La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Reload

Suhr Riot Reloaded et KokoBoost Reloaded

Reload

D 23 février 2017     H 11:23     A Judge Fredd    


agrandir

Suhr a sorti deux variantes de deux de ses effets les plus connus et reconnus, la Riot et le KokoBoost. C’est beau, efficace et fabriqué aux USA.

Les deux pédales adoptent un format standard, un footswitch doux, pas vraiment clickless mais presque ; toutes deux sont True Bypass, peuvent fonctionner soit en 9 soit en 18VDC et possèdent une prise FX Link pour pouvoir raccorder plusieurs pédales Suhr afin de les déclencher en même temps grâce à un câble spécifique. Les boîtiers, en une pièce d’aluminium, sont ornés de cercles concentriques ce qui permet de distinguer les Reloaded des pédales premières du nom d’un seul coup d’œil.

JPEG - 77.9 ko

Riot Reloaded

Elle est à la fois moins et plus extrême que la Riot originale. En tout cas, elle produit elle aussi de gros niveaux de gain. Le voicing de la pédale a été modifié, et elle sonne moins typiquement californien, un peu plus « classic » si on veut. Le Gain est assez progressif, produisant du crunch dans le premier quart. Arrivé à un quart, on sature déjà franchement, avec un côté très organique et une précision des attaques qui n’empêche pas un caractère bien chaleureux. On augmente le saturax de manière assez linéaire jusqu’au trois-quarts du gain et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a de la réserve. Le dernier quart est moins utile parce qu’on est déjà loin dans le saturax et que, finalement, au-delà, on rajoute surtout du sale. Le Level permet d’ajuster assez rapidement le son traité au son bypassé. Pour ma part, aux deux-tiers j’avais le même niveau que mon son clair, il me restait donc un tiers de la course pour pouvoir éventuellement envoyer le boulet un peu plus fort. J’ai apprécié le Tone qui agit très progressivement et sans caricature : on ne change pas drastiquement le son mais on joue sur sa couleur, c’est agréable. Et le réglage qui tue, c’est bien sûr le miniswitch à trois positions qui change complètement le caractère de la pédale. En gros, comme si vous aviez trois pédales en une. A gauche on est assez « flat », c’est particulièrement cool pour les sons crunchs et si vous aimez jouer blues ou classic rock par exemple. Au milieu, ça booste dans les mids, c’est agréable en chorus mais peut aussi constituer un son de base corpulent. A droite, le son se creuse, ce qui ravira les métalleux qui utilisent leur overdrive sur canal crunch pour obtenir du gros son, mais également tous ceux qui jouent essentiellement en rythmique.
La Riot Reloaded sonne très « amp like » avec un son toujours dynamique, articulé, précis et riche en harmoniques. Ses différents réglages la rendent très polyvalente, lui permettant de servir aussi bien en appoint qu’en composant de base de votre son.

JPEG - 194.3 ko

KokoBoost Reloaded

La principale différence entre le Reloaded et la première version découle de son nouveau format. On passe d’une pédale double à une pédale aux dimensions plus classiques, or le KokoBoost est un clean boost et un mid boost au sein de la même pédale. Qu’on se rassure le Reloaded aussi. En effet, le footswitch permet deux choses : classiquement il met en/hors fonction la pédale, mais il permet aussi, grâce un appui long, de passer du mode Clean Boost (LED verte) au mode Mid Boost (la LED devient rouge).
Dans le premier mode, seul le potard de gauche, libellé Boost, est fonctionnel, ajustant le niveau de boost. Dans le second, on dispose de trois réglages Mid Boost pour ajuster le niveau de boost des mids, un mini switch Freq à 3 positions qui déplace la plage de fréquences affectées et Mid Q qui joue sur la largeur de ladite plage de fréquences. Le Clean Boost est clean jusqu’au quart environ de la course de son potard, ensuite il commence à cruncher et finit dans la deuxième moitié de la course par saturer franchement même avec un son clair à la base. Il ne booste pas tant que ça le volume même s’il le fait, mais ajoute de l’épaisseur, de la dynamique, bref enrichit le son. C’est assez flatteur et encore une fois exempt de toute caricature, le rendu reste très naturel quel que soit le niveau de Boost.
Le Mid Boost possède donc son propre réglage de niveau mais surtout de son mini switch 3 positions qui donne, à gauche des mediums présents sans top d’agressivité, au centre le rendu le plus équilibré des trois par rapport aux basses et aux aigus, enfin, à droite, les bas mediums sont mis à l’honneur, c’est bien gros, bien épais. On peut ensuite moduler le rendu avec le Mid Q et obtenir des sons assez variés finalement.
Le tout permet de se faire entendre quel que soit le contexte car, on le sait, les mids sont l’arme principale du guitariste et ce, qu’on parte d’un son clair ou d’un son crunch, qu’on reste à des niveaux de boost raisonnables ou qu’on le pousse dans ses retranchements. On a toujours un son plus riche en harmoniques, avec un peu plus de compression, d’épaisseur et de relief.

Assuhrément convaincantes

Une fois de plus Suhr comble les attentes du guitariste et au-delà offrant de vrais outils pour modeler son son à l’envi. C’est du beau travail, à essayer absolument.


Autres infos
  • Grosse polyvalence de la Riot
  • Efficacité du mid boost sur le KokoBoost
  • Haute qualité de fabrication
  • Les deux pédales se marient bien
  • Pedalboard friendly
  • Rien de spécial
  • Prix indicatif : 225 € l’une
  • Distribution : Guitars Rebellion

Portfolio

 

Mots-Clefs

Effets
Boost Overdrive
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Suhr
Numéro
GX80
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Vox Cry Baby

2.  Chérie j’ai craqué sur les Jones !!

3.  It bangs your guitar

4.  Rencontre d’un super type

5.  Au théâtre ce soir


Dans la même rubrique

21/06/2017 – Overdrive new age

24/04/2017 – Les p’tits bijoux

21/04/2017 – Petite mais travailleuse

23/02/2017 – Reload

21/02/2017 – Da ultimate graoûh machine ?