La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Retour de l’homme de glace

Ibanez ICT700

Retour de l’homme de glace

D 20 avril 2009     H 16:30     A Judge Fredd    


agrandir

La fameuse Iceman a été une fois de plus déclinée en 2008. Fabriquée en Indonésie, elle reçoit une tête Ibanez six en ligne reverse et devient l’ICT700, au rapport qualité/prix plutôt intéressant.

L’Iceman est le fruit des efforts communs de trois fabricants japonais (Hoshino Gakki/Ibanez, Kanda Shokai/Greco et Fugijen) déterminés, au milieu des années 70, à donner naissance à une guitare au design capable de s’imposer à l’instar des grands classiques américains (Les Paul, Tele etc.). Pari réussi avec cette forme aussi originale qu’élégante, devenue légendaire, que ce soit sous le nom d’Ibanez Iceman ou de Greco Mirage, adoptée par des guitaristes aussi différents que Paul Stanley, J de White Zombie, Daron Malakian, Paul Gilbert ou Sam Totman de Dragonforce.

ICT 700

L’ICT700, objet de ce test, est blanche avec binding noir, peint, autour du corps en acajou et autour de la crosse, plus un rappel autour de la touche palissandre 24 cases. Le manche, de type Wizard II, collé à hauteur de la 18e case, est un assemblage de cinq pièces d’érable et de noyer alternées. Il est dit conducteur, ce qui veut sans dire qu’il rentre assez profondément dans le corps. Elle diffère de son prestigieux modèle sur plusieurs points : la crosse bien sûr, mais aussi les cordes traversantes et sa touche deux octaves. Le contourage de la jonction, derrière le manche, très bien vu, permet un accès aux aigus nickel dont seul le cutaway limite, mais vraiment très peu, le confort. On retrouve le désormais classique renfort derrière le sillet, les repères Shark Tooth (tête en bas) et les frettes jumbo.

Les attaches de bandoulière sont assez mal placées : sur d’autres Iceman le bouton côté manche est placé derrière la jonction corps/manche ce qui rend la guitare plus joueuse, mais, plus grave, l’attache côté bridge est ici placée au-dessus de la petite pointe, et là problème quand on aime à passer son jack dans la bandoulière, c’est que l’attache est un peu loin de la prise jack. La guitare est néanmoins bien équilibrée avec un léger penchant côté corps. L’instrument se révèle un poil lourd puisque le corps est assez grand et épais de 4 à 5 cm environ mais, rassurez-vous, on reste en deçà du poids moyen d’une Les Paul par exemple. À vide l’IC700 sonne bien, avec de belle résonances.

L’accastillage entièrement noir, outre les six mécaniques à bain d’huile, comprend un chevalet Gibraltar Custom, pas super pratique à régler, mais souverain une fois que c’est fait. A ce propos, la guitare était bien réglée, dès la sortie de l’étui, avec une action basse, une touche assez plate, des tirés faciles.

Elle ne laisse pas de glace

On retrouve les deux Di Marzio D-Activator qu’on avait déjà vus sur la VBT700 testée dans Guitare Xtreme n° 22. Ils sont servis par un volume, une tonalité (qui avait un peu de jeu sur la guitare testée) et un sélecteur trois positions. Comme la V, l’ICT700 se comporte bien sur les gros sons hard et metal, une fois qu’on a un peu remonté le micro aigu, avec un peu plus de profondeur et de rondeur. Les sons clairs sont très beaux et les crunchs convaincants surtout sur le micro grave.

Voilà une très belle guitare, au rapport qualité/prix intéressant, d’autant qu’elle est livrée avec un étui très esthétique.

http://www.judge-fredd.fr/media/son...

ibanez ict700

Autres infos
  • J’adore sa forme
  • Epaisse et bien faite
  • Manche confortable et bon accès aux aigus
  • Prix
  • Etui compris
  • Emplacements des attaches de bandoulière
  • La tonalité avait un peu de jeu sur la guitare testée
  • Prix indicatif : 759 €
  • Distribution : Mogar

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Ibanez
Numéro
GX32

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Généraliste et victorieuse

2.  Audiences d’Avril 2001

3.  Audiences de Novembre 1999

4.  Des Dieux et des Abysses : Pink Floyd

5.  Act first


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache