La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Rubriques » Chroniques CD » The 7th Song

Steve Vai

The 7th Song

D février 2001     H 21:01     A Judge Fredd    


agrandir

Maître Vai se tape un nouvel accès de mysticisme, quelque peu auto-satisfait d’ailleurs.

On connaissait déjà le septième fils du septième fils qui, selon la légende, est doté de dons extraordinaires, voici maintenant les septièmes chansons (7th song qui se rapproche en anglais de 7th son) de chaque album du Steve rassemblées dans un CD comportant en bonus trois inédits, dont la septième plage, Melissa’s Garden. Le petit père avait mûri son coup de longue date puisque tous ces septièmes titres sont des morceaux lents et dixit Vai pleins de mélodies enchanteresses...

Une fois le mysticisme de bazar évacué, que reste-t-il ? Un album inégal, sorte d’exercice de style à la Queneau, ou le pire, Christmas Time Is Here, côtoie le meilleur, Call It Sleep, et la preuve par neuf (pas par sept) que Vai n’a jamais été aussi bon que sur Flex-Able.

Sans doute le guitariste électrique le plus doué depuis longtemps, Vai joue comme il parle, et est rempli d’un amour infini pour son instrument. Malgré tout cela, malgré les prouesses techniques et les bons moments, l’ennui finit par s’installer, car il manque à 7th song, le relief qu’apportent les titres plus musclés, plus fous. Ici, on nage dans le sucré et l’overdose nous guette. Pour fans inconditionnels seulement ou alors si vous cherchez un album de slows pour la boum de votre petite soeur.

 

Mots-Clefs

Type d’article
Chronique CD
Musiciens/Groupes
Steve Vai
Numéro
G&C 226

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Audiences de Novembre 1999

2.  Transistube

3.  Elle deviendra votre obSession

4.  La machine s’emballe !

5.  La vie en Colorsound 2/3


Dans la même rubrique

31/01/2001 – L.D.50

31/01/2001 – The 7th Song

31/01/2001 – You Had It Coming

31/01/2001 – The Damage Manual

31/01/2001 – Mémoires de l’enfer