin. J’aurais d’ailleurs du mal à passer en revue l’ensemble des sonorités possibles puisqu’on a déjà 3 modes sur l’overdrive A, 3 sur le B, plus 9 combinaisons multipliées par trois modes soit en tout 33 sons de base qui peuvent tous être Bright ou pas. Et ce, sans avoir encore tourné aucun potard !!!! Le pire c’est qu’ils semblent tous exploitables musicalement.
Côté overdrive A j’ai bien aimé le mode Ge qui réchauffe et valorise n’importe quel micro, lui apportant relief, chaleur et attaques naturellement souples et percutantes à la fois. Texas tient aussi ses promesses et il suffit d’empoigner une strat pour retrouver des sonorités très blues texan à la SRV. Mais poussant sur le volume, on le rend moins smooth et on atteint, toujours avec une strat des sons assez QOTSA, avec des doubles aussi d’ailleurs. Treble tout seul ne m’a pas troué le… mais je l’ai en revanche beaucoup aimé lorsqu’on l’envoie dans le mode Hard de l’overdrive B auquel il donne un côté plus vivant, moins raide tout en préservant son agressivité. Passons sur le B. Utilisé seul, 2Stages ravira tous les amateurs de saturation californienne façon eighties
Comme je l’ai déjà évoqué le Hard sonne un peu raide, un peu sec mais cela peut être le but recherché et il travaille bien de concert avec d’autres modes. Par exemple et aussi bizarre que cela paraisse, Texas en A dans Hard en B avec un humbucker neck et hop son fusion garanti ! FET sonne est intéressant sur sons quasi clairs ou en combinaison avec d’autres modes.
En fonctionnement, A vers B Ge se combine très bien les trois modes du B, avec mention spéciale à la combinaison Ge -> 2Stages, Texas marche donc très bien avec Hard de même que Treble pour des sons plein de mids, tranchants et précis. En B vers A 2 Stages gagne en couleurs en passant par le Ge, c’est d’ailleurs le cas de Hard et FET aussi. 2 Stages dans Texas on peut quasiment toucher à la fuzz. Le mode A+B donne aussi d’excellents résultats et une grande variété de sonorités possibles.

JPEG - 186.7 ko

Felicitas !

Bref, si l’on considère le nombre de sonorités de base, l’efficacité de tous les réglages, des taux de saturation pouvant aller du strict clean boost à la disto le plus monstrueuse en passant par tous les intermédiaires, une facilité d’utilisation déconcertante vu la richesse de l’engin, ben on serait face à la machine à graoûh ultime qu’on serait pas étonné. A essayer impérativement.


Autres infos
  • Grosse polyvalence
  • Fonctionnellement très complet
  • Belle fabrication
  • Alim externe fournie
  • Footswitches clickless
  • On met un moment à en faire le tour
  • Prix indicatif : 349 €
  • Distribution : Guitars Rebellion

Portfolio

 

Mots-Clefs

Effets
Distorsion Overdrive
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
Strymon
Numéro
GX80
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Vox Cry Baby

2.  Chérie j’ai craqué sur les Jones !!

3.  It bangs your guitar

4.  Rencontre d’un super type

5.  Au théâtre ce soir


Dans la même rubrique

21/06/2017 – Overdrive new age

24/04/2017 – Les p’tits bijoux

21/04/2017 – Petite mais travailleuse

23/02/2017 – Reload

21/02/2017 – Da ultimate graoûh machine ?