La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Dossiers » Un siècle de guitare » Les effets du siècle » Le chorus

Le chorus

D janvier 2000     H 19:01     A Judge Fredd    


agrandir

Ca faisait un moment que l’on cherchait à réaliser un effet tournant convaincant. Bien sûr, existaient la cabine Leslie, l’Univibe popularisée par Hendrix ou la Rotovibe mise au point par Guild.

Une première réponse vint du phasing notamment avec MXR, qui eut son heure de gloire (réécoutez Captured Live de Johnny Winter par ex.) et reviendra en force avec Van halen (premier album). Mais on cherchait quelque chose qui se démarque un peu plus qui soit à la fois plus subtil et plus polyvalent.

Boss CE-5

La réponse vint du Japon au milieu des années 70 avec le Roland CE-1 Stereo chorus Ensemble. Cet appareil offrait deux fonctions au choix : vibrato et chorus, avec un seul réglage d’intensité pour le chorus. Tous ceux qui l’entendent flashent car l’effet est à la fois léger et riche ; de plus il est stéréo, la classe. L’impact est tel que Roland décline très vite son nouveau bébé en pédales avec le CE-2, de base avec réglage de vitesse et de profondeur, puis le CE-3 stéréo. Très vite aussi Roland réalise que ce chorus peut devenir un argument de vente pour ses amplis et l’intègre donc, par exemple au JC120 qu’adoptera pendant un temps un certain Andy Summers. C’est parti : dès la fin des seventies et pendant dix ans, le chorus va devenir l’effet incontournable utilisé par tout le monde et sur tout, voix, instruments, mix etc. Police, Axel Bauer, ZZ Top, France Gall personne n’y échappe. Le mouvement est encore renforcé par l’apparition du Rockman de Tom Scholz, premier ampli de casque à cartonner qui intègre un delay et un chorus et va s’imposer pendant cinq environ comme l’arme fatale pour enregistrer des guitares. Ceux qui ne l’utilisent pas sont tout de même contaminés : c’est le son du moment, c’est le son qu’on leur demande, chorus compris.

Epilogue, à force d’être entendu et réentendu, le Rockman finit par lasser entraînant le chorus dans sa disgrâce. L’émergence des multieffets numériques performants lui donnera une nouvelle chance. Le chorus est maintenant utilisé quand il le faut et avec mesure comme il se doit. On ne saurait être complet sur le sujet sans citer le must en matière de chorus : le légendaire chorus TC Electronics. Quant à la série des CE, elle continue : on en est au numéro 5. A suivre...

 

Mots-Clefs

Effets
Chorus
Type d’article
Autres
Numéro
G&C 214

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Block en Stock

2.  La vraie fille de Leo

3.  Groooooooowl !

4.  Heptode le Grand

5.  Audiences de Novembre 2000


Dans la même rubrique

31/12/1999 – L’arrivée des effets numériques, les delay

31/12/1999 – Tremolo et vibrato sont dans un batô

31/12/1999 – La disto

31/12/1999 – Le VG-8 Roland

31/12/1999 – L’avenir ?