La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Rubriques » Chroniques CD » L.D.50

MuDvAyNe

L.D.50

D février 2001     H 21:03     A Judge Fredd    


agrandir

Quand on vous annonce un groupe 50% Slipknot et 50% Tool, on est en droit de se méfier : même si on apprécie les deux groupes précédemment nommés, ce genre d’argument typique « marketing de major » introduisant souvent des groupes indigents. Sauf que cette fois-ci c’est carrément réducteur !

L.D.50 (Lethal Dosage 50) est un album maîtrisé de bout en bout, avec de superbes arrangements, une énergie colossale, généreux (17 titres), et surtout une grande liberté de ton. C’est là la principale qualité de MuDvAyNe : ils composent comme ils veulent, jouent ce qu’ils veulent sans se préoccuper de formatage, en éliminant tous les stéréotypes et poncifs du genre. Au fil de l’album comme à l’intérieur d’un même titre on peut passer de la rythmique la plus lourde et antimélodique, à des ambiances raffinées que le Tool d’Animae ne renierait pas. La voix de Kud semble sans limites passant instantanément d’éructations à la Max Cavalera/Jonathan Davis à des caresses chuchotées ou des mélodies superbement interprétées.

La technique instrumentale est le deuxième point fort de MuDvAyNe, rien ne semble impossible, les riffs les plus torturés sont alignés impeccablement et finissent par vous entraîner dans un groove endiablé. Imaginez un Primus plus heavy, un Deftones beaucoup plus inventif, ajoutez à cela une tendance techno/sample de bonne tenue, un look de tuerie, à base de maquillages « Kissiens » et vous aurez une idée de ce dont MuDvAyNe est capable. Difficile d’extraire l’un ou l’autre des titres de l’album, Dig, ultrapuissant en est le premier single, mais écoutez aussi -1 et Prod avant d’enlever le CD à la garde de votre disquaire favori

 

Mots-Clefs

Type d’article
Chronique CD
Musiciens/Groupes
MuDvAyNe
Numéro
G&C 226

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Brutaaaaaaaaal !

2.  Got Axe ?

3.  Du miel pour les oreilles

4.  Oh ! Pretty Wah, Man !

5.  Clean your f... guitar, man !


Dans la même rubrique

31/01/2001 – L.D.50

31/01/2001 – The 7th Song

31/01/2001 – You Had It Coming

31/01/2001 – The Damage Manual

31/01/2001 – Mémoires de l’enfer