La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Préamps/Préamps-Multifx » Digitech remet les pendules à l’heure

Digitech RP2000

Digitech remet les pendules à l’heure

D mars 2000     H 17:59     A Judge Fredd    


agrandir

Grâce à la modélisation, les préamplis/multieffets de sol arrivent à maturité et deviennent des tout-en-un façon couteau suisse d’une qualité dont on aurait jamais osé rêver il y a cinq ans.

Le RP2000 fait partie de cette génération nouvelle et se montre très impressionnant pour peu que l’on prenne la peine de se pencher sur son cas et de ne pas s’en tenir aux presets d’usine assez peu représentatifs des véritables possibilités de l’appareil.

Car disons-le d’emblée, de même que l’an 2000 n’a rien à voir avec les années 90 (vous avez remarqué ?), le RP2000 ressemble aux autres RP comme Laetitia Casta à Charles Pasqua : rien à voir sinon qu’ils viennent du même endroit. D’abord, exit le plastoc et bonjour le métal et l’alu brossé, c’est beau, solide et classieux. Ensuite, il suffit de jeter un coup d’oeil à la connectique pour voir qu’on a affaire à un sérieux client : deux prises XLR Micro In et Out car le RP2000 inclut un effet Talker, entrée instrument, entrée Jam-Along, sortie casque, sorties audios gauche et droite avec réglage du niveau, prise d’alim, MIDI In et Out/Thru et... sortie numérique S/PDIF. Autrement dit, enregistrement entièrement numérique possible en direct-to-disk ou sur un DAT, pas mal non ?

RP 2000

Passons à la philosophie de l’engin maintenant : là aussi c’en est fini des boîtes à buzz dont on avait vite fait le tour et qui parsèment les présentoirs de Cash Converters. Le RP2000 vous propose un nombre impressionnant d’options pertinentes pour modeler votre son avec des résultats beaucoup plus convaincants que bien de ses devanciers. Ca commence par un simulateur de micro qui permettra à un double de sonner comme un simple et inversement. Vient ensuite une section Compresseur très efficace en cela qu’elle ne rabote pas votre son, le laisse respirer et possède tous les réglages nécessaires. La section Wah/Pitch, regroupant une wah, un pitch shifter, un detuner et une Whammy, dépayse moins car on a l’habitude de rencontrer ces effets sur les produits Digitech. Reste qu’il est assez gratifiant de disposer de cet attirail et qu’ils sont bien entendu tous gérables par la pédale de droite. Arrive le must, la section Amp Modeling, qui doit beaucoup aux travaux effectués sur la gamme d’amplis Johnson et justifie pleinement ce millésime 2000. D’abord, on choisit son canal : vert ou rouge (clair ou saturé) ensuite, on choisit parmi 13 types de modélisation (JCM900, Twin, AC30, Rectifier et acoustique entre autres...), puis on ajuste le gain et le master. Si on sort en direct sur une console, un ampli clavier ou sa carte son (et même autrement) on peut en plus choisir entre trois types de baffles et dix placement de micros différents. En gros tout est possible, même d’avoir sur le même preset un son clair de type Fender et un son saturé à la Rectifier, étonnant non ? Il est dommage que ceux qui ont fait les presets d’usine n’aient pas assez insisté sur cet aspect car c’est l’un des gros plus de la machine.

La partie égalisation est très complète avec notamment deux paramétriques sur les bas médiums et les hauts médiums. Le Talker fait donc partie du package à condition bien sûr d’utiliser un micro, dans la même section , on trouve un noise gate et un swell sorte « d’attack delay/violoniser ». Suit une section effets (ça manquait tiens...) contenant pêle-mêle chorus, flanger, phasing, trémolo, pan, vibrato, rotary speaker, auto-Yah (un peu comme si quelqu’un disait yaw-yaw-yaw sur votre son, en fait une combinaison de wah et de flange très proche de la Talk Box, Yah-Yah (la même mais pas automatique c’est vous qui gérez les « yaw » à la pédale), envelope filter, detuning et pitch shifter au cas où vous auriez choisi autre chose dans la première section. On termine avec une section delay culminant à 3 secondes (pas mal non ?) et un choix de reverbs assez conséquent. Déjà là on est trop gâtés et on sait plus où donner de la tête. Heureusement l’interface est très compréhensible et on est vite au boulot sans se poser de question sur l’utilité de tel ou tel switch. ON se rend également vite compte qu’on aura du mal à épuiser le potentiel énorme de la bête.

Mais ce n’est pas tout puisque le RP2000 fait aussi accordeur (normal), permet de jammer avec votre CD favori (via l’entrée précitée), intègre une fonction Learn A Lick vous permettant d’enregistrer jusqu’à 10 secondes de musique et de les repasser en réglant la vitesse de lecture à votre gré, et... une boîte à rythme contenant trente patterns différentes pour s’entraîner en toute rigueur même si votre batteur s’est foulé le poignet.

Le RP2000 offre vraiment la totale autant pour une utilisation domestique ou il sera une aide à l’apprentissage grâce au Learn A Lick et à sa boîte à rythme, qu’en enregistrement avec sa précieuse prise SPDIF et à sa section Amp Modeling, que sur scène où sa simplicité d’emploi sera appréciée. En regard de tout ce qu’il offre et de ses grandes qualités musicales, le prix qui en est demandé reste raisonnable.


Autres infos
  • Potentiel énorme.
  • Idéal pour s’entraîner.
  • Idéal pour enregitrer en home studio.
  • Bonne prestations sur ampli.
  • Sortie SPDIF.
  • Simplicité d’emploi.
  • Boîtier métallique.
  • Qualité de la construction.
  • Rien à redire.
  • Prix indicatif : 4 290 F TTC env.
  • Distribution : SMI

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
A modélisation Préampli/multieffet
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Digitech
Numéro
G&C 216
Type d’effet
Pédalier

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Les Amplis Fender

2.  Elles sont là, et elles rigolent pas !

3.  Audiences de Novembre 1999

4.  Et un... et deux... et trois micros !

5.  Mettez-vous au vert


Dans la même rubrique

20/10/2008 – L’anti prise de ouch

20/12/2007 – Nées pour faire du dégât !

20/12/2007 – Vox in a box

20/10/2007 – Est-ce que le shimilimilimblick... y tient dans la main ?

31/01/2001 – Encore un produit intelligent