La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Petit par la taille uniquement

Marshall Triple Super Lead TSL 601

Petit par la taille uniquement

D 2000     H 20:15     A Judge Fredd    


agrandir

Ce combo, trois canaux, appartient aux séries JCM 2000.

Esthétiquement c’est un Marshall tout ce qu’il y a de plus normal. On note cependant que le liseré blanc n’est pas posé au mieux sur le modèle testé. A l’arrière, on se réjouit des protections métalliques devant les lampes et le HP. Pas moyen d’endommager quoi que ce soit d’interne donc (sauf avec un liquide). L’ampli s’architecture autour de cinq Ecc83/12AX7 en préamplification et deux EL34 en puissance, le tout servi par un 12" Marshall Wolverine 16 Ohms.

Marshall TSL 601

Le panneau des commandes débute avec deux switches, l’un permettant de commuter de Clean à Overdrive et l’autre de choisir entre les deux overdrives, OD1 et OD2. Passé l’entrée instrument, arrive le canal Clean avec son gain et son égalisation trois bandes. Juste à côté, on trouve les canaux overdrive avec un gain et un volume crunch (en haut), un gain et un volume Lead (en bas) ainsi qu’une égalisation trois bandes commune. La section master clôt la revue avec une présence, un switch Deep pour grossir les basses, un master volume, un réglage de mix entre son dry et boucle d’effet, puis deux réglages de reverb indépendants pour le canal clair et les canaux saturés. A l’arrière, on a une sortie ligne symétrisée au format XLR avec émulation de HP pour se brancher sur une table en direct par exemple, le départ et le retour de la boucle à volume réglable, deux sorties HP avec un sélecteur 8/16 Ohms, et, pour finir, la prise DIN pour le footswitch (fourni). Ce dernier, métallique et semblable aux footswitches des séries Anniversary dispose de cinq switches pour choisir un des trois canaux ou mettre en/hors service la reverb ainsi que la boucle d’effets.

D’une manière générale, il vaut mieux pousser pas mal le volume (master au delà de 5) pour que l’ampli donne sa mesure. Le TSL 601 est puissant mais sans excès, sans agressivité malvenue. Les sons clairs sont ceux qu’on peut attendre d’un Marshall moderne : chauds, puissants, efficaces et musicaux sans être extraordinaires. Ils sonnent mieux avec des simples bobinages qu’avec des doubles. L’OD1 remplit pleinement son office allant de crunchs doux façon Clapton avec peu de gain jusqu’à une franche saturation avec le gain aux trois quarts. Le Deep qui n’était pas très intéressant sur le son clair, l’est beaucoup plus sur ce canal ainsi que sur le lead. Même chose pour le Shift qui réduit les mids. Le canal lead est superbe, impérial tant sur les sons hard classiques que sur les gros sons creusés actuels grâce à la combinaison Deep/Shift. Encore une fois, n’hésitez pas à pousser les réglages pour obtenir le meilleur de la bête.

Le TSL 601 couvre l’éventail d’utilisations du guitariste lambda, est bien fabriqué et présente un excellent rapport puissance/encombrement. Il a un grand frère 2x12 pour ceux qui cherchent plus de diffusion sonore, mais un des atouts du 601 tient justement à sa taille réduite


Autres infos
  • Puissant
  • Polyvalent
  • Bien fabriqué
  • Beau pédalier fourni
  • Protection sérieuse des lampes et du HP à l’arrière
  • Sonorités
  • Deep pas très beau sur canal clair
  • Prix indicatif : 6 790 F TTC env.
  • Distribution : Gaffarel Distribution

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
60W Combo Lampes
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Marshall
Numéro
Guide d’achat 1999

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Aristocratique

2.  Diablesse

3.  Elle est pas belle la V ?

4.  Décoiffant !!!

5.  Gros baston !!


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy