La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Le combo qui ménage ses effets

Fender Princeton Stereo Chorus DSP

Le combo qui ménage ses effets

D 2000     H 19:43     A Judge Fredd    


agrandir

Le Princeton Stereo Chorus est un ampli entièrement à transistors possédant deux canaux et une section effets numérique.

Il adopte le look et la qualité de fabrication de la maison et embarque deux HP dix pouces Fender. Petit raffinement un scratch à l’intérieur maintiendra le footswitch pendant les transports.

Les deux canaux partagent la même égalisation. Le canal clair dispose d’un volume, tandis que le canal saturé comporte lui un drive, un limiteur (en fait un compresseur limiteur), une présence et un volume, plus deux switches, mid boost et un drive select, qu’on évitera d’enfoncer en règle générale pour défaut de musicalité. Vient ensuite le point fort de l’ampli : deux sections d’effets numériques, reverb/delay et chorus/flanger. La première comporte trois types de reverb (room, hall, et plate), une partie delay allant du slapback jusqu’au genre de delay qu’on emploie pour enjoliver les soli, plus une autre hybride reverb/delay. Les potentiomètres de sélection des effets sont crantés avec pour chaque effet un certain nombre de variations. On peut de plus régler le volume de l’effet par rapport au son dry. Même chose pour la section chorus, avec trois types d’effets (chorus 1, chorus 2, flanger) le réglage de niveau et un réglage de profondeur de l’effet libellé Rate. Chaque section peut se mettre en/hors service via un switch de façade ou encore par le footswitch fourni qui commute aussi les deux canaux. A l’arrière, on trouve deux boucles (une stéréo, une mono) et la prise footswitch.

En son clair on retrouve les sons Fender traditionnels dans une version un poil raide. Ca sonne un peu mieux avec des simples qu’avec des doubles et on apprécie le renfort des effets embarqués pour parfaire le son. Le chorus/flange notamment élargit bien le rendu c’est plutôt agréable à condition de ne pas trop forcer la dose. Cela étant, on note déjà que l’égalisation n’a pas été vraiment bien étalonnée. Cela se confirme en son saturé : les graves ne sont guère utilisables au delà de trois sans provoquer un "rumble" qui fait craindre pour la survie des HP, les mids sont laids et les aigus n’agissent qu’en marge du son. La présence et le limiteur sont eux aussi un peu dépassés. Bref si on arrive à obtenir des sons crunchs assez probants, mieux vaut oublier ce Princeton là pour la saturation.

Le Princeton Stereo Chorus est à réserver aux sons clairs et crunchs ; son prix reste raisonnable pour un ampli avec deux effets numériques embarqués mais si vous possédez déjà des pédales d’effets, intéressez-vous plutôt au Stage 100 de la marque, qui dans la même gamme de prix est autrement plus intéressant.


Autres infos
  • Fabrication
  • Excellents effets numériques embarqués
  • Sons clairs et crunchs corrects
  • Sons saturés limités et égalisation mal étalonnée
  • Prix indicatif : 4 990 F TTC env.
  • Distribution : Fender Musical Instruments France

 

Mots-Clefs

Effets
Chorus Delay Flanger Reverb
Amplis/Préamplis
2x25W Combo Transistors
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Fender
Numéro
Guide d’achat 1999

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  L’indispensable OVNI

2.  Supaire

3.  Epoustouflifiant !

4.  A nous les petites danoises !

5.  Hamer : The Factory


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy